Getica
  • CLXXX + 568 pages
  • Bibliographie, 3 Carte(s), Index
  • Livre broché
  • 13 x 19 cm
  • Italien, Latin
  • Auteurs latins du Moyen Âge
  • N° dans la collection : 30
  • Parution :
  • CLIL : 3385
  • EAN13 : 9782251447438
  • Code distributeur : 58769
  • Export ONIX 3.0

Getica

Texte établi et traduit par : Antonino GRILLONE

Livre broché 65,00 €
À paraître
Être prévenu de la disponibilité ?

Présentation

Au cours de leurs migrations jusqu’à la Mer Noire, les Goths sont vainqueurs de peuples divers, parmi lesquels les Huns, qui avaient ravagé de vastes zones de l’Orient byzantin et de l’Empire romain d’Occident. Les Wisigoths, dans la bataille des Champs Catalauniques (451), sont des alliés décisifs des Romains contre Attila, qui, après la dévastation de la Lombardie, se laisse persuader par le pape Léon le Grand de se retirer sur ses terres. À sa mort les Ostrogoths, auparavant ses vassaux, occupent une bonne partie de la Pannonie, puis, sous la conduite de Théodoric, entrent en Italie où ils sont victorieux d’Odoacre. Théodoric est un souverain efficace qui, grâce à une stratégie politique et militaire avisée, fait aussi sentir son autorité hors de l’Italie, en Espagne wisigothique et en Gaule. Sa fille Amalasonte épouse son cousin Théodat, qui la fait ensuite assassiner, ce qui entraîne l’attaque des troupes byzantines, victorieuses des Vandales d’Afrique : le général Bélisaire fait prisonnier à Ravenne celui que Jordanès semble considérer comme le dernier roi légitime des Goths d’Italie, Witigès, époux de Mathesuentha, la fille d’Amalasonte. Le couple royal est emmené avec ses richesses à Constantinople, où, après la mort de Witigès, Justinien fait épouser Mathesuentha par son cousin Germanus. Celui-ci étant mort peu de mois après, Mathesuentha donne naissance à un fils, lui aussi nommé Germanus, en qui Jordanès semble voir le futur héritier légitime du royaume goth d’Italie, arrière-petit-fils de Théodoric et apprécié du Sénat romain en tant que descendant de l’illustre famille sénatoriale des Anicii, à laquelle était apparenté l’empereur Justinien. Celui-ci, à la fin des Getica, est explicitement loué par Jordanès, préoccupé de suggérer une solution politique de la guerre avec les Goths, qu’il considère comme les seuls défenseurs possibles de l’Italie contre d’éventuels envahisseurs comme, par la suite, les Lombards en 568.

Biographies Contributeurs

IORDANES

Iordanes (en français Jordanès) est un historien ostrogoth de langue latine ayant vécu au VIe siècle, spécialiste de l'histoire des peuples germaniques. Sa vie nous est assez obscure ; il aurait été notaire mais aussi moine puis évêque de Crotone et de Ravenne.

Antonino GRILLONE

Antonino Grillone, Professeur de Philologie latine à l’Université de Palerme, est l’auteur de travaux sur Euripide, Virgile, Baebius Italicus, et sur la médecine latine. Ses recherches ont aussi porté sur la tradition manuscrite des Tusculanes de Cicéron. Il a également donné des éditions critiques appréciées du De metatione castrorum du Pseudo-Hygin et de l’Orestis Tragoedia de Dracontius.

Table des matières

Premessa
Prefazione

Conspectus siglorum

Testo con apparato, traduzione e note di commento

Note aggiuntive
Bibliografia
Indici
Index criticus
Index notabilium
Index regum Gothorum
Index scriptorum
Index personarum
Index locorum et populorum
Figurae quaedam ex
Devillers 1995
Livre broché 65,00 €
À paraître
Être prévenu de la disponibilité ?

Découvrez aussi

Opera III. Œuvres en prose (Textes hagiographiques)
Étymologies Livre IX
Etimologie Libro XIII
Étymologies Livre XIV
L'Un et le divers, Questions sur la nature, avec en complément Comme l'atteste Ergaphalau
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés