L'Âge d'or de la prose féminine au Japon (Xe-XIe siècle)
L'Âge d'or de la prose féminine au Japon (Xe-XIe siècle)
  • 176 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 22 cm
  • Collection Japon. Série Études
  • N° dans la collection : 32
  • Parution :
  • CLIL : 3643
  • EAN13 : 9782251446400
  • Code distributeur : 56649
  • Export ONIX 3.0

L'Âge d'or de la prose féminine au Japon (Xe-XIe siècle)

Préface de : Françoise LAVOCAT

"Jacqueline Pigeot livre une analyse détaillée."

(Planète Japon)

Présentation

Le Roman du Genji, un chef-d’œuvre incontesté de la littérature universelle, est dû à une femme, Murasaki Shikibu, qui vécut à la cour du Japon aux alentours de l’an mil. Sa contemporaine Sei Shônagon a laissé un ouvrage unique en son genre par sa liberté de ton et son traitement virtuose de l’art de la liste : les Notes de Chevet. Une autre femme de la noblesse, connue comme « La mère de Fujiwara no Michitsuna », avait quelques années auparavant rédigé les Mémoires d’une Éphémère, sans doute la première autobiographie de la littérature mondiale.

Dans ce livre, Jacqueline Pigeot rappelle les conditions qui ont permis l’épanouissement de la prose féminine à cette époque, et analyse plusieurs des procédés d’écriture (monologue intérieur, modalités du dialogue, citations cryptées) pour la première fois mis en œuvre dans les Mémoires d’une Éphémère et dans Le Roman du Genji.

Biographies Contributeurs

Jacqueline PIGEOT

Jacqueline Pigeot est une spécialiste de littérature classique japonaise de renommée mondiale. Ancienne élève de l'École normale supérieure de Sèvres, agrégée de lettres classiques, docteur ès Lettres, elle a été de longues années professeur à l’Université Paris Diderot. Elle a publié (entre autres) : – Michiyuki-bun : Poétique de l’itinéraire dans la littérature du Japon ancien, Maisonneuve et Larose, 1982 (2009) ; – Femmes galantes, femmes artistes dans le Japon ancien, XIe-XIIIe siècle, Gallimard, coll. Bibliothèque des Histoires, 2003. Elle a traduit (entre autres) : – Voyages en d’autres mondes : récits japonais du XVIe siècle, Philippe Picquier/ Bibliothèque Nationale, 1993 ; – Voyage dans les provinces de l’Est, Le Promeneur/Gallimard, 1999 ; – Mémoires d’une Éphémère (954-974) par la mère de Fujiwara no Michitsuna, Collège de France/Institut des Hautes Études Japonaises, 2006 ; – (avec les membres du Groupe Koten), Notes sans titre : propos sur les poètes et la poésie par Kamo no Chômei, Le Bruit du temps, 2010.

Françoise LAVOCAT

Françoise Lavocat est professeur de Littérature comparée à l'université Paris 3-Sorbonne Nouvelle et membre de l'Institut universitaire de France. Elle vient de publier Fait et fiction. Pour une frontière.

Table des matières

Préface de Françoise Lavocat
Avertissement
Introduction : femmes et écriture dans la société aristocratique de Heian

Conscience et expression du moi dans les œuvres autobiographiques
Taire, dire, se dire : les Mémoires d’une éphémère
Formes et fonctions de l’épistolaire dans les Mémoires d’une éphémère
Des Mémoires d’une éphémère au Roman du Genji : une autobiographie à la source du roman ?
Les dialogues dans le Roman du Genji : poèmes et citations de poèmes comme ruses du discours
Une figure de la mélancolie au Japon : la femme qui attend

Notes
Tableau chronologique des principales œuvres mentionnées
Références bibliographiques
Index


Découvrez aussi

La Lampe d'Akutagawa
Pensées du corps
Médecins et médecines dans l'histoire du Japon
Un Désir d'humain
Les Chrysanthèmes roses
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés