Les Mousses d'un vieux presbytère
Les Mousses d'un vieux presbytère
  • 432 pages
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3440
  • EAN13 : 9782251454733
  • Code distributeur : 73526

Les Mousses d'un vieux presbytère

Suivi de Hawthorne et ses mousses par Herman Melville. Traductions de Christian Garcin, Thierry Gillyboeuf et Pierre Leyris.

Extrait Audio

Présentation

Écrivain américain le plus célèbre de son temps et auteur, avec La Lettre écarlate, d’un des premiers grands romans américains, Nathaniel Hawthorne (1804-1864) n’avait encore jamais vu son autre chef-d’oeuvre, Les Mousses d’un vieux presbytère, intégralement traduit en français. C’est désormais chose faite. Ce recueil regroupe vingt-six nouvelles, marquées par le puritanisme de la Nouvelle-Angleterre et le poids de la faute du péché (« La Marque de Naissance »), mais aussi par le goût du fantastique (« Plumette »), celui des fables millénaristes (« La Procession de la Vie »), ou le souvenir des procès des sorcières de Salem (« Le Jeune Maître Brown »), tandis que d’autres (« Mme Crapaudbuffle ») possèdent une dimension comique, voire grotesque, qui rivalise avec certains contes d’Edgar Poe.

On y trouve aussi une vibrante célébration de la nature (« Bourgeons et Chants d’Oiseaux »), ainsi que des gens de peu et des « effacés » – « Le Vieux Marchand de Pommes », courte nouvelle à propos de laquelle Herman Melville, dans l’éloge qu’il publia des Mousses d’un vieux presbytère, et que nous proposons à la suite de cet ensemble, écrit que Hawthorne est sans doute le seul de sa génération à savoir faire preuve « d’une si profonde tendresse » et d’un « amour si omniprésent ».

Dans ces nouvelles, Nathaniel Hawthorne conjugue, avec acuité et virtuosité, ce mélange de réalisme et de fantastique, de pragmatisme et de religiosité qui forge l’identité américaine. Pour Paul Auster, « Hawthorne a compris la noirceur des êtres, une forme particulière de noirceur américaine », qui continue d’exercer une véritable fascination sur le lecteur.

Extrait

Médias

Profusion de mousses
En attendant Nadeau

Accéder au contenu

Presse

La traduction enfin intégrale du recueil de ses nouvelles montre à quel point Hawthorne, l’un des premiers grands noms de la littérature américaine, excella dans la forme courte.
Valeurs actuelles - 24/10/2023

La diversité de tons de Hawthorne n’a d’égal que la persistance de ses obsessions : il est bien le premier auteur, qui fouille sans cesse un même territoire géographique et mental, - un territoire unique, com me le dira Faulkner à propos de son «timbre-poste» du Yoknawpatawpha -, de la littérature américaine.
Le Figaro - 07/12/2023

Table des matières

Note sur la présente traduction

VOLUME I
Le vieux presbytère
La marque de naissance 
Une soirée sélect 
Le jeune maÎtre Brown 
La fille de Rappaccini 
Mme Crapaudbuffle
Le culte du feu
Bourgeons et chants d’oiseaux 
M. du miroir 
Le hall de l’imagination 
Le chemin de fer céleste 
La procession de la vie
Plumette : une légende avec morale

VOLUME II
Le nouvel adam et la nouvelle ève
L’égotisme* ou le serpent dans la poitrine
Le banquet de noël
La figure en bois de Drowne
Le bureau des renseignements 
L’enterrement de Roger Malvin 
La correspondance de P
L’holocauste de la terre
Extraits d’un travail inachevé
Esquisses d’après mémoire
Le vieux marchand de pommes 
L’artiste du beau
La collection d’un amateur d’antiquités

Herman Melville : Hawthorne et ses mousses

Informations détaillée

  • 432 pages
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3440
  • EAN13 : 9782251454733
  • Code distributeur : 73526

Découvrez aussi

La Lettre écarlate
Un Livre à soi et autres écrits personnels
Romans et chroniques dublinoises
Croisière
Au Commencement