Les Signes du temps. Les Vents

Feuilleter le livre

Les Signes du temps. Les Vents

Texte établi et traduit par : Suzanne Amigues

Livre broché 39,00 €
À paraître
Être prévenu de la disponibilité ?

Présentation

La réunion dans ce volume des deux ouvrages de Théophraste, Les Signes du temps et Les Vents se justifie à la fois par la proximité de leur sujet et par leur situation chronologique : le second (vers 310 av. J.C.) renvoie explicitement aux Signes (333-330) en précisant (§ 5) « la question des pluies a été traitée ailleurs plus longuement ». Au préambule modeste qui sied à la jeunesse de l’auteur, succède un développement en quatre parties liées par des formules de transition : les signes de pluie, de vent, de tempête et de beau temps. On y remarque la finesse de l’observation directe non seulement du ciel, mais aussi du comportement des animaux, sauvages ou domestiques. Les Vents s’en distinguent par un élargissement du secteur géographique considéré et surtout par l’analyse, généralement pertinente, des phénomènes météorologiques au sens moderne du terme.

Biographies Contributeurs

Théophraste

Moins connu que ses maîtres Platon et Aristote, Théophraste (371-287 av. J.-C.) est tombé dans un injuste oubli. Sa biographie antique lui attribue environ deux cent vingt ouvrages traitant de sujets variés : logique, rhétorique, politique, etc. Mais l’essentiel de sa vie scientifique fut consacré à l’observation et à la description des végétaux de Grèce et de l’Orient parcouru par l’expédition d’Alexandre. Les ouvrages qu’il leur a consacrés ont paru tellement fondamentaux qu’ils ont été conservés jusqu’à nos jours, et permettent de voir aujourd’hui en Théophraste le « père de la botanique ».

Suzanne Amigues

Née à Lodève (Hérault) en 1937 ; études de lettres classiques à la Faculté des Lettres de Montpellier ; admission en 1959 à l’agrégation de grammaire ; enseignement du second degré (à Montpellier et à Lodève) ; mutation en 1967 à l’université de Montpellier sur un poste de langue et littérature grecques, occupé jusqu’à la retraite (1997).

Table des matières

Notice commune aux Signes du temps et aux Vents
Date du De ventis
Date du De signis
L’originalité du De signis
Une influence orientale
1) sur le fond
2) sur la forme
L’observation des faits rapportés
1) dans le De signis
2) dans le De ventis
Les débuts d’une science nouvelle, l’écologie
L’étude des phénomènes naturels, une « science aimable » ?
De la théorie aristotélicienne à l’expérience personnelle
La vulgarisation du savoir dans les ouvrages de Théophraste

Sommaire des deux ouvrages
I. – Les Signes du temps
II. – Les Vents

Tradition manuscrite et éditoriale
I. – Les Signes du temps
1) Les manuscrits
2) Les éditions
II. – Les Vents
1) Les manuscrits
2) Les éditions


De signisLes Signes du temps
Sigla
Texte et traduction

De ventis – Les Vents
Sigla
Texte et traduction


Bibliographie commune aux deux ouvrages
Commentaire Les Signes du temps
Commentaire Les Vents
Index

Livre broché 39,00 €
À paraître
Être prévenu de la disponibilité ?

Découvrez aussi

Recherches sur les plantes. Tome I : Livres I - II
Les Pierres
Les Causes des phénomènes végétaux. Tome III : Livre V et VI
Les Causes des phénomènes végétaux. Tome I: Livre I et II
Caractères
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés