Michel GRAVIL

Michel Gravil est musicien, poète, philosophe. Né en 1965, il compose ses premiers poèmes entre 15 et 20 ans et suit des études de philosophie à Toulouse jusqu’en 1991. En 1994, il signe un contrat d’artiste pour trois albums de Nova Nova sur le label parisien F communications dirigé par Laurent Garnier : s'en suivent albums, concerts et collaborations jusqu’à la séparation du duo en 1999. Il s'installe près de Rennes et débute une correspondance avec Yves Bonnefoy en 2003. Il publie plusieurs ouvrages en tirage limité en collaboration avec des peintres et des graphistes : L’eau vive (2005), illustré par Stephan Eicher, Ce que le vent précède (2006), illustré par Sébastien Jarnot, Feuilles (2008), illustré par Maya Mémin et Chemins (2009), illustré par le suédois Jesper Waldersten. Il rencontre enfin François de Asis en 2010 par l’intermédiaire d’Yves Bonnefoy à Aix-en Provence. De cette rencontre suivent d’abord Le bassin, les ombres (2011), puis Labours dans la lumière (2013). Il obtient l'agrégation de philosophie en 2015 et le prix de poésie Lucienne Gracia-Vincent en 2018 pour Écrire l’eau le vent le ciel.
Écrire l'eau le vent le ciel

Michel GRAVIL

Écrire l'eau le vent le ciel

Écrire l’eau le vent le ciel de Michel Gravil explore les dimensions de l’écriture poétique dans un dialogue avec le dessin de François de Asis.

Lauréat du Prix de poésie Lucienne Gracia-Vincent, 2018

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés