Traité de l'historien parfait. Chapitres intérieurs

Feuilleter le livre

  • CLIII + 832 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 12.5 x 19.2 cm
  • Chinois, Français
  • Bibliothèque chinoise
  • N° dans la collection : 16
  • Parution :
  • CLIL : 3436
  • EAN13 : 9782251100173
  • Code distributeur : 48128
  • Export ONIX 3.0

Traité de l'historien parfait. Chapitres intérieurs

Texte établi et traduit par : Damien CHAUSSENDE

Présentation

Le Traité de l'historien parfait fut composé au début du VIIIe siècle de notre ère, sous la dynastie des Tang, par l'historien Liu Zhiji (661-721) qui souhaitait laisser à la postérité ses réflexions personnelles sur la manière dont l’histoire devait être écrite. Cet auteur fut un professionnel dans ce domaine, employé de l’État impérial, et c’est là que réside tout l’intérêt du livre qu’il nous a transmis, qui nous ouvre pour ainsi dire les portes de l’historiographie officielle en Chine. Traité théorique et pratique, ce texte n’a aucun équivalent connu dans le reste du monde à cette époque. Plutôt qu’un « Comment doit-on écrire l’histoire », le Traité est une sorte de « Comment aurait-on dû écrire l’histoire » car fondé sur la critique de plus de trois cents textes historiques dont la plupart ont été perdus. le Traité est tout autant le cri du cœur d’un historien incompris, que les notes de lecture d’un érudit ou que l’ensemble des sentences d’un juge difficile à satisfaire. La présente édition comporte la traduction intégrale des chapitres intérieurs – le cœur théorique du Traité – et en annexe, celle d’un chapitre extérieur sélectionné pour son intérêt autobiographique. Cette traduction, qui représente un peu plus de la moitié de l’ouvrage dans son ensemble, est la première publiée dans une langue occidentale.

Biographies Contributeurs

Damien CHAUSSENDE

Damien Chaussende est sinologue, chercheur au CNRS, membre du Centre de Recherche sur les Civilisations de l'Asie Orientale (UMR 8155). Ses recherches portent sur l'histoire et l'historiographie de la Chine classique. Il est l’auteur de Des Trois royaumes aux Jin. Légitimation du pouvoir impérial en Chine au IIIe siècle (Belles Lettres, 2010) et de La Véritable histoire du premier empereur de Chine (Belles Lettres, 2010).

Table des matières

 

Note liminaire

 

INTRODUCTION

 

I. Le sujet

L'histoire en Chine

Les institutions officielles de l'historiographie

II. L'auteur

Jeunesse et premier poste en province

La compilation des Perles et joyaux des trois doctrines

L'historien officiel

III. L’œuvre

Le titre et les grandes articulations du texte

Qu’est ce que le Traité de l’historien parfait ?

Le cri du cœur d’un incompris

Les notes de lecture d’un érudit

Les sentences d’un juge

Les grands thèmes

L’histoire : réprimer le vice et encourager la vertu

Sélectionner judicieusement les sources et les textes

Verbiage et concision

L’appellation juste et l’évaluation correcte

Conscience du temps qui passe : l’écueil de l’anachronisme

L’historien idéal et l’histoire parfaite selon Liu Zhiji

 

Histoire et réception du texte

Liste des éditions anciennes du Traité

Résumé des chapitres traduits

Note sur la présente édition

Liste des œuvres de Liu Zhiji

Bibliographie

 

Les dynasties chinoises

Les Seize royaumes des Cinq barbares (304-439)

Repères chronologiques (618-721)

Généalogie de Liu Zhiji

Généalogie des souverains des Tang

 

 

TEXTE ET TRADUCTION

 

Préface de l’auteur (yuanxu原序)

 

CHAPITRES INTÉRIEURS

LIVRE PREMIER

I. Les six écoles (liujia六家)

Introduction

École du Livre des documents

École des Printemps et automnes

École du Commentaire de Zuo

École des Discours des royaumes

École des Mémoires historiques

École du Livre des Han

Conclusion

 

LIVRE DEUXIÈME

II. Les deux formes (erti二體)

La forme annalistique

Les annales-biographies

Comparaison des deux formes

Les deux formes méritent de coexister

III. Enregistrement des discours (zaiyan載言)

Discours et actes

Rassembler les discours et les œuvres littéraires dans des recueils spécifiques

IV. Les annales (benji本紀)

Le terme « annales »

Les annales dans les Mémoires historiques de Sima Qian

Les annales chez d’autres auteurs

Ce que doivent contenir des annales

V. Les maisons héréditaires (shijia世家)

L’origine des maisons héréditaires

Les erreurs de Sima Qian

Après Sima Qian

VI. Les biographies (liezhuan列傳)

Origines des biographies

Les biographies des Mémoires historiques de Sima Qian

Difficulté des historiens à distinguer annales et biographies

Biographies collectives

 

LIVRE TROISIÈME

VII. Tableaux et chronologies (biaoli表歷)

VIII. Les traités monographiques (shuzhi書志)

Introduction

Inutilité des traités astronomiques

Inutilité des traités bibliographiques

Inutilité des traités sur les Cinq agents

Il est des sujets plus importants que l’astronomie et les livres

Trois nouvelles monographies : capitales, clans et produits régionaux

Réponse aux objections

 

LIVRE QUATRIÈME

IX. Les jugements récapitulatifs (lunzan論贊)

Les formules consacrées par l’usage

L’excès dans les jugements

Ne pas répéter ce qui a été dit dans le corps de texte

Les résumés récapitulatifs

Évaluations inexactes

X. Préfaces et déclarations liminaires (xuli序例)

Les préfaces

Les déclarations liminaires

Incohérences entre la déclaration et le corps du texte

XI. Les titres (timu題目)

Titres d’ouvrages

Titres de chapitres

Intitulés de biographies

XII. La délimitation du sujet (duanxian斷限)

Introduction

Sima Qian et Ban Gu

Monographie des Trois royaumes

Traiter des événements antérieurs

Traiter des autres États

Recopier inutilement des passages d’autres ouvrages

XIII. La disposition des chapitres (bianci編次)

L’origine des chapitres thématiques

Le traité sur la tortue et l’achillée des Mémoires historiques

Erreurs dans le Livre des Han

Monographie des Trois royaumes

Histoires des Six dynasties

XIV. Les appellations (chengwei稱謂)

Introduction

Sima Qian à propos de Xiang Yu

Les Trois royaumes

L’époque des Jin

Les noms de temple

Le cas des ancêtres fondateurs de dynastie

Appellations atypiques

Les souverains

 

LIVRE CINQUIÈME

XV. La sélection des matériaux (caizhuan採撰)

Dans l’Antiquité

Les auteurs des Six dynasties

Utilisation d’histoires familiales et de monographies locales

XVI. L’enregistrement des documents (zaiwen載文)

Les œuvres anciennes contiennent des documents appropriés

Les cinq types de documents superflus

Les faux

L’impudence

L’attribution erronée

La contradiction interne

L’exagération

Les livres d’histoire sont devenus des recueils de textes littéraires

Sélectionner des documents appropriés est pourtant encore possible

XVII. Commentaires et annotations (buzhu補注)

À propos des classiques

Commentaires des ouvrages historiques

Pei Songzhi et la Monographie des Trois royaumes

Lu Deng et le Livre des Han

Liu Zhao et le Livre des Han postérieurs

Le cas de Liu Xiaobiao

Aggravation des mauvaises tendances

Le cas des commentaires confucéens

XVIII. Suivre ses sources (yinxi因習)

Sima Qian reprend Confucius

Ban Gu reprend Sima Qian

Sima Qian – Ban Gu – Huangfu Mi

He Fasheng – Zang Rongxu – Histoire générale

Le regroupement des biographies

Questions de légitimité territoriale

Le plagiaire stupide

XIX. Les lieux d’origine (yili邑里)

 

LIVRE SIXIÈME

XX. Paroles et discours (yanyu言語)

Notations des discours dans les œuvres antiques

Appauvrissement des discours après les Han

Perfection de la forme et du contenu des discours antiques

L’imitation des modèles antiques par des auteurs croyant bien faire

Chinois du sud et barbares du nord

Le style archaïsant

XXI. L’expression impropre (fuci浮詞)

Les béquilles du discours

Qualifications caractérologiques impropres

Contradictions

Exagérations

Concision et prolixité

XXII. Relater les faits (xushi敘事)

Introduction

La concision

Suggérer

L’expression impropre

 

LIVRE SEPTIÈME

XXIII. L’évaluation des personnes (pinzao品藻)

Grouper les personnes semblables dans une même catégorie

Le « Tableau des Anciens et des Modernes » de Ban Gu

Autres erreurs de Ban Gu

Biographies de femmes et de lettrés

Erreurs commises par des auteurs des Six dynasties

XXIV. Écrire sans détour (zhishu直書)

XXV. Le pinceau malhonnête (qubi曲筆)

Les historiens malhonnêtes

Han postérieurs et Trois royaumes

Wei Shou et Li Baiyao

Félons et loyalistes

Les histoires composées sous les Tang

Conclusion

XXVI. Évaluer les œuvres (jianshi鑑識)

Introduction

Le Commentaire de Zuo

Sima Qian et Ban Gu

Les bons critères d’évaluation

Les connaisseurs

XXVII. La recherche du vrai sens (tanze探賾)

Introduction

Confucius et la licorne

Réfutation d’un avis de Sun Sheng

Ge Hong à propos de Sima Qian

Li Delin à propos de Chen Shou

Tan Daoluan à propos de Xi Zuochi

Wei Shou à propos de Cui Hong

Conclusion

 

LIVRE HUITIÈME

XXVIII. L’imitation (moni摸擬)

Le décalque servile

Imitations réussies du Commentaire de Zuo

Imiter l’esprit et non la forme

XXIX. Ce qu’il faut consigner (shushi書事)

Que doit consigner l’historien ?

Les phénomènes étranges

Quatre types d’encombrement

Consigner indirectement

L’équilibre

XXX. Les personnages (renwu人物)

 

LIVRE NEUVIÈME

XXXI. L’examen des talents (hecai覈才)

XXXII. Les autobiographies (xuzhuan序傳)

Les modèles

La période couverte dans une autobiographie

L’humilité et la réserve

Ceux qui mettent en avant des origines prestigieuses mais fausses

XXXIII. Prolixité et concision (fansheng煩省)

Sommaire pour l’Antiquité, détaillé pour le récent

L’époque des Printemps et automnes

L’unification des Han

Les Six dynasties

Comment savoir si un ouvrage est concis ou profus ?

 

LIVRE DIXIÈME

XXXIV. Les écrits divers (zashu雜述)

Les dix genres annexes de l’histoire

Leurs qualités et leurs défauts

Conclusion

XXXV. Répartir les charges (banzhi辨職)

XXXVI. Autobiographie de l’auteur (zixu自敘)

Enfance et jeunesse

Première lectures critiques

Les amis

Premières déceptions

Nommé historien officiel

Modèles intellectuels

Comparaison avec Yang Xiong

 

ANNEXE

Les temps défavorables (wushi忤時)

Introduction

La lettre de démission

Dénonciation de l’écriture collective de l’histoire

L’accès aux documents est difficile

La confidentialité n’est plus de mise

Instructions contradictoires des responsables

Mauvaise répartition des tâches

Raisons personnelles

 

Glossaire

Index des titres d’ouvrage

Index des noms de personne

Découvrez aussi

Mémoire scellé sur la situation de l'empire
Le papier dans la Chine impériale
Nouveaux discours
Dispute sur le sel et le fer
Notes diverses sur la capitale de l'Ouest
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés