Chair et langage
  • 240 pages
  • Livre broché
  • 16 x 22.5 cm
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 3126
  • EAN13 : 9782350881027
  • Code distributeur : 54308
  • Export ONIX 3.0
English version

Chair et langage

Essais sur Merleau Ponty

Présentation

L'œuvre de Merleau-Ponty se situe au confluent de deux traditions de pensée : la philosophie française, de Descartes à Maine de Biran et Bergson, et la phénoménologie husserlienne et heideggérienne. C’est le rapport à cette seconde tradition de pensée, la plus déterminante du point de vue de l’évolution interne de l’œuvre, que les essais réunis ici ont entrepris de mettre en évidence. Il s’agit en effet, en suivant l’évolution de la pensée de Merleau-Ponty, de la Phénoménologie de la perception à sa dernière œuvre inachevée, Le Visible et l’invisible, de montrer que l’interpénétration de deux thématiques fondamentales, celle de la corporéité et de la chair, qui lui vient de Husserl, et celle du langage et de l’expression, qui le conduit dans une proximité toujours plus étroite avec Heidegger, lui a permis de former le projet d’une « ontologie indirecte » et de rompre ainsi décisivement avec le subjectivisme moderne.

Presse

L'œuvre de Merleau-Ponty se situe au confluent de deux traditions de pensée : la philosophie française, de Descartes à Maine de Biran et Bergson, et la phénoménologie husserlienne et heideggérienne. C'est le rapport à cette seconde tradition de pensée, la plus déterminante du point de vue de l'évolution interne de l'œuvre, que les essais réunis ici ont entrepris de mettre en évidence. Il s'agit en effet, en suivant l'évolution de la pensée de Merleau-Ponty, de la Phénoménologie de la perception à la dernière œuvre inachevée, Le visible et l'invisible, de montrer que l'interprétation de deux thématiques fondamentales, celles de la corporéité et de la chair, qui lui vient de Husserl, et celle du langage et de l'expression, qui le conduit dans une proximité toujours plus étroite avec Heidegger, lui permet de former le projet d'une « ontologie indirecte » et de rompre ainsi décisivement avec le subjectivisme contemporain.
Revue philosophique de Louvain - 01/02/2002

[…] Le recueil d'essais publié par Françoise Dastur prend également à charge de comprendre le sens de cette ontologie « de l'ambiguïté », mais de l'intérieur du parcours philosophique. Comment passe-t-on d'une phénoménologie de la perception, d'inspiration encore très husserlienne, à la pensée du Visible et de l'invisible, plus proche de Heidegger ?
Le Magazine littéraire - 01/11/2001

Biographies Contributeurs

Francoise DASTUR

Françoise Dastur est professeur émérite de l'université de Nice Sophia-Antipolis, rattachée aux Archives Husserl de Paris (ENS). Son travail porte plus particulièrement sur la phénoménologie allemande et française, la Daseinsanalyse et l’interprétation de Hölderlin. Elle a publié de nombreux ouvrages et articles, notamment sur Edmund Husserl, Martin Heidegger, Maurice Merleau-Ponty, Jacques Derrida, Paul Ricoeur, Hans Georg Gadamer. Chez Encre marine, elle a publié Hölderlin, le retournement natal (2013), À la naissance des choses (2005), Dire le temps (2002).

Table des matières

Avant-propos
Chair et langage

I. Du corps à la chair
Le fondement corporel de la subjectivité
Le corps de la parole
Monde, chair, vision

II. L'ontologie indirecte
La foi perceptive et l'invisible
La pensée du dedans
Philosophie et non-philosophie

III. De Husserl à Heidegger
Husserl, et son concept de nature
Interprétation de L’Origine de la géométrie
Lecture de Heidegger

La réversibilité, « vérité ultime »

Origine des textes

Découvrez aussi

Hölderlin, le retournement natal
A la Naissance des choses
Le Vouloir dire de Francis Ponge
Les Avantages de la vieillesse et de l'adversité
Exercices
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés