Le trompeur trompé
Le trompeur trompé
  • 352 pages
  • 5 Illustration(s) N&B, Index, Bibliographie
  • Livre broché
  • 16 x 23 cm
  • Les Belles Lettres / essais
  • N° dans la collection : 44
  • Parution :
  • CLIL : 3387
  • EAN13 : 9782251454122
  • Code distributeur : 72766

Le trompeur trompé

Représentations littéraires des charlatans à la Renaissance

Avant-propos par Jean Céard. Préface par Denis Crouzet. Introduction par Frank Lestringant.

Présentation

Les charlatans sont, sans aucun doute, l’une des figures les plus populaires et intéressantes de la Renaissance. Matteo Leta en offre un portrait : aspect physique, langage, lieux qu’ils fréquentent, marchandises qu’ils colportent et victimes qu’ils trompent. Grâce à une rigoureuse analyse des sources littéraires italiennes et françaises, en particulier comédies et nouvelles, il montre toute la porosité des charlatans, dont l’imaginaire s’imbrique à celui des valets à tout faire, des magiciens bonimenteurs et des sorcières entremetteuses qui peuplent la littérature de l’époque. Leurs prouesses et fantasmagories verbales sont évoquées pour cacher d’invraisemblables ruses magiques et médicales ou pour en faire des contrepoints satyriques du pédantisme académique. Trompeurs (parfois) trompés, les charlatans se révèlent également des orateurs chevronnés, comédiens experts et guérisseurs capables de véritables prodiges. Ainsi, ce n’est pas un hasard si plusieurs écrivains ont recours à l’imaginaire charlatanesque pour raviver des polémiques (littéraires, religieuses, ou politiques), ou pour décrire des aspects particuliers de l’altérité ethnique. Trois éminents spécialistes de la Renaissance – Jean Céard, Denis Crouzet et Frank Lestringant – enrichissent ce volume de leurs précieuses introductions.

Extrait

Biographies Contributeurs

Matteo Leta

Matteo Leta a obtenu son doctorat à la Sorbonne, en cotutelle de thèse avec l’Université de Calabre. Il a été chercheurpostdoctoral à l’Istituto Italiano per gli Studi Filosofici, au Max Planck Institute for the History of Science ainsi qu’au Department of Italian Studies de l’Université de Toronto. Ses intérêts de recherche portent sur la comédie italienne de la Renaissance.

Jean Céard

Jean Céard, auteur de nombreux travaux sur la littérature et la culture de la Renaissance, notamment sur Rabelais, sur Ambroise Paré, sur Pontus de Tyard, sur Aldrovandi, sur Fernel, sur Montaigne, a reçu en 2019 de l’Académie Française, au titre de ses grands prix, le Prix de la Critique pour l’ensemble de ses travaux critiques.

Frank Lestringant

Frank Lestringant est professeur émérite à la Sorbonne. Ses principaux travaux portent sur la littérature de voyages à la Renaissance, notamment vers le Nouveau Monde, du Brésil au Canada. Il s’est intéressé à la cosmographie et à son arrière-plan théologique. Il a notamment publié : L’Atelier du cosmographe (1991), Le Huguenot et le sauvage (2004), Une sainte horreur ou le voyage en Eucharistie (2012), Le Cannibale, grandeur et décadence (2016) et des biographies de Musset (1999) et d’André Gide (2011-2012). Ses derniers livres parus sont : Le Théâtre de la Floride (2017) ; Voyageurs de la Renaissance (en coll., 2019) ; Bribes d’îles. La littérature en archipel, de Benedetto Bordone à Nicolas Bouvier (2020) ; La Quinzaine Du Bartas (2021) ; Jean de Léry, le premier ethnologue (2023).

Table des matières

Le Monde n’a jamais manqué de Charlatans (par Jean Céard)
Des charlatans bipolaires… ? (par Denis Crouzet)
Le trompeur trompé : représentations littéraires des charlatans à la Renaissance (par Frank Lestringant)
Prologue


Première partie
Définir les charlatans

1. La représentation des charlatans dans la littérature de la Renaissance : une question ouverte ?
2. La polysémie des charlatans
3. Les charlatans avant le XVIe siècle
4. Charlatanisme, magie, alchimie et astrologie : les raisons d’un rapprochement
 

Deuxième partie
Décrire les charlatans

1. L’apparence des charlatans
2. La langue
3. Les lieux
4. Les victimes
5. Les objets
6. Savants charlatans et charlatans savants
7. Le diable charlatan
8. La justice contre les charlatans

Troisième partie
Un imaginaire charlatanesque

1. Les charlatans dans les polémiques religieuses et politiques de la Renaissance
2. Charlatans et enchanteurs : représenter l’altérité
3. Charlatans d’encre

Conclusion. L’imaginaire charlatanesque entre la Renaissance et la modernité
Frizzi, un charlatan socialiste
Épilogue. Une fascination qui continue
Bibliographie
Sources primaires
Sources secondaires
Index des noms
Remerciements

Informations détaillée

  • 352 pages
  • 5 Illustration(s) N&B, Index, Bibliographie
  • Livre broché
  • 16 x 23 cm
  • Les Belles Lettres / essais
  • N° dans la collection : 44
  • Parution :
  • CLIL : 3387
  • EAN13 : 9782251454122
  • Code distributeur : 72766

Découvrez aussi

Pétrarque
Rabelais cartes sur tables
L'Abeille dans l'ambre
« En dormant sur un cheval… »
Poétique et critique dramatique