Cette lumière
  • 80 pages
  • Livre broché
  • 16 x 22.5 cm
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 3126
  • EAN13 : 9782909422497
  • Code distributeur : 33743
  • Export ONIX 3.0

Cette lumière

Préface de : Francoise DASTUR

Présentation

Cette lumière n'est autre que celle de la baie des anges, à Nice, lorsqu'elle scintille sur la mer.
Ce lieu commun de la photographie ou de la peinture est répété, mais cette fois, sur le mode philosophique. La lecture du premier livre de La Sagesse orientale de Sohravardî, métaphysicien iranien du XIIIe siècle, permet à n'en point douter, de dégager une ontologie de la lumière. Celle-ci reconduit le subtil héritage d'Aristote et de Plotin dans sa version persane. Mais elle élabore surtout une ontologie de CETTE lumière dans la mesure où elle redonne sens à l'étymologie grecque de « Nice » (c'est-à-dire : victoire) et aux « anges » de la baie. Elle nous révèle en quoi cette lumière est angélique et victoriale. Elle nous apprend aussi peut-être que la philosophie est une langue de la célébration.
Aux guetteurs d'ombre que nous sommes, sa rigueur donne, poétiquement, quelque éclat.

Presse

Douce méditation matutinale sur la lumière par un philosophe qui voit et observe la Baie des anges à Nice. Poésie et phénoménologie de l'exister se mêlent, dans un discours serré, elliptique, fortement travaillé. Poème ? non, car le propos est aride, parfois enrichi de termes arabes ou de concepts métaphysiques. Traité philosophique ? Certainement pas, ni par la taille ni par le style ni par le mélange d’irrationnel au discours le plus structuré. Méditation philosophique, à la Heidegger ou à la Francis Ponge, ramassant dans le regard vers le monde illuminé toute une symbolique suggestive.L’auteur utilise et cite d’un bout à l’autre un ouvrage de Sohravardi, philosophe iranien exécuté en 1191 par Saladin et dont les traités en arabe et en persan ont été publiés et traduits par un philosophe orientaliste heideggerien, Henry Corbin.Un livre inclassable donc. Un ouvrage qu’on aimera relire pour apprendre à regarder les choses.SUHRAWARDI Yahya ibn Habas Sihab al-Din al-, l’Archange empourpré, trad. du persan et de l’arabe, prés. et annotés par Henry Corbin, Fayard, 1976Le Livre de la sagesse orientale, trad. et notes par Henry Corbin, Verdier, 1986  
- 01/04/2001

Biographies Contributeurs

Francoise DASTUR

Françoise Dastur est professeur émérite de l'université de Nice Sophia-Antipolis, rattachée aux Archives Husserl de Paris (ENS). Son travail porte plus particulièrement sur la phénoménologie allemande et française, la Daseinsanalyse et l’interprétation de Hölderlin. Elle a publié de nombreux ouvrages et articles, notamment sur Edmund Husserl, Martin Heidegger, Maurice Merleau-Ponty, Jacques Derrida, Paul Ricoeur, Hans Georg Gadamer. Chez Encre marine, elle a publié Hölderlin, le retournement natal (2013), À la naissance des choses (2005), Dire le temps (2002).

Découvrez aussi

Consolation à Dagerman
Le travail vivant de la poésie
L'Immémorial
Le Cimetière marin au boléro
Hölderlin, le retournement natal
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés