Œuvres historiques, philosophiques et politiques
Œuvres historiques, philosophiques et politiques
Œuvres historiques, philosophiques et politiques

Feuilleter le livre

  • MMMDCCCII + 3868 pages
  • Livre relié
  • 20.1 x 27.5 cm
  • Classiques favoris
  • N° dans la collection : 8
  • Parution :
  • CLIL : 3439
  • EAN13 : 9782251450759
  • Code distributeur : 66090
  • Export ONIX 3.0

Œuvres historiques, philosophiques et politiques

Précédées de l’Histoire de Bossuet, par le Cardinal de Bausset

Texte établi par : Maxence Caron, Préface de : Renaud Silly

Livre relié 95,00 €
À paraître
Être prévenu de la disponibilité ?

Présentation

« Dans l’ordre des écrivains, je ne vois personne au-dessus de Bossuet. »
Paul Valéry

« C’est un Homère biblique. Le jour où par bonheur je rencontrai Bossuet, il me sembla que le voile du Temple se déchirait du haut en bas et que je voyais les dieux marcher. Bossuet est la plus grande parole de l’univers chrétien et le meilleur conseiller des princes. »
Napoléon

« C’est plus beau que tous les écrivains de ce grand siècle qui en a produits de si grands. »
George Sand

« Quelle merveille que cette vie et que cette œuvre ! Pas un discours et pas un livre de Bossuet qui n’ait été d’utilité publique. Personne ne fut plus exempt de tout amour-propre d’auteur que cet écrivain si grand entre les plus grands. »
Jules Lemaître

« Bossuet est le grand maître de la prose française. Si un seul livre de toute notre littérature devait subsister pour témoigner devant le monde de ce que furent la langue et l’esprit français, ce serait l’Histoire des variations que je choisirais. »
Paul Claudel


Jacques-Bénigne Bossuet (1627-1704) est un si puissant génie que le siècle de Louis XIV le considéra comme l’ultime père de l’Église. Universaliste au vrai sens, et plaçant la recherche de la Vérité au-dessus de tout, sa pensée est exactement le contraire de tout ce que, de nos jours, l’homme moyen considère comme évident. Détenteur d’arguments irréfutables qui, en un verbe d’une force jamais vue et un cinglant humour, mettent à bas, sans effort et avec plusieurs siècles d’avance, les obsolètes et maigrelettes bases de notre « nouveau » monde, l’œuvre de Bossuet est un cauchemar pour l’idéologie et le bien-pensant. Elle brandit la beauté comme un enfer pour le moderne. De nombreux chefs-d’œuvre étaient donc introuvables – depuis plus d’un siècle.
Toutes précédées d’introductions historiques et critiques, ces Œuvres historiques, philosophiques et politiques sont préfacées par le frère dominicain Renaud Silly, docteur en théologie, collaborateur de l’École biblique et archéologique de Jérusalem. Aucune grande biographie contemporaine n’ayant été consacrée à Bossuet, nous avons inclus ici la vaste et magistrale Histoire de Bossuet écrite par le Cardinal de Bausset : abondamment documenté, ce grand livre, qui était devenu rare, demeure un modèle de recherche, de précision et d’élégance.

Biographies Contributeurs

Jacques-Bénigne Bossuet

Né en 1627 à Dijon, Jacques-Bénigne Bossuet découvre la Bible à quinze ans. Il entre dans les ordres ecclésiastiques où il reçoit sa formation de Vincent de Paul, et se distingue par son labeur intellectuel acharné au moment où Paris devient la capitale de l’érudition religieuse. D’abord missionnaire en Lorraine allemande, il prêche sans relâche à Metz puis à Paris, entame des discussions avec des protestants, des juifs, des libres-penseurs. Nommé précepteur du Grand Dauphin en 1670, il reprend des études approfondies en histoire, en philosophie, en littérature et en politique. Animée par un souffle prophétique qu’il tenait de sa familiarité avec l’Écriture sainte, sa science immense lui fournit les armes pour aborder en homme de tradition les grandes controverses intellectuelles qui, à partir de 1680, marquèrent la crise de la conscience européenne. Conseiller des princes, directeur spirituel, pasteur attentif à son diocèse, enseignant la foi aux grands de ce monde comme aux plus humbles, Bossuet a honoré toutes les facettes de la dignité ecclésiastique tout en devenant l’auteur de l’une des plus grandes œuvres de tous les temps, au point que ses contemporains virent en lui le dernier des Pères de l’Eglise. Il meurt à Paris en 1704, tandis que résonnent dans toutes les mémoires, et pour les siècles, les ultimes paroles de la dernière de ses Oraisons funèbres : « Heureux si, averti par ces cheveux blancs du compte que je dois rendre de mon administration, je réserve au troupeau que je dois nourrir de la parole de vie les restes d’une voix qui tombe, et d’une ardeur qui s’éteint ! »

Maxence Caron

Philosophe, poète, romancier, musicien, Maxence Caron est l’auteur d'une œuvre abondante réunie en un système des arts et de la pensée.Arpèges brisés (Un millier d’aphorismes), publication hors commerce, 1995. Lire Hegel, Ellipses, 2000. Fondements de la politique hégélienne, dans La pensée politique, Ellipses, 2003. La Trinité chez saint Augustin, Ellipses, 2004. Heidegger (Pensée de l’être et origine de la subjectivité), Éd. du Cerf, 2005. Introduction à Heidegger, Ellipses, 2005. Être et identité, Éd. du Cerf, 2006. Heidegger (dir.), Éd. du Cerf, 2006. Le Principe chez saint Augustin, dans Le principe, Vrin, 2006. Hegel (dir.), Éd. du Cerf, 2007. Microcéphalopolis (roman), Via Romana, 2009. La Vérité captive (De la philosophie, I), Éd. du Cerf, 2009. Pages (Le Sens, la musique et les mots), Séguier, 2009. Saint Augustin (dir.), Éd. du Cerf, 2009. La Pensée catholique de Jean-Sébastien Bach, Via Romana, 2010. Le Chant du Veilleur (Poëme Symphonique), Via Romana, 2010. Philippe Muray (dir.), Éd. du Cerf, 2011. Philippe Muray, la femme et Dieu, Artège, 2011. L’Insolent (roman), Robert Laffont / NiL, 2012. 2e éd. 2017. Journal inexorable, Via Romana, 2012. Improvisation sur Heidegger, Éd. du Cerf, 2012. Bréviaire de l’Agnostique, P.-G. de Roux, 2013. Le Contrepoint de Hegel, Vrin, 2014. La Satire Foutre, Les Belles Lettres, 2014. Verbe et vie de saint Augustin, essai-préface aux Sermons sur l’Écriture de Saint Augustin, "Bouquins", Robert Laffont, 2014. Portrait de l’Artiste en Glenn Gould, P.-G. de Roux, 2014. De l’art comme résistance à l’implication politique, Séguier, 2015. Sexualités légendaires (Pièce en un acte), dans La Revue Littéraire, Éd. Léo Scheer, 2015. Beckett prophète taciturne, partie I et partie II, dans L’Atelier du Roman (n° 86 et 87), Flammarion, 2016. La Transcendance offusquée (De la philosophie, II), Belles Lettres, 2018. La pensée de Marc Fumaroli, essai-préface de Partis pris de M. Fumaroli, "Bouquins", Robert Laffont, 2019. Fastes, suivi de Manifeste du maxencéisme, Belles Lettres, 2019.

Renaud Silly

Docteur en théologie, spécialiste d’exégèse biblique, le Père Renaud Silly est dominicain. Collaborateur de l’École biblique et archéologique de Jérusalem, il est également à ce jour l’un des meilleurs connaisseurs de la vie et de l’œuvre de Bossuet.

Table des matières

TOME I
Sainteté de Bossuet, préface de Renaud Silly o.p.
Avant-propos de Maxence Caron
Histoire de Bossuet, par le Cardinal de Bausset
Défense de la tradition et des saints pères
Histoire des variations des églises protestantes



TOME II
Avertissements à Jurieu
Défense de l’Histoire des variations
Explication de la Messe à un nouveau catholique
Instructions pastorales
De l’instruction de Monseigneur le Dauphin
Politique tirée de l’Écriture sainte
Discours sur l’histoire universelle
Relation sur le quiétisme
Avertissement aux protestants sur leur prétendu accomplissement des prophéties
Abrégé de l’Apocalypse
Traduction et commentaire du livre de l’Apocalypse
Explication de la prophétie d’Isaïe
Livre relié 95,00 €
À paraître
Être prévenu de la disponibilité ?

Découvrez aussi

Œuvres complètes
Correspondance
Œuvres philosophiques complètes
Mes Écarts
Œuvres complètes
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés