Tome III : Néméennes

Tome III : Néméennes

Texte établi et traduit par : A. PUECH

Présentation

Les jeux de Némée occupaient la quatrième place, par ordre d'importance, après les jeux isthmiques dédiés à Poséidon. À Némée en effet, on racontait qu’Hypsipyle avait donné à boire à l’armée des Sept marchant contre Thèbes. La jeune femme aurait alors laissé son fils seul, qu’elle retrouva mort, mordu par un serpent. Les jeux auraient ainsi été instaurés en l’honneur de l’enfant. Ils étaient consacrés à Zeus, comme les jeux olympiques, et avaient lieu tous les deux ans.

Notre édition propose une analyse détaillée des jeux de Némée, notamment de leur déroulement. La notice générale relate en outre l’histoire du recueil, de la tradition manuscrite et présente les différentes conjectures concernant la datation. Chacune des onze Néméennes est précédée de son schéma métrique et d’une notice détaillée. Des notes accompagnent en outre la lecture.

Biographies Contributeurs

PINDARE

Né à Cynoscéphales en Béotie, vraisemblablement en 518 avant J.-C., Pindare est le plus important représentant de la lyrique chorale grecque. Cependant, des 17 livres qui formaient, selon les Anciens, le recueil de ses œuvres, seuls quatre livres nous sont parvenus (Olympiques, Pythiques, Néméennes, Isthmiques). Si l'on sait que le poète a écrit, entre autres, des péans, des hymnes et des dithyrambes, les textes que nous avons conservés appartiennent tous au genre de l'épinicie, ode triomphale célébrant la victoire aux jeux sportifs.

Table des matières

NÉMÉENNES

Notice générale

Index siglorum

I à XI

Notice

Schéma métrique

Texte et traduction

Découvrez aussi

Tome II : Pythiques
Tome IV : Isthmiques - Fragments
Tome I : Olympiques
Olympiques
Fragments
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés