La Belle Anglaise
La Belle Anglaise

Feuilleter le livre

  • 348 pages
  • 20 Illustration(s) couleurs, Bibliographie
  • Livre broché
  • 14 x 21 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3662
  • EAN13 : 9782251452975
  • Code distributeur : 70732

La Belle Anglaise

Vie de « Perdita » Robinson

"Lucien d'Azay ressuscite avec bonheur et finesse l’Anglaise Mary Robinson."

(Transfuge)

"Ce livre, son auteur et son héroïne sont un délice d’esprit anglais."

(Le Figaro Littéraire)

"Une magnifique promenade à détours."

(L'Incorrect)

Présentation

Contemporaine de W. A. Mozart, d’Élisabeth Vigée Le Brun, de William Blake, de Marie-Antoinette d’Autriche et du marquis de La Fayette, Mary Robinson fut une comédienne talentueuse, une courtisane célèbre, une icône de la mode, une écrivaine accomplie et prolixe, auteure de sept romans, une démocrate et une féministe engagée, une amante passionnée, une hôtesse généreuse, charmante et spirituelle, une fille et une mère dévouée, charitable, sensible, piquante et parfois difficile en raison de son handicap. Elle brillait surtout par son extraordinaire polyvalence et méritait les lauriers qu’elle se décernait dans la presse. Il est arrivé qu’on la compare à Marie Madeleine et aussi à Madonna (« the Queen of Pop »). Elle tenait son surnom, « Perdita », du rôle qu’elle avait interprété sur scène dans Le Conte d’hiver de William Shakespeare. À travers elle, c’est son temps et sa nation que j’ai cherché à restituer ici de manière allégorique. Mary Robinson est en somme le motif d’un tableau historique. Une sorte de Dame à la licorne.

Médias

Lucien d'Azay présente La Belle Anglaise
Le Studio des Belles Lettres

Entretien avec Lucien d'Azay
Fréquence protestante - Émission "L'Amour des Livres" du 04/06/2022 présentée par Charles Ficat

Accéder au contenu

Presse

À Mary Robinson, Lucien d’Azay applique toute l’intelligence patiente de la sympathie, au sens plein du terme, plus qu’il n’en raconte l’illustration.
Transfuge - 25/04/2022
Accéder au contenu

C’est une prouesse littéraire que cet essai aux nuances romanesques qui ne ressemble à rien de ce qui se publie aujourd’hui.
Le Figaro Littéraire - 12/05/2022

L’érudition de l’auteur – vie politique, mode, littérature, peinture, faits divers, sensibilités, rien ne lui est étranger de la fin du XVIIIe siècle – n’est jamais pesante, et conserve à ce livre-objet son côté inclassable, dans la lignée de ses précédents essais sur Keats ou Thomas Chatterton.
L'Incorrect - 01/07/2022

Biographies Contributeurs

Lucien D'Azay

Lucien d’Azay est né en 1966. Il est notamment l’auteur, aux Belles Lettres, d’une biographie romanesque de Thomas Chatterton, Le Faussaire et son double (2009), mais aussi de Trois excentriques anglais (2011), Keats, keepsake (2014), Ashley & Gilda (2016), Un sanctuaire à Skyros (2020) et de La Belle Anglaise. Vie de « Perdita » Robinson (2022).   

Table des matières

Avertissement 

Vie de Mary Robinson 


Deux essais 

I. La condition de la coquette : de la comédienne à la courtisane 
II. Naissance d’une sensibilité féministe 


Trois épisodes
A. Représentation de Perdita et Florizel le 3 décembre 1779 au théâtre de Drury Lane 
B. La fuite à la recherche de Tarleton parti pour la France le 23 juillet 1783 
C. Mary R., invalide, reçoit néanmoins ses amis, dont Coleridge et Godwin, dans sa chaumière d’Old Windsor en décembre 1799 


Cinq accessoires
a. La robe « perdita » 
b. Le phaéton 
c. Le lit 
d. La fiole de laudanum 
e. Le talisman (ou token


Huit portraits de Mary Robinson
1. Premier portrait à l’huile sur toile par sir Joshua Reynolds (1782) 
2. Second portrait à l’huile sur toile par Reynolds (1783) 
3. Portrait à l’huile sur toile par Thomas Gainsborough (1781) 
4. Portrait à l’huile sur toile par George Romney (1781) 
5. Portrait à l’huile sur toile par John Hoppner (1782) 
6. Portrait à l’huile sur toile de Mary Robinson dans le rôle de Rosalinde, attribué à Johan Zoffany (vers 1780) 
7. Croquis au crayon et à l’aquarelle par Richard Cosway, miniaturiste du prince de Galles (vers 1781-1783) 
8. Dessin au crayon du profil de Mary Robinson par George Dance (1793) 


Brève anthologie de l’œuvre de Mary Robinson
i. La plage hantée 
ii. Extrait de Réflexions impartiales sur la présente situation de la reine de France 
iii. À Phaon 
iv. Extrait de Vancenza ou les Dangers de la crédulité 
v. Extrait de La Veuve ou Un portrait des temps modernes 
vi. Extrait d’Angelina 
vii. Extrait de la Lettre aux femmes d’Angleterre sur l’injustice de la subordination intellectuelle 
viii. Extrait de la Lettre aux femmes d’Angleterre sur l’injustice de la subordination intellectuelle 
ix. Extrait de Walsingham ou le Disciple de la nature 
x. Extrait de La Fille naturelle 
xi. Extrait de La Fille naturelle 
xii. Un matin d’été à Londres 
xiii. La mansarde du poète 


Sources principales 
Remerciements

Découvrez aussi

Ashley et Gilda
Keats, Keepsake
Le Faussaire et son double
Tibulle à Corfou
Un Sanctuaire à Skyros
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés