L'Endroit du paradis
L'Endroit du paradis

Feuilleter le livre

  • 64 pages
  • Livre broché
  • 13 x 18 cm
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 3133
  • EAN13 : 9782350881478
  • Code distributeur : 59985
  • Export ONIX 3.0
English version

L'Endroit du paradis

Trois études

Livre broché 9,90 €
Temporairement indisponible
Être prévenu de la disponibilité ?

Présentation

« Ce petit livre est consacré à une dernière (je l’espère pour moi et pour mes lecteurs) tentative d’analyse et de description de la joie de vivre et de la joie d’exister. »
Clément Rosset

Presse

Voici, publié à peine quinze jours après la disparition, à 78 ans, de Clément Rosset, L'Endroit du paradis. N'imaginez pas que ce soit sa nouvelle adresse, poste restante. C'est une brève ode à la joie de vivre, écrite par un philosophe qui va mourir. L'auteur de Logique du pire et de Route de nuit, rescapé d'une longue dépression, écrit, avant le grand départ, qu'« il n'est de bonheur qu'humain : les dieux doivent regretter parfois de n'être pas des hommes pour pouvoir être de la fête ».
L'OBS - 26/04/2018

Moins d'un mois après sa mort, le 28 mars, à l'âge de 78 ans, le philosophe Clément Rosset reprend la parole. « Ce petit livre, dit-il, est consacré à une dernière (je l'espère pour moi et pour mes lecteurs) tentative d'analyse et de description de la joie de vivre et de la joie d'exister. » Voilà une phrase qui, énoncée à titre posthume, devient évidemment fort curieuse. Elle exprime en effet un espoir qui s'est réalisé : ces trois textes sont devenus, de fait, l'ultime évocation de cette jubilation que Clément Rosset n'a cessé de cultiver et d'explorer.
Le Monde des Livres - 27/04/2018

Clément Rosset qui s'en est allé ne croyait pas au paradis, compris comme un double fantasmatique de ce monde. L'endroit du paradis qui donne son titre à cet ouvrage ne désigne rien d'autre que l'ici bas, ce réel, cruel et riant qui « est la seule chose du monde à laquelle on ne s'habitue jamais complètement ».
Le matricle des anges - 01/05/2018

Croire toucher au réel ? Pure bêtise, estimait le philosophe, à moins de devenir fou ou de mourir - ce qui vient de lui arriver. ll nous sourit dans un recueil posthume. [...] Mêlant allusions à Hitchcock et commentaires d'Homère, méditation sur la musique comme « création du réel à l'état brut, sans commentaire ni réplique », et considérations sur la raison d'être du monde, ces trois études nous rappellent que nous venons de perdre l'un des esprits les plus libres de notre temps.
Le Nouveau Magazine littéraire - 01/06/2018

Clément Rosset s'interroge sur l'impossibilité d'expliquer pourquoi on attache autant de prix à la vie. Il invite à voir, dans la fameuse description du bouclier d'Achille interrompant le récit épique, un contrepoint qui, par l'évocation de scènes de vie quotidiennes, figure la joie de vivre et un bonheur essentiellement humains et terrestres. Il y montre enfin que la musique est sans doute le meilleur analogon de cette « joie sans raison » qu'est la pure joie de vivre.
Lire - 01/07/2018

Biographies Contributeurs

Clément ROSSET

Clément Rosset (Carteret, 1939) a enseigné la philosophie de 1967 à 1998 à la Faculté de Nice. Parmis ses œuvres principales : La Force majeure (1983), Le Réel et son double, essai sur l’illusion (1976), Logique du pire (PUF, 2008). Son Esquisse biographique a été publiée aux Belles Lettres en 2017, ainsi que L'Endroit du paradis (2018).

Table des matières

I. Le bouclier d’Achille
II. La guerre et la paix
II. L’offrande musicale

Post-scriptum : Fantaisie sur la création du monde
Livre broché 9,90 €
Temporairement indisponible
Être prévenu de la disponibilité ?

Découvrez aussi

Esquisse biographique
L'Inexpressif musical
Penser encore
Entrevoir et vouloir : Vladimir Jankélévitch
Différence, différend : Deleuze et Lyotard
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés