Le virage manqué. 1974-1984 : ces dix années où la France a décroché
Le virage manqué. 1974-1984 : ces dix années où la France a décroché

Feuilleter le livre

  • 256 pages
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3340
  • EAN13 : 9782376150763
  • Export ONIX 3.0

Le virage manqué. 1974-1984 : ces dix années où la France a décroché

Présentation

« Depuis 40 ans… » : la formule fait florès depuis décembre 2018 et le mouvement des Gilets jaunes, jusqu’au président de la République Emmanuel Macron évoquant « quarante années de malaise qui resurgissent ».
Le dérapage de la France est connu : désindustrialisation, envol d’un chômage de masse, explosion des déficits, des charges fiscales et sociales, un tournant symbolisé par un budget public toujours déficitaire depuis 1974, quand survient le premier choc pétrolier. Un tournant majeur a en effet eu lieu durant cette année charnière et celles qui l’ont suivie avec l’essoufflement de la croissance dans le monde occidental et, de façon inverse, l’entrée de plusieurs pays du « Tiers-Monde » dans un processus d’émergence et d’industrialisation accéléré.
Déficit structurel des échanges, manque de compétitivité de l’industrie nationale… la France est l’un des pays qui se sont adaptés le plus mal à cette nouvelle donne mondiale. Une faiblesse structurelle qui, au-delà du rattrapage des Trente Glorieuses (et de ses illusions) remonte à 1945 et au poids de l’État-providence placé essentiellement sur les entreprises. Au fil des décennies, aucun gouvernement français de droite ou de gauche ne remettra en cause un système soumettant les producteurs nationaux à une véritable taxe douanière à l’envers. Ce handicap est devenu chronique quand la Communauté économique européenne s’est plongée, à partir des années 1970, dans l’océan du libre-échange mondial.
Écrit par deux historiens réputés de l’économie et des entreprises, Le Virage manqué dresse le constat clinique du décrochage de la France au cours de la décennie 1974-1984 en analysant ses causes structurelles et son déroulement, sans oublier la responsabilité des gouvernements et des élites nationales choisissant – le gouvernement de Raymond Barre excepté – de faire peser sur l’industrie plutôt que sur les ménages le poids de la contrainte extérieure grandissante de l’économie ouverte et de la mondialisation qui va s’étendre à l’ensemble du globe dans les années 1980-1990.

Médias

Interview de Michel Hau
BFM Business - La librairie de l'éco présentée par Emmanuel Lechypre, le 05/09/2020

Accéder au contenu

Table des matières

Introduction

Chapitre 1. 1974, une crise sans reprise
Une crise ? Non, un changement de paradigme
Du « Tiers-Monde » aux « pays émergents », le boom inattendu des pays du Sud
Quand la France glisse en queue de peloton des pays développés

Chapitre 2. Des « Trente Glorieuses » hexagonales à reconsidérer
La performance française de l’après-guerre, d’abord un effet de rattrapage
Un déficit commercial structurel
Reconstruire la France sans le patronat, le compromis politique de 1944-1945
Les entreprises financeront l’État-providence
La haute fonction publique aux commandes de l’économie
La compétitivité, un problème escamoté pendant et après Mai 1968
Les années Pompidou, l’investissement et la consommation moteurs de croissance
Les Trente Glorieuses, et après ?

Chapitre 3. Qu’elle sera belle notre révolution !
Toujours plus : l’étonnant paradoxe d’Easterlin
Vive la révolution !
Rompre avec le « capitalisme monopoliste d’État », stade final du capitalisme
« Entre vous et nous, il y a le socialisme ! »
Une opinion publique désensibilisée à l’égard de l’économie de marché
« Demain le capitalisme » : le renouveau limité du néolibéralisme à la française

Chapitre 4. Les impasses intellectuelles des élites françaises
Les illusions héritées des Trente Glorieuses
Concurrence internationale et compétitivité, un « impératif absolu » négligé pour l’économie française
La préférence pour la thèse d’un Tiers-Monde dépendant plutôt qu’en voie de développement
Le commerce extérieur, point aveugle de la vision française sur l’emploi
Le modèle social français sur la défensive

Chapitre 5. Deux funestes années, 1974 et 1975
Le choix de la consommation…
… Plutôt que de la capacité d’investissement des entreprises
La réforme Haby ou l’adoption d’un enseignement généraliste inadapté
Mutations et réformes sociétales, un poids économique inattendu
Dans l’engrenage de la désindustrialisation et du chômage de masse
Un volontarisme industriel à contre-courant

Chapitre 6. Ailleurs, le choix de l’adaptation à la mondialisation
La montée en gamme d’une Allemagne toujours rigoureuse et… libre-échangiste
L’Europe alpine et nordique s’inspire du modèle allemand
Quand de nouveaux concepts remettent en cause l’Étatprovidence
La révolution par le haut de Margaret Thatcher
De Carter à Reagan, le retour d’une Amérique dérégulatrice face à l’Europe
Le pays du Soleil-Levant troque la sidérurgie contre l’électronique
Les Dragons asiatiques jouent la carte de la compétition internationale
La conversion de la Chine populaire à l’économie de marché, un tournant majeur
L’adaptation des grands pays de l’OCDE au choc de 1974, une leçon ignorée par la France

Chapitre 7. Raymond Barre, le redressement interrompu
Le diagnostic pour l’action d’un homme atypique et sans concession
Revenir à l’équilibre des comptes publics
Le redressement des échanges extérieurs
La stagnation de l’investissement privé
Le boulet de la sidérurgie lorraine
Deuxième choc pétrolier et hostilité de l’opinion
Une percée libérale non revendiquée et restée à mi-chemin

Chapitre 8. L’échec du keynésianisme dans un seul pays
Relancer l’économie par la consommation
Réduire l’offre et le temps de travail, les leçons ignorées du passé
Automne 1981, face à la défaillance de l’économie, le premier appel à une « pause »
Des nationalisations décevantes
Le tournant de la rigueur ou la naissance du socialisme de gouvernement
Le lent avènement d’une nouvelle donne sociale et culturelle
Le bilan nécessaire : un État-providence alourdi et une crise plus sévère

Chapitre 9. L’entrée inassumée de la France en économie ouverte
Le choix de l’ouverture sur l’Europe et ses conséquences
Vers l’abaissement du tarif extérieur commun
Le passage au libre-échange mondial
Des réticences françaises inexprimées
Une France entrée à son insu dans l’économie-monde

Conclusion. Quarante ans plus tard
Chronologie 1974-1983
Bibliographie
Table des graphiques et tableaux
Index des noms de personnes

Découvrez aussi

Poster La Bataille des Thermopyles et la bataille de Salamine
Sac en coton Belles Lettres
Poster Les Dieux de l'Olympe
Poster Les Douze Travaux d'Hercule
Carnet machiavélique
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés