Katô SHÛICHI

Katô SHÛICHI
Katô Shûichi (1919-2008) commença à écrire très jeune, dès ses études en médecine à l’université de Tôkyô, où il fonda le cercle littéraire « Matinée poétique ». Il exerça comme médecin jusqu’en 1958, quand il décida de se vouer complètement à l’écriture. Sa popularité est notamment liée à la rubrique qu’il signa régulièrement, de 1984 à 2008, pour l’édition du soir de l’Asahi shinbun. Voyageur et cosmopolite, il enseigna en Allemagne, aux États-Unis, au Canada et au Japon. En Occident, il est connu surtout pour son Histoire de la littérature japonaise (1975-1980) et pour son autobiographie, Le Chant du mouton (1967).
La Trajectoire du Japon moderne

Katô SHÛICHI, Takeuchi YOSHIMI, Hashikawa BUNSÔ, Tsurumi SHUNSUKE

La Trajectoire du Japon moderne

Regards critiques des années 1950

« La pensée d’après-guerre nous lègue une attitude critique à ne pas négliger. La situation politique aujourd’hui nous invite à cet exercice. Profitant du sentiment d’angoisse qui s’est installé après la catastrophe du 11 mars 2011, le gouvernement Abe cherche à liquider l’après-guerre, dont il fait une lecture simpliste. On...

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés