Ciels d'Amérique
Ciels d'Amérique

Feuilleter le livre

  • 576 pages
  • 230 Illustration(s) couleurs, Index, Bibliographie
  • Livre broché
  • 16 x 21.7 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3669
  • EAN13 : 9782251453927
  • Code distributeur : 72499

Ciels d'Amérique

1801-2001

Présentation

Cette histoire de l’art des États-Unis est à la fois évidente et tout à fait inédite. Évidente parce que les ciels sont omniprésents dans la peinture de paysage du XIXe comme dans l’abstraction du XXe siècle. Inédite parce que leur importance critique n’a encore jamais été prise en considération. Alain Cueff répare ce singulier oubli en envisageant les ciels sous trois aspects majeurs : enjeux théoriques (par quels moyens restituer une profondeur sans surface ?), théologiques (de quel Dieu sont-ils le séjour ?) et symboliques (quelle est leur puissance figurative propre ?).

Du premier paysage américain révélé par Thomas Cole à l’ironie du sublime telle qu’elle se manifeste dans les oeuvres d’Ed Ruscha et Jack Goldstein, Ciels d’Amérique 1801-2001 appréhende dans sa continuité un art mal connu de ce côté de l’Atlantique. Si Alfred Stieglitz, Georgia O’Keeffe, Jackson Pollock, Barnett Newman ou Robert Smithson font partie d’un panthéon familier, Winslow Homer, Albert Ryder, Georges Bellows, Marsden Hartley, Thomas Benton ou Walter De Maria sont des figures essentielles pour s’affranchir des préjugés d’une vision étroitement moderniste de l’art des États-Unis.

Biographies Contributeurs

Alain Cueff

Auteur de nombreux articles sur l’art américain, Alain Cueff a notamment consacré à Andy Warhol une exposition (Le Grand Monde d’Andy Warhol, Grand Palais, Paris, 2009), et un livre (Warhol à son image, 2009, Prix France-Amérique). On lui doit également un essai sur l’oeuvre d’Edward Hopper (Edward Hopper, Entractes 2012).

Table des matières

I. Introduction
Des ciels sans passé
II. Prophéties célestes
Thomas Cole : un premier paysage américain
III. Horizons diffus
Winslow Homer, contingences du réalisme
IV. Nocturnes
L’obstination visionnaire d’Albert Pinkham Ryder
V. Temps incertains
George Bellows et le rappel romantique
VI. Ciels rapportés, procession des nuages
Alfred Stieglitz, modernisme et nostalgie
VII. Métaphores sublunaires
Les Amériques de Marsden Hartley et de Georgia O’Keeffe
VIII. Un air raréfié
Thomas Hart Benton, mythologies séculières
IX. Cosmologies
Jackson Pollock, Barnett Newman : le tout de l’espace, le lieu
X. Nadirs, zéniths
Robert Smithson, Walter De Maria : un art de la terre ?
XI. L’étendue 2,35 : 1
Ed Ruscha, Jack Goldstein : l’ironie du sublime
XII. Épilogue

Annexes
Notes
Bibliographie générale
Chronologie 1801‑2001
Index
Remerciements
Crédits photographiques
 

Découvrez aussi

Vie des peintres. Tome I
Discours sur la légitimation actuelle de l'artiste
Le Rendez-vous des savoirs
Le Moyen Âge par ses images
Anthologie grecque. Tome I: Anthologie palatine, Livres I-IV
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés