Les Beaux mariages
Les Beaux mariages

Feuilleter le livre

  • 576 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Domaine étranger
  • N° dans la collection : 41
  • Parution :
  • CLIL : 3444
  • EAN13 : 9782251448497
  • Code distributeur : 61981
  • Export ONIX 3.0

Les Beaux mariages

Traduit par : Suzanne MAYOUX

"Spirituel et acéré."

(Le Monde des Livres)

Extrait Audio

Présentation

« Il était caractéristique de sa part de garder de ses échecs un souvenir aussi aigu que de ses triomphes, et un désir passionné de les “rattraper”, qui comptait toujours parmi les motifs obscurs de sa conduite. Elle avait enfin ce qu’elle voulait – elle avait conscience de posséder “ce qu’il y avait de mieux” ; et parmi les autres sensations, plus diffuses, l’adoration de Ralph lui procurait le plaisir raffiné qu’aurait pu connaître une reine guerrière portée en triomphe par les princes vaincus, et lisant dans les yeux de l’un d’eux la passion qu’il n’eût pas osé exprimer. »

Ondine Spragg s’ouvre les portes de l’aristocratie new-yorkaise grâce à son mariage avec Ralph Marvell. Son ambition l’amène à divorcer et à se lancer à la conquête des hommes susceptibles de lui apporter tout ce qu’elle désire, c’est-à-dire l’amusement mais aussi la respectabilité. Si elle échoue face au banquier Peter Van Degen, elle va trouver une nouvelle victime en la personne du Marquis de Chelles, grâce à qui elle va – espère-t-elle – trouver une place de choix dans le monde du Faubourg Saint-Germain. Mais c’est vers Elmer Moffatt, un ami d’enfance auquel elle avait été mariée secrètement, qu’elle finira par revenir et en compagnie duquel elle trouvera le bonheur.
Les qualités d’analyse de la grande Edith Wharton font merveille dans cette vaste fresque qui dépeint une classe à l’agonie dans ce monde du XXe siècle en pleine formation, et tracent avec une talentueuse audace le portrait d’une femme moderne.

Presse

Personnage aussi détestable qu'inoubliable, Ondine Spragg n'incarne pas seulement le sens des affaires appliqué à la conjugalité. Ni une certaine vision capitaliste du mariage et du divorce. Sous la plume irrésistiblement acérée et spirituelle de Wharton, cette femme renverse les jeux de pouvoir [...]. Et sa spécialité jusqu'à la toute fin du livre - se focaliser sur ce qu'elle n'a pas - fait de ce roman un grand traité intemporel du « toujours plus », de la méconnaissance de soi et de la frustration.
Le Monde des Livres - 19/10/2018

Biographies Contributeurs

Edith WHARTON

Edith Wharton (1862-1937), amie et confidente de Henry James, a écrit un grand nombre de romans et de nouvelles dont la modernité continue de surprendre. Elle a passé une grande partie de sa vie en France, notamment à Hyères (Var) et à Saint-Brice-la-Forêt (Val d’Oise).

Découvrez aussi

Roderick Random
La jeune fille en bleu
Les Rendez-vous de la clairière
Madame Solario
Elmer Gantry
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés