Misère et splendeur de la traduction
  • 144 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Espagnol, Français
  • Traductologiques
  • N° dans la collection : 1
  • Parution :
  • CLIL : 3147
  • EAN13 : 9782251700014
  • Code distributeur : 47009
  • Export ONIX 3.0

Misère et splendeur de la traduction

Texte établi et traduit par : François GÉAL, Postface de : Jean-Yves MASSON

Présentation

Traduit depuis longtemps dans de nombreuses langues, Misère et splendeur de la traduction de José Ortega y Gasset n'avait encore jamais été publié en France. Ce célèbre essai fut pourtant rédigé en 1937 à Paris où le philosophe espagnol, fuyant la guerre civile, avait trouvé refuge. C’est une contribution majeure à la pensée de la traduction, due à un grand intellectuel polyglotte qui, en tant que directeur de la Revista de Occidente de 1923 à 1936, avait puissamment contribué à ouvrir l’Espagne à l’Europe. Misère et splendeur de la traduction se présente comme la transcription – sans doute en partie véridique – d’une séance entre savants au Collège de France. Dans cette conversation parfois houleuse, certains intervenants sont nommés, mais la plupart restent anonymes. Selon l’un des plus prolixes, la traduction n’appartient pas au même genre littéraire que le texte traduit, et elle n’a pas à être belle, mais à être claire : « La traduction n’est pas l’œuvre, mais un chemin vers l’œuvre. » Ortega n’est ici qu’une voix parmi d’autres, même si c’est lui qui introduit et conclut le dialogue, sur un modèle inspiré des dialogues platoniciens de la Renaissance. Nouveau Socrate, il ouvre dans cet essai riche en aperçus saisissants un débat sur la traduction qui n’a pas cessé depuis de susciter controverses et commentaires.

José Ortega y Gasset (1883-1955), professeur de métaphysique à l’université de Madrid, est l’une des figures majeures de l’humanisme libéral européen du xxe siècle, cité et admiré par les plus grands penseurs contemporains – dont Raymond Aron.

Édition bilingue

Presse

L'essai de José Ortega y Gasset intitulé Misère et splendeur de la traduction est considéré dans de nombreux pays comme une référence classique en matière de philosophie de la traduction.
La République des livres - 05/10/2013

On retrouve le sens du paradoxe et la liberté de ton et de forme du philosophe espagnol...
Libération - 21/11/2013

... merveille de charme subtil et d'intelligence déliée.
Le Monde des Livres - 22/11/2013

... brillant et sagace...
La Quinzaine littéraire - 16/01/2014

Biographies Contributeurs

José ORTEGA Y GASSET

José Ortega y Gasset (1883-1955) fut professeur de métaphysique à l'université de Madrid. Fondateur et directeur de la célèbre et influente « Revista de Occidente » de 1923 à 1936, il est contraint à l'exil de 1936 à 1946 par le déchaînement de violence des deux camps lors de guerre civile espagnole, il a été l’une des figures majeures de l’humanisme libéral européen du XXe siècle, cité et admiré par les plus grands penseurs contemporains – dont Raymond Aron.

François GÉAL

  Hispaniste et comparatiste, François Géal enseigne à l'Ecole Normale Supérieure. Auteur d’un ouvrage intitulé Figures de la bibliothèque dans l'imaginaire espagnol du Siècle d'or (Paris, Honoré Champion, 1999) et d’une étude consacré à Carlos Saura (Onze films de Carlos Saura, cinéaste de la mémoire, Lyon, Aléas, 2006), il a publié en 2010 Relire les Lettres d’Espagne de Mérimée (Paris, Éditions Classiques Garnier). Traducteur de textes anciens et modernes (Gaspar Gil Polo, Gabriel Miró, ou encore Pablo Neruda), il dirige également un atelier de traduction collective qui a donné lieu à la publication de plusieurs ouvrages, en particulier L’Homme et les gens de José Ortega y Gasset (Paris, éd. rue d’Ulm, 2008) et Proses apatrides de Julio Ramón Ribeyro (Le Bouscat, Finitude, 2011).

Jean-Yves MASSON

  Jean-Yves Masson, né en 1962, écrivain, critique et traducteur, enseigne la littérature comparée à l'université Paris-Sorbonne. On lui doit une trentaine de traductions de l’anglais, de l’allemand et de l’italien. Il a consacré de nombreuses études à la poésie et au théâtre modernes et contemporains. Il est le promoteur, avec Yves Chevrel, d’une Histoire des traductions en langue française en cours de publication aux éditions Verdier. Avec Jean-René Ladmiral, il anime depuis plusieurs années à la Sorbonne un séminaire consacré à l’histoire et à la théorie de la traduction.

Table des matières

Préface. Miseria y esplendor de la traducción : éléments de contextualisation, par François

Géal

 

 

José Ortega y Gasset

Miseria y esplendor de la traducción

 

I. Misère

II. Les deux utopismes

III. De la parole et du silence

IV. Nous ne parlons pas sérieusement

V. Splendeur

 

Postface. Ortega y Gasset : les enjeux éthiques et anthropologiques d'une philosophie de la tra-

duction, par Jean-Yves Masson

Découvrez aussi

La Révolte des masses
Interpréter pour traduire
La Communication interculturelle
La Seconde Profondeur
Sourcier ou cibliste
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés