Les Matins de l'Esprit
Les Matins de l'Esprit

Feuilleter le livre

  • 140 pages
  • 1 Illustration(s) couleurs, 5 Illustration(s) N&B
  • Livre broché
  • 16.3 x 22.6 cm
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 3133
  • EAN13 : 9782350881911
  • Code distributeur : 68621
  • Export ONIX 3.0
English version

Les Matins de l'Esprit

Préface de : Santiago Espinosa

Présentation

« Mais quelle est la source de cette force qui nous laisse sans peur devant la source de la peur, sans désarroi devant la source du désarroi ? À quelle puissance la joie trouve-t-elle soudain cette force qui lui permet de résister à l’effet corrosif d’une tragédie à laquelle elle s’expose ? Telle est la question essentielle à laquelle nous devons enfin proposer une réponse. »

Voici ce dont un Clément Rosset d’à peine 21 ans rapporte l’expérience et l’analyse dans cet essai inédit qui préfigure de manière originale bon nombre de ses réflexions ultérieures, et notamment celle-ci : l’impossibilité de rendre raison de la joie tragique, lucide d’exister.

Médias

« Devant l’horrible, nous avons souri » | Clément Rosset, Les Matins de l’esprit, extraits
Le Blog des Belles Lettres

Accéder au contenu

Biographies Contributeurs

Clément Rosset

Clément Rosset (Carteret, 1939) a enseigné la philosophie de 1967 à 1998 à la Faculté de Nice. Parmi ses œuvres principales : La Force majeure (1983), Le Réel et son double, essai sur l’illusion (1976), Logique du pire (PUF, 2008). Son Esquisse biographique a été publiée aux Belles Lettres en 2017, ainsi que L'Endroit du paradis (2018).

Santiago Espinosa

Santiago Espinosa (Mexico, 1978) est philosophe et traducteur. Il est le lauréat 2015 de la Bourse Cioran du CNL. Encre Marine a déjà publié de lui L’Inexpressif musical (2013), Voir et entendre (2016) et Traité des apparences (2017) et L'Impensé (2019).

Table des matières

Préface de Santiago Espinosa

Avant-propos

Chapitre I. – La vertu créatrice
§ 1. L’instinct créateur
§ 2. Les horizons de l’espoir

Chapitre II. – Pax tragica
§ 1. La vertu d’intelligence ou le refus de comprendre
§ 2. La vertu d’acquiescement ou le refus d’accepter

Chapitre III. – La vertu de jeunesse

Appendice. <Peut-on mourir de bonheur ? >
Photographie de Clément Rosset

Découvrez aussi

L'Endroit du paradis
Esquisse biographique
L'Inexpressif musical
Philosopher avec la jeunesse
Nietzsche
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés