De Familia / De la Famille
De Familia / De la Famille

Feuilleter le livre

  • L + 332 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 14.5 x 22.5 cm
  • Français, Italien
  • Classiques de l'humanisme
  • N° dans la collection : 53
  • Parution :
  • CLIL : 3436
  • EAN13 : 9782251450216
  • Code distributeur : 64717
  • Export ONIX 3.0

De Familia / De la Famille

Livres I et II

Introduction de : Pierre Caye, Nella Bianchi, Traduit par : Pierre Caye, Nella Bianchi, Texte établi par : Ruggiero Romano, Alberto Tenenti, Francesco Furlan

Présentation

Le De familia, au même titre que le De re aedificatoria avec lequel il entretient tant de liens, est le chef-d’œuvre d’Alberti. C’est un monument de l’histoire de la littérature italienne, marquant l’invention du « ragionare domestico e familiare », ou « amichevole », c’est-à-dire du dialogue domestique, familier, amical, à l’origine de ce qui deviendra la conversation civile. Alberti dévoile un art d’une incomparable subtilité dans la lecture des Anciens. Chacun de ses livres refonde le monument antique pour s’adapter à son temps. Ce qu’il a fait du De architectura dans son De re aedificatoria, c’est-à-dire une opération de traduction et de transmission, nous conduit de l’architecture grecque et hellénistique de Vitruve à l’architecture romaine et toscane, formant son horizon d’humaniste et d’antiquaire de la Renaissance, Alberti l’avait déjà accompli 20 ans auparavant avec le De familia. Il y transpose dans les cités commerçantes italiennes du Quattrocento les valeurs économiques et éthiques héritées des grands auteurs de l’Antiquité.

Mais le De familia relève aussi des Ricordi familiaux si nombreux en son temps, témoignant de la grandeur et des vicissitudes de la familia Alberta, et nous permettant de mieux saisir la personnalité d’Alberti, telle que nous la connaissons à travers sa courte autobiographie, et de comprendre la place ambiguë qu’il occupe au sein d’une des familles marchandes italiennes les plus riches de son temps. C’est toute son histoire personnelle, dans ce qu’elle a de plus intime, mais aussi sa vocation intellectuelle et littéraire, qui s’en trouvent éclairées. Le texte est précédé d’une longue introduction qui met en valeur les enjeux historiques et littéraire du De Familia. Le lecteur trouvera également l’arbre généalogique de la famille Alberti, à l’institution et à l’illustration duquel l’ouvrage se consacre tout entier.

Biographies Contributeurs

Leon Battista Alberti

  Leon Battista Alberti, fils illégitime de Lorenzo degli Alberti, est né à Gênes, en 1404, descendant d'une lignée de grands marchands, désormais en exil, après qu'ils ont été chassés de Florence par leurs rivaux, la famille Albizzi, en 1382. Soumis à des difficultés économiques, en raison de ses origines, Leon Battista Alberti deviendra fonctionnaire auprès de la Curie pontificale. Artiste complet, souvent comparé à Léonard, il brillera dans tous les domaines où il exercera ses nombreux talents : on lui doit des travaux mathématiques (Ludi mathematici), des traités d’architecture (De re aedificatoria), de peinture (De pictura), de sculpture (De statua), ainsi que des réalisations concrètes (Santa Maria Novella à Florence, San Sebastiano et Sant'Andrea à Mantoue) qui vont durablement et notablement influencer les arts italiens de la Renaissance, en particulier par la redécouverte de Vitruve et des grandes réalisations de l’Antiquité. Leon Battista Alberti a également rédigé de nombreux écrits littéraires (Momus, Avantages et inconvénients des Lettres, une grammaire de la langue vulgaire, un traité sur le cheval, des poésies…) Il meurt en 1472, en pleine gloire, quelques mois après avoir fait visiter les ruines romaines à Laurent le Magnifique.

Pierre Caye

Pierre Caye, ancien élève de l’École Normale supérieure, directeur de recherche au CNRS, a consacré une part importante de ses recherches aux sources antiques de notre culture philosophique, artistique et politique. Il est aussi l’auteur de Critique de la destruction créatrice (Les Belles Lettres, 2015) dont le Nouvel Atlas donne les clefs métaphysiques.

Table des matières

Introduction : Au nom du nom

Prologue
Livre I : Du devoir des Anciens à l’égard de la jeunesse, et des jeunes à l’égard de leurs aînés ainsi que de l’éducation des enfants
Livre II : Du rôle de l’épouse
Prologo
Libro I : Liber Primus Familie: de officio senum erga iuvenes et minorum erga maiores et de educandis liberis
Libro II : Liber secundus de familia: de re uxoria

Notes de la traduction
Bibliographie
Arbres généalogiques

Découvrez aussi

Grammaire de la langue toscane / Grammatichetta
Rime / Poèmes
Momus
Propos de table / Intercenales
De la Famille
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés