La Ruine de la civilisation antique
La Ruine de la civilisation antique

Feuilleter le livre

  • 250 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 18.9 cm
  • Le Goût de l'Histoire
  • N° dans la collection : 7
  • Parution :
  • CLIL : 3385
  • EAN13 : 9782251450483
  • Code distributeur : 65636
  • Export ONIX 3.0

La Ruine de la civilisation antique

Introduction de : Bernard Biancotto

Présentation

Dans La Ruine de la civilisation antique, publié après la Première Guerre mondiale, le grand historien et intellectuel italien Guglielmo Ferrero conduit son lecteur à prendre du recul vis-à-vis de l’histoire contemporaine par une relecture en profondeur de la Rome antique, au moment de sa chute. Par ce détour, Ferrero analyse les mécanismes politiques et culturels à l’oeuvre dans le temps long d’une histoire politique occidentale qui est avant tout celle de la civilisation européenne.
Cet usage de l’histoire comme d’une lanterne éclairant le temps présent n’a rien perdu de son actualité et de sa finesse. Relire Ferrero aujourd’hui dans la crise que nous traversons, c’est écouter un européen convaincu, qui écrivait déjà que l’Europe se sauverait ou périrait tout entière et que, dans la bascule entre ces deux avenirs, la question de la forme des régimes politiques et de leur sincérité au regard des principes européens n’est pas anecdotique mais centrale.

Biographies Contributeurs

Guglielmo Ferrero

Guglielmo Ferrero est né en 1871 en Italie et mort en 1942 en Suisse où il était en exil depuis 1929. Après la publication de sa synthèse sur la Rome antique (Grandeur et décadence de Rome, 6 volumes, 1902), il est appelé dans le monde entier pour donner des conférences qui le mènent jusqu’aux États-Unis à l’invitation du Président Théodore Roosevelt. Historien de la Rome antique, il l’est aussi de la Révolution française sur laquelle il écrit notamment Bonaparte en Italie (1796-1797) et Reconstruction : Talleyrand au Congrès de Vienne (1814-1815) parus en France respectivement en 1936 et 1940.

Table des matières

Introduction de Bernard Biancotto
I. Les causes profondes
II. La crise du troisième siècle
III. Dioclétien et la réforme de l’empire
IV. Constantin et le triomphe du christianisme
V. Au IIIe et au XXe siècle

Découvrez aussi

Louis II de Bavière
Un siècle de trahisons
Les Assassins
Les Voisins
Le Conte de ma vie
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés