Et plus on restait là-bas
Et plus on restait là-bas

Feuilleter le livre

  • 264 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19.1 cm
  • Mémoires de Guerre
  • N° dans la collection : 31
  • Parution :
  • CLIL : 3661
  • EAN13 : 9782251451794
  • Code distributeur : 67939
  • Export ONIX 3.0

Et plus on restait là-bas

Mémoires d’un soldat à mi-temps

Traduit par : Julia Malye, Préface de : Pauline Maucort

Présentation

« Et plus on reste là, à lire, plus on a envie de tout dévorer d’un coup, sans risquer l’écoeurement, tant la subtilité des questions qu’il se pose face à la guerre et la condition de soldat rend son témoignage passionnant. »
Pauline Maucort


Steven Moore a dix-sept ans quand il s’engage dans la Garde nationale de l’Iowa, l’unité militaire de réserve américaine.
Six ans plus tard, en 2010, le lycéen devenu étudiant en littérature à l’université de l’Iowa est déployé en Afghanistan, au poste frontière de Torkham avec le Pakistan, puis dans une vallée reculée des montagnes de l’Hindu Kush, à quatre-vingt kilomètres du dangereux Korengal. Dans Et plus on restait là-bas, Steven Moore raconte cette longue mission, interroge les récits que font naître les guerres et la nécessité d’exprimer ce qu’on y a vécu, quand on est resté là-bas si longtemps.
Pendant ses sept années passées dans l’armée, Moore, chef d’équipe, va apprendre à être un soldat-citoyen. Entre 2004 et 2011, il alternera cours à l’université et entraînement au centre de la Garde nationale, intervenant en opération lors des terribles inondations qui ravagèrent l’Iowa en 2008, puis ce sera l’Afghanistan.
Comment réconcilier la vie civile et la vie militaire ? Comment vivre dans cet entre-deux, en étant à la fois soldat et étudiant, et se forger une identité qui permette de vivre ces contraires ?
Et plus on restait là-bas est un récit haletant, fin, original, qui va à l’encontre des images que l’on se fait des soldats et de leurs combats ; c’est une réflexion de premier plan sur la responsabilité de l’écrivain de guerre.

L’ouvrage a reçu en 2018 l’Association of Writers and Writing Programs Award for Creative Nonfiction.

Biographies Contributeurs

Pauline Maucort

Pauline Maucort est journaliste (France Culture, RFI). Depuis 2008, elle s’intéresse aux traces que laisse la guerre sur ceux qui la font. Elle est l’auteure de documentaires, reportages et fictions radiophoniques diffusés dans Sur les Docks, Les Pieds sur Terre, Une vie une œuvre, et La Vie Moderne (France Culture).

Table des matières

Note de la traductrice
Préface, par Pauline Maucort

S’installer
Éducation
Contre la rivière
La route vers Kama Daka
Pain et télévision
Lancer ses jambes d’une certaine façon
Jouer aux zombies
Morve de rhino
De la contre-insurrection
Un arrière-plan américain
Le problème avec les cérémonies
Plaidoyer en faveur de Zakir

Remerciements
Sources

Découvrez aussi

La Lune est claire
Dépêches du Vietnam
Un Casque bleu chez les Khmers rouges
Bombes larguées
La Guerre et après…
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés