La Doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps
  • 962 pages
  • Livre broché
  • 16 x 23 cm
  • La Bibliothèque hédoniste
  • Parution :
  • CLIL : 3126
  • EAN13 : 9782350880075
  • Code distributeur : 34575
  • Export ONIX 3.0

La Doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps

Avec la contribution de : Jacques FAUCONNET

Présentation

La doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps ou prétendus tels... de Garasse, que Voltaire présente à qui veut le lire comme « le plus absurde et le plus insolent calomniateur, et en même temps le plus ridicule écrivain qui ait jamais été chez les jésuites »! Dans ce volumineux traité, gros de 1025 pages dans l'édition originale de 1623, la sottise, la rage de convaincre ou, à défaut, celle de faire taire l'adversaire ainsi que l'érudition parfois bien pesante de ce furieux imprécateur paraissent moins valoir pour elles-mêmes qu'à titre d'objets muséologiques.
Toutefois, à y regarder de plus près, nous sommes en présence également de ce qui, pour les esprits désireux de s'affranchir peu ou prou de la tutelle de l'Église, va constituer, tout au long du XVIIe siècle et jusqu’au milieu du siècle suivant, une véritable mine en même temps qu’un repoussoir. Car libertins et athées plus ou moins déclarés, déistes de toutes obédiences et partisans de la liberté de conscience iront et retourneront durant un bon siècle et demi à Garasse comme l’on se rend à la source ou, tout du moins, comme à l’un des almanachs les plus complets de l’intolérance et du fanatisme d’église.
Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, ton tour est venu d’endurer les harangues de cet invraisemblable jean-foutre qui voulut mettre au pas la libre-pensée, qui se mit en tête de terroriser Paris par son zèle de délation et qui, tu nous le concéderas de bonne grâce, ne mourut pas sans laisser derrière lui de nombreux et très persévérants héritiers.

Presse

Jean Salem, maître des études épicuriennes, insiste dans sa présentation sur le bestiaire du polémiste François Garasse, dont le vocabulaire reste prêt à servir jusqu'à aujourd'hui. Une telle réédition vaut leçon de vigilance. Fécond est encore le ventre qui enfanta cette rhétorique de la dénonciation contre tout ce qui pense.

Il n'y a pas à tergiverser : le sieur Garasse était un jean-foutre, et sa Doctrine curieuse une curieuse somme de bêtise, sinon « l'un des almanachs les plus complets de l'intolérance et du fanatisme d'église ».Jean Salem repropose aujourd'hui la Doctrine curieuse du père Garasse, dans une édition impeccable du point de vue scientifique, et graphiquement d'une grande élégance.
- 05/02/2009

Découvrez aussi

Sur le Plaisir
Hexameron rustique
Le Bonheur
La Mort d'Agrippine
Déontologie
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés