Voix de Louange. Les cantiques bibliques dans la liturgie chrétienne.

Feuilleter le livre

  • 364 pages
  • Bibliographie, 4 Illustration(s) couleurs
  • Livre broché
  • 14 x 20 cm
  • Anagôgé
  • N° dans la collection : 8
  • Parution :
  • CLIL : 3345
  • EAN13 : 9782251421179
  • Code distributeur : 48544
  • Export ONIX 3.0

Voix de Louange. Les cantiques bibliques dans la liturgie chrétienne.

Présentation

Quatorze cantiques tirés de divers livres de l'Ancien et du Nouveau Testaments ont une place à part dans la Bible des chrétiens : ils apparaissent regroupés pour la première fois au Ve siècle, formant un recueil poétique placé à la suite du psautier dans le codex de la Septante, l’Alexandrinus. Ils témoignent d’une époque où s’organisait la prière solennelle du psautier dans les cathédrales et les monastères, avec accompagnement de chant et de musique. Ces odes et ces prières entonnées par quelques grandes figures de l’histoire d’Israël, tel Moïse sortant vainqueur du combat contre le Pharaon dans la mer Rouge, chantent confiance et reconnaissance pour leur Dieu tout-puissant. À leurs voix de louange, répondent les trois hymnes de l’Évangile de Luc qui célébrent la naissance de Jésus, le Messie annoncé.

Après avoir présenté les quatorze cantiques dans leur texte grec et en traduction, Marguerite Harl mène une enquête dans la Bible, le judaïsme hellénistique et les Pères grecs pour reconstituer les étapes de formation du recueil. Héritiers d’une longue tradition, ayant acquis prestige et autorité, ces cantiques transmettent dans la liturgie des richesses théologiques et spirituelles d’une sorte de Bible en raccourci. Neuf d’entre eux sont devenus le « canon des odes » en vigueur encore aujourd’hui dans les Églises orthodoxes de rite grec.

Marguerite HARL, professeur de grec post-classique à l’université de la Sorbonne (Paris-IV) de 1960 à 1986, a consacré son enseignement et sa recherche aux œuvres du judaïsme hellénistique (La Septante, Philon d’Alexandrie) et du christianisme ancien (les Pères grecs). On peut lire le récit de ses entreprises de recherche dans un livre publié au Cerf en 2004, La Bible en Sorbonne ou la revanche d’Erasme. Elle a fondé en 1984 la collection La Bible d’Alexandrie, traduction commentée des livres de la Septante (19 volumes parus).

Biographies Contributeurs

Marguerite HARL

Marguerite HARL a été professeur de langue et littérature grecques post-classiques à la Sorbonne (Paris-IV) de 1960 à 1986. Elle y a inauguré un enseignement sur les écrivains chrétiens (les « Pères Grecs ») situés dans le contexte de l'Antiquité tardive. Elle a fondé aux Editions du Cerf la collection La Bible d’Alexandrie, traduction commentée des livres de la Septante, dont elle publiait le premier tome, la Genèse, en 1986. En 2004, M. Harl  a présenté le sens de ses entreprises scientifiques dans l’ouvrage La Bible en Sorbonne ou la revanche d’Erasme, Paris, 2004.

Table des matières

Avant-Propos

Première partie

Présentation des quatorze cantiques joints au psautier de l'Alexandrinus

1. Le codex Alexandrinus et son psautier (A. Pietrobelli)

2. La liste des quatorze cantiques

3. Texte grec et traduction des quatorze cantiques

Les quatorze cantiques

1. Ode de Moïse dans l'Exode

2. Ode de Moïse dans le Deutéronome

3. Prière d’Anna mère de Samuel

4. Prière d’Isaïe

5. Prière de Jonas

6. Prière d’Habacuc

7. Prière d’Ézéchias

8. Prière de Manassé

9. Prière d’Azarias

10. Hymne des trois enfants

11. Prière de Marie mère de Dieu

12. Prière de Syméon

13. Prière de Zacharie

14. Hymne du matin

Ode d’Isaïe (Chant de la vigne)

Note sur les illustrations hors-texte

Deuxième partie

Description des quatorze cantiques

4. Les chants insérés dans la Bible (B. Meynadier)

 Blocs erratiques mal adaptés

Balcons en récit

Esquisse d’une histoire de l’insertion

Chant et prophétie

5. L’organisation de la prière chrétienne avec psaumes et cantiques

Le nom et la notion de « liturgie » dans le judaïsme et chez les chrétiens

La « divine liturgie » des chrétiens selon Clément d’Alexandrie

Le choix du psautier pour la prière liturgique

La prière répartie pour une liturgie des « Heures »

L’usage de cantiques et la multiplication des psautiers liturgiques

6. Genres littéraires, traits poétiques et liturgiques

Titres et genres littéraires

Les traits d’une écriture poétique dans les cantiques

Les marqueurs liturgiques dans les cantiques

7. Les personnages bibliques, modèles de vie et témoins de la foi dans le Dieu des Hébreux

Les célèbres modèles bibliques

L’enseignement religieux des cantiques de l’Ancien Testament

8. La visée théologique du recueil chrétien : l’histoire du salut de l’un à l’autre Testament

L’argumentation d’Irénée contre les Gnostiques fondée sur les quatre hymnes de l’Évangile de Luc

L’annonce du « salut » dans les cantiques de l’Ancien Testament

Troisième partie

Enquête archéologique sur la composition du recueil

9. Les listes d’Odes chez les rabbins et chez Origène

Deux listes rabbiniques : une succession de chants jusqu’à la victoire d’Israël

La liste d’Odes d’Origène : une montée spirituelle vers l’union mystique

Les trois odes retenues en tête du recueil de l’Alexandrinus

La « Prière d’Anna » » reconnue comme « ode »

10. Les listes d’Hébreux « sauvés » dans la Bible et le judaïsme hellénistique

Les prières bibliques d’intercession avec rappel du passé et l’articulation καὶ νῦν, « et maintenant» / «maintenant aussi»

L’exemple de la prière de Samuel en 1 R 12

La reconnaissance du rôle de καὶ νῦν dans la plus ancienne prière chrétienne en Actes 4, 24-30

Les premières prières avec rappel du passé et les listes d’Hébreux « sauvés » par leur Dieu

Les prières du grand prêtre Simon et d’Éliézer dans le Troisième livre des Maccabées

Les Additions de la version grecque d’Esther : une liste de sept « sauvés »

Le Targum Sheni d’Esther : les Hébreux sont toujours sauvés par leur Dieu

11. Les listes de prières bibliques dans le traité d’Origène Sur la prière

12. L’usage chrétien de prières synagogales dans les Constitutions Apostoliques : l’exemple de la prière en VII, 37

Commentaire du Tableau

Quatrième partie

Vers l’acheminement d’une liste liturgique complète

13. Les plaidoyers épiscopaux du IVe siècle, grecs et latins, en faveur du chant dans la prière liturgique

La Lettre à Marcellinus d’Athanase

 Le Prologue de Basile de Césarée à l’explication du Psautier

Le Prologue d’Ambroise de Milan à l’explication du psautier et son Commentaire de l’Évangile de Luc

14. Le clivage entre Grecs et Latins à propos du « Chant de la vigne » (Is 5)

La disparition du Chant de la vigne des listes liturgiques grecques

Le chant d’Isaïe 5 chez les Latins

15. Le sermon de Nicéta de Rémésiana et sa liste de 9 cantiques

Le sermon de Nicéta de Rémésiana « Sur l’utilité des hymnes »

La prière d’Azarias (Dn 3, 24-45) est-elle réellement absente de la liste de Nicéta ?

A quelle prière de Jérémie Nicéta renvoie-t-il lorsqu’il évoque « Jonas

et Jérémie, prophètes très saints» ?

La préhistoire des nouveaux cantiques apparaissant dans la liste de Nicéta (Habacuc 3, Isaïe 26, le Magnificat)

La « Prière avec chant d’Habacuc »

La « Prière d’Isaïe » en Is 26, 9-20

Le Magnificat

16. Le problème chronologique posé par la coïncidence entre la liste de Nicéta et les 9 cantiques du canon byzantin

17. Les prières d’Ézéchias et de Manassé, pièces « supplémentaires » dans le recueil de l’Alexandrinus ?

18. La clôture du recueil par l’« Hymne du matin » (B. Meynadier)

19. La postérité de l’Alexandrinus et la question de son origine (A. Pietrobelli)

L’Alexandrinus ancêtre du psautier de Constantinople ?

Le poids de la tradition liturgique

Pour une origine constantinopolitaine de l’Alexandrinus

Conclusion et prolongements

Bibliographie 

Découvrez aussi

Orphée et les Chrétiens, I: Orphée, du repoussoir au préfigurateur du Christ
Histoire ecclésiastique. Commentaire. Tome I: Études d'introduction
Orphée et les Chrétiens, II : Pourquoi Orphée ?
Simplicius et l'Infini
Mixis
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés