Voir et entendre
  • 168 pages
  • Livre broché
  • 16 x 22.5 cm
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 3126
  • EAN13 : 9782350881010
  • Code distributeur : 53915
  • Export ONIX 3.0

Voir et entendre

Critique de la perception imaginative

Préface de : Clément ROSSET

Présentation

« Voir c'est savoir », voici sans doute la formule la plus spécifique de la logique qui sous-tend la pensée sous sa variante métaphysique en Occident. Car voir n'est pas alors regarder, mais imaginer: rendre fixe par l'image ce qui est mouvant. L'image semble pouvoir se lire ; ainsi l'univers muet tout entier se met à parler, à nous parler pour se faire comprendre. À cette perception imaginative et surtout illusoire, car elle voit autre chose que ce qui se donne à voir, on peut opposer l'écoute qui ne « comprend » pas les choses mais les entend en les laissant être ce qu'elles sont : mouvantes et muettes, comme la musique. Car la musique, comme le réel, ne parle pas — ne signifie rien —, mais se dit elle-même, est elle-même. Une perception qui saisirait la présence des choses du monde dans leur devenir, n'exprimant rien qu'elles-mêmes est possible en renonçant à l'image, à la signification, à la vue comme interprétation. L'écoute se présente ainsi à la fois comme intuition et comme réjouissance du réel.

Médias

Conférence à la maison de l'Amérique Latine
Institut Tout Monde

Presse

Ce livre est une invitation au cheminement philosophique de l'être, de ce que l'on croit voir et savoir pour veiller à son secret, tout en préservant l'inviolabilité du possible.
Le Mot & la Chose - 19/05/2016

... démonstration novatrice et serrée...
La Quinzaine littéraire - 16/05/2016

... une belle théorie de l'Homo audiens.
Philosophie Magazine - 01/07/2016

Voir et entendre, éditions Encre Marine
Le Mot & la Chose

Biographies Contributeurs

Santiago ESPINOSA

Santiago Espinosa (Mexico, 1978) est docteur en philosophie et traducteur. Ses travaux ont comme centre d'intérêt le rapport entre musique, littérature et philosophie. Il a publié chez Encre marine Voir et entendre, critique de la perception imaginative (2016), préfacé par Clément Rosset.

Clément ROSSET

Clément Rosset (Carteret, 1939) a enseigné la philosophie de 1967 à 1998 à la Faculté de Nice. Œuvres principales : La Force majeure (Éditions de minuit, 1983) et Le Réel et son double, essai sur l’illusion (Gallimard, 1976). Dernier ouvrage paru : Faits divers (PUF, 2013).

Table des matières

Prélude
I. Homo videns
1. La vue, sens par excellence
2. Images et impressions
3. L'image, l'idée et le langage
4. Mirages du moi
5. L'impression et le simulacre
6. Visions de rien
7. Du réel imagé au réel sonore
    Épilogue

II. Homo audiens
1. L’oreille, organe de la crainte
2. Sens, tonalité et discours
3. D’une écoute qui voudrait voir : Hegel, Heidegger et la poésie
4. L’écoute musicale
5. Intelligence et intuition
6. Écoutes du singulier
7. Écoute et répétition
8. La langue musicale de L.-F. Céline

Da capo. Orfeo ed Euridice. Éros et Psyché

III. Philosophie et allégresse : le clair et l’obscur
1. Le paradoxe de la joie
2. L’objet clair et l’objet obscur
3. Angoisse, étrangeté et nausée
4. L’objet du langage et le monde
    Conclusion

Appendice. La science physique ou l’image impossible du réel

Découvrez aussi

Traité des apparences
L'Inexpressif musical
Esquisse biographique
Le Destin de la Grèce moderne
Liberté cartésienne et découverte de soi
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés