Démocrite, Épicure, Lucrèce
  • 248 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 13 x 18 cm
  • Encre Marine
  • Parution :
  • Première publication : 2014
  • CLIL : 3126
  • EAN13 : 9782350880761
  • Code distributeur : 48150
  • Export ONIX 3.0
English version

Démocrite, Épicure, Lucrèce

La vérité du minuscule

Présentation

Il y avait la sentence convenue en vertu de laquelle l'atomisme de Démocrite résulterait d'un simple « monnayage de l’être éléatique ». Il y avait cette foule de monographies qui tendaient à « dématérialiser » l’atome démocritéen, à en faire tout ce qu’on voudra sauf un corpuscule. Jean Salem, prenant un parti contraire, s’est efforcé de présenter une interprétation matérialiste de cette pensée qu’il tient pour fondatrice du matérialisme philosophique. Bien loin de se réduire à un surgeon quelque peu baroque de l’éléatisme parménidien, la philosophie des atomes prolonge et amplifie les spéculations d’Empédocle et d’Anaxagore, voire celles des premiers physiologues ioniens. Elle a partie liée, en outre, avec la préhistoire et l’histoire de sciences. Aussi, malgré quelques divergences de doctrine, Épicure, et son disciple romain Lucrèce n’ont-ils fait que prolonger l’extraordinaire intuition de leur devancier Démocrite.
C’est en partant de tels principes que Jean Salem donne, dans les textes qui sont ici réunis, un commentaire de la Lettre dans laquelle Épicure résume son éthique; qu’il décrit la lutte que Lucrèce a menée contre la religion populaire; qu’il tente de déterminer ce que sont, du point de vue des épicuriens, les conditions du plaisir pur. L’auteur brosse ensuite une rapide esquisse de ce que pourrait être une histoire de l’atomisme philosophique: Démocrite, Épicure, Lucrèce, mais aussi les Mottécallemîn, Nicolas d’Autrecourt, Gassendi, Boyle, Cudworth, Newton, Diderot, etc. Il signale l’extrême intérêt du dogme touchant l’atomicité du temps, dogme que soutinrent plusieurs atomistes – grecs, romains, latins ou arabes. Jean Salem approuve enfin, dans l’étude qui clôt le présent recueil, ce qu’affirmait déjà l’antiquisant… Karl Marx: l’étrange théorie épicurienne de la déclinaison atomique possède au moins ce grand mérite qu’elle tente de « sauver », au sein même du matérialisme le plus radical, le fait incontestable de la liberté.

Jean Salem est l’auteur de nombreux livres sur le matérialisme de l’antiquité.
Il a publié récemment à Encre Marine, Lénine et la révolution

Table des matières

Préface


I. Commentaire de la Lettre d'Épicure à Ménécée


II. Comment traduire religio chez Lucrèce ?
Notes sur la constitution d'un vocabulaire philosophique latin à l'époque de Cicéron et Lucrèce
1. Recension de termes latins proposés par Cicéron et Lucrèce pour traduire certains concepts nés sur le sol de la philosophie grecque (en particulier : stoïcienne et épicurienne)
2. Problèmes de traduction soulevés par un terme « endogène » : qu'est-ce que la religio chez Lucrèce ?
Examen des équivalents proposés pour ce mot par une vingtaine de traducteurs du poème De rerum natura
3. Les leçons de l’histoire : pourquoi le mot « religion » paraît bien plus fidèle au concept lucrétien de religio que celui de « superstition »
 

III. Épicure, Lucrèce : les conditions du plaisir pur

IV. La fortune de Démocrite

V. Temps imperceptibles et perceptions minuscules dans l’atomisme démocritéen

VI. Marx et l’atomisme ancien. La Dissertation de 1841
 

Origine des textes
Index des Matières
Index des Noms propres

Découvrez aussi

Une Lecture frivole des Écritures
Lénine et la révolution
Psyché
Introduction aux leçons sur l'Œdipe-Roi de Sophocle
Sur Épicure
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés