Les Masques

Feuilleter le livre

  • 208 pages
  • Livre broché
  • 18.5 x 26 cm
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 3376
  • EAN13 : 9782350880839
  • Code distributeur : 49344
  • Export ONIX 3.0
English version

Les Masques

Présentation

Dans son bel ouvrage Les Masques, M. Georges Buraud a été le premier à dégager le sens profond du besoin qui, en tous temps et en tous lieux, a porté l'homme à dérober son visage derrière une figure modelée à l'apparence d’un animal, à l’image d’un ancêtre ou conçue comme représentative d’un dieu. Il montre comment cet homme, nanti du pouvoir d’observer les émotions que son apparition déchaîne chez autrui sans rien livrer des siennes propres, s’identifie bel et bien avec l’être pour lequel il cherche à se faire passer, comment il participe et fait participer tout son groupe aux forces occultes qui mènent le monde. Au cours des échanges passionnels qui en résultent, « toutes les puissances avec lesquelles l’individu entre en rapport sont les forces de son inconscient dont il a peuplé le monde et qui, sous forme de fluides, de présences, de craintes, d’énergies, reviennent vers lui pour le contraindre ou l’exalter. Lui-même et toute sa tribu avec lui (faisceau colossal de forces instinctives) s’enveloppent, comme d’une chrysalide gigantesque, à l’intérieur de laquelle ils restent enfermés, de ce réseau immense d’influences bienfaisantes ou terribles et qui est en réalité sorti d’eux. Ce qui subsiste d’inexpliqué, de fatal, dans le monde, vient se mêler à cette enveloppe vibrante d’instincts que le primitif traîne partout après lui et l’agrandit encore en lui communiquant une profondeur inconnue ».

[…] Ainsi la puissance de l’art qui anime ces masques et le secret de la résonance profonde qu’ils trouvent en nous pourraient-ils tenir à ce que, dans le raccourci lyrique d’une séance d’initiation — du poisson à l’oiseau, de l’oiseau à l’homme — ils embrassent un des plus grands vertiges humains en réalisant le transformisme non plus seulement en pensée mais en action.
André Breton.

Georges Buraud (1892-1952) a été distingué par le Prix des Critiques pour son ouvrage Les Masques, paru au Seuil en 1948 dans la collection "Pierres vives".

Table des matières

Introduction

Les masques et les races
L'Égypte. La Grèce. Rome. L'Inde. Le Japon. L'Amérique

La Comédie humaine
Les Masques et la civilisation chrétienne
Le visage humain: suprême masque

Les masques grotesques
Masques de carvanal. Masques de clown

Les masques et l'instinct
Pourquoi les Noirs se masquent-ils ?
Un instrument de participation
Une expression immédiate des instincts
Le rythme de la fixité

La symbolique du masque
Le monde du tatouage
Découvrir l'esprit du monde

Les masques et la nature
Masques des animaux
Les paysages: masques de la nature
La Folie, la Douleur, le Rêve, la Nuit

Les masques et la mort
Notre ressemblance éternelle: Géricault, Napoléon, Pascal, Beethoven, Baudelaire

Les masques et Dieu
Amphitryon, La Trinité: masque divin

Légendes des photographies

Découvrez aussi

Milieux des gestes
Mon Kafka
Les Noms et les mots
« Rien qu'un fou, rien qu'un poète »
In-mo / ça / it
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés