Traité des rapports entre les rapidités dans les mouvements. Suivi de : Sur les rapports de rapports
  • LXVI + 190 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • Sagesses médiévales
  • N° dans la collection : 7
  • Parution :
  • CLIL : 3128
  • EAN13 : 9782251181097
  • Code distributeur : 35577
  • Export ONIX 3.0

Traité des rapports entre les rapidités dans les mouvements. Suivi de : Sur les rapports de rapports

Traduit par : Sabine ROMMEVAUX

Présentation

Le Traité des rapports de Thomas Bradwardine et le Traité Sur les rapports de rapports de Nicolas Oresme constituent deux textes fondamentaux de la philosophie naturelle au XIVe siècle. Celui de Thomas Bradwardine eut un succès immédiat, il fut commenté par les maîtres ès arts des universités de toute l'Europe et son influence a duré jusqu'au XVIe siècle. S'y trouve posée la question d'une juste formulation de la relation qui doit, selon Aristote, lier la rapidité d'un mouvement au rapport entre la puissance du moteur et la résistance du mobile. Pour ce faire, Thomas Bradwardine esquisse une nouvelle théorie mathématique, la théorie des rapports de rapports, que Nicolas Oresme va développer.

Cet ouvrage présente la première traduction française de ces deux traités. Dans une partie introductive,Sabine Rommevauxanalyse les deux textes, sans tomber dans les pièges des lectures rétrospectives usuelles pour ces deux traités.Elle montre comment Thomas Bradwardine et Nicolas Oresme s'inscrivent dans des traditions anciennes qu'ils dépassent et de quelle manière les théories novatrices qu'ils proposent sont reçues par leurs contemporains et leurs successeurs.

Biographies Contributeurs

Thomas BRADWARDINE

Thomas Bradwardine (1290-1349), mathématicien et théologien, fut archevêque de Cantorbéry et confesseur d'Edward III. Thomiste rigoureux, il fut surnommé par le pape « the Profound Doctor ». De lui on retient plus généralement la pensée mathématique, à l'origine du concept de croissance exponentielle.

Nicolas ORESME

Nicolas Oresme (1325-1382) fut un maître ès arts renommé de l'Université de Paris au milieu du XIVe siècle. Toutefois, s'il a pu enseigner la règle du mouvement à l'aide du traité de Thomas Bradwardine (ce que nous ne savons pas), il ne semble pas qu'il faille nécessairement relier à l'enseignement son traité Sur les rapports de rapports. La compréhension de ce texte requiert une bonne connaissance des notions mathématiques qui fondent la théorie des rapports et des proportionnalités et une bonne maîtrise des manipulations sur ces objets. Le vif intérêt de Nicolas Oresme pour les mathématiques n’apparaît pas seulement dans ce traité, mais se retrouve dans d’autres ouvrages du maître parisien, comme ses Questions sur la géométrie d’Euclide , son traité À ceux dont l’attention se porte sur un petit nombre de sujets.

Sabine ROMMEVAUX

Sabine Rommeveaux, agrégée de mathématiques et docteur en histoire des sciences, est chercheur au CNRS et chargée du projet Euclide. Elle a déjà publié avec Joël Biard, Blaise de Parme, Questiones circa tractatum proportionum magistri Thome Braduardini (2005) ainsi que Clavius : une clé pour Euclide (2005).

Table des matières

INTRODUCTION

I. La théorie des rapports et des proportionnalités

1) Les rapports et les proportionnalités

2) Parties d'un rapport rapports de rapports

3 ) Opérations sur les rapports

4) La comparaison des rapports

5) Les rapports de plus petite inégalité

6) Commensurabilité et incommensurabilité des rapports entre eux

7) Dénomination des rapports

II. La règle du mouvement

1) Réfutation des opinions adverses

2) L'énoncé de la règle du mouvement

3) Remise en cause d'un énoncé d'Aristote

4) La mesure de la rapidité en fonction de l'espace parcouru

III. Conséquences et applications de la règle du mouvement

1) Conséquences immédiates de la règle sur le mouvement

2) Comment utiliser la règle du mouvement ?

3) La grande année

4) La proportionnalité des quatre éléments

IV. La postérité

THOMAS BRADWARDINE, Traité des rapports

NICOLE ORESME, Sur les rapports de rapports

Découvrez aussi

Épître sur l'intellect
La Cause du vouloir suivi de l'objet de la jouissance
Être, essence et contingence
L'Astrologie, les opérations cachées de la nature, les sorts
Le Traité du flux
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés