Raymond Aron

Raymond Aron (1905-1983) fut professeur à l’Institut d’études politiques de Paris (1945-1954) et à l’E.N.A. (1945-1947), puis titulaire de la chaire de sociologie de la Faculté des lettres de Paris (1955-1967), directeur d’études à la VIe section de l’École Pratique des Hautes Études (1960-1978) et professeur au Collège de France (chaire de sociologie de la civilisation moderne, 1970-1978).
De Gaulle, Israël et les Juifs

Raymond Aron

De Gaulle, Israël et les Juifs

Ce livre a été publié à la suite de la conférence de presse du général de Gaulle du 27 novembre 1967 au cours de laquelle ce dernier s’exprima à propos des Juifs et d’Israël en un raccourci « un peuple fier, sûr de lui-même et dominateur » qui devait marquer les esprits et suscita chez Raymond Aron des réflexions restées d’actualité.

Dimensions de la conscience historique

Raymond Aron

Dimensions de la conscience historique

« Le philosophe est celui qui dialogue avec lui-même et avec les autres, afin de surmonter en acte cette oscillation. Tel est son devoir d'état, tel est son devoir à l'égard de la cité. » R. Aron

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés