Masao MARUYAMA

Né à Ôsaka en 1914 de père journaliste, Maruyama Masao grandit à Tôkyô. Malgré l’intermède douloureux de son incorporation en Corée en 1944, puis de sa présence à Hiroshima le 8 août 1945, qui laisseront de durables séquelles sur sa santé, il enseigna à l'université de Tôkyô cette discipline alors nouvelle qu’était l’histoire des idées politiques.
Il démissionna en 1968, mais poursuivit une œuvre magistralement inaugurée par les présents Essais réunis en 1952 et que vint couronner son élection à l'Académie des Sciences du Japon en 1979.
Maruyama fut aussi le chantre de la démocratie et du pacifisme et il contribua de manière déterminante à en faire les leitmotive du discours intellectuel japonais de 1945 aux années 1960 en animant un célèbre Comité de discussion sur les problèmes liés à la paix. En pleine Guerre froide, il fut en effet le chef de file des intellectuels japonais qui virent dans le pacifisme l’occasion de fonder activement la démocratie d’après-guerre sur des valeurs universelles en établissant entre paix et démocratie une véritable relation conceptuelle. À partir des années 1970, il se retira, devenant « l'homme silencieux qui dérange » (Philippe Pons) chaque fois que sa plume créait l'événement en bousculant les a priori de ses contemporains. Accablé par la maladie, ce « grand citoyen du XXe siècle » s’est éteint le 15 août 1995, jour anniversaire de la capitulation du Japon et de la mort de sa mère à qui sont dédiés ces Essais.
Essais sur l’histoire de la pensée politique au Japon

Masao MARUYAMA

Essais sur l’histoire de la pensée politique au Japon

La naissance d'une conscience historique et d'une proto-modernité dans le Japon de l'époque d'Edo (XVIIe-XIXe siècle) et leur transformation sous la forme d'un ultra-nationalisme au XXe siècle.

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés