Un Lit de malade six pieds de long
Un Lit de malade six pieds de long

Feuilleter le livre

  • 352 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 22 cm
  • Collection Japon
  • N° dans la collection : 27
  • Parution :
  • CLIL : 3441
  • EAN13 : 9782251722269
  • Code distributeur : 53349
  • Export ONIX 3.0

Un Lit de malade six pieds de long

Préface de : Philippe FOREST, Postface de : Emmanuel LOZERAND

Masaoka Shiki est l'inventeur d'une écriture qui témoigne du secours que peut représenter la littérature.

Richard Blin (Le matricule des anges)

Présentation

« Un lit de malade, six pieds de long : voilà le monde qui est le mien. […] Douleurs, tourments, hurlements, analgésiques : chercher timidement un sentier de vie sur le chemin de la mort, et désirer avec avidité une faible paix, quelle dérision ! et pourtant, dès lors que l'on demeure en vie, il y a des choses que l’on tient absolument à dire. »
Pendant l’été 1902, tourmenté par une tuberculose osseuse, Shiki publie chaque jour quelques lignes dans un grand quotidien. Loin de tout lamento, imprévues, souvent joyeuses, parfois déchirantes, ces notes au fil du pinceau sourdent directement du corps et de ses humeurs. Fenêtre ouverte sur le monde, la nature, la vie quotidienne, le passé, les arts, les gens, elles présentent un Japon vivant, à mille lieues de tout cliché.

Masaoka Shiki (1867-1902) est célèbre pour avoir donné une vie nouvelle à un genre moribond, le haiku, mais il s’est également attaqué à la réforme de l’autre genre poétique majeur, le waka, ainsi qu’à la mutation de la prose moderne. Il était le meilleur ami de Sôseki.

Le traducteur, Emmanuel Lozerand, est professeur de langue et littérature japonaises à l’Inalco.

Le préfacier, Philippe Forest, romancier, a consacré de nombreux essais à la littérature japonaise (La Beauté du contresens, 2005).

Presse

Telle est la leçon de réalisme enseignée par la poésie.
l'Humanité - 04/03/2016

Biographies Contributeurs

Shiki MASAOKA

Masaoka Shiki (1867-1902) est immensément célèbre au Japon, et un peu à travers le monde, pour avoir donné une nouvelle vie à un genre poussiéreux, le haiku, qui a depuis connu une expansion quasi universelle. Il a été récemment un des héros du feuilleton de prestige de la chaîne nationale publique Nhk : Saka no ue no kumo (Nuages en haut de la pente, 2009-2011), adaptation d'un des best-sellers du Japon d’après-guerre, le roman historique éponyme de Shiba Ryôtarô, paru en huit volumes de 1968 à 1972. On peut lire des traductions françaises de quelques-uns de ses haiku, dispersées dans des anthologies. Dans sa courte vie, tôt marquée par la maladie, Masaoka Shiki s’est également attaqué avec bonheur à la réforme de l’autre genre poétique majeur, le waka, mais aussi à la mutation de la prose, avec l’élaboration des « croquis sur le vif » (shaseibun), une des entreprises d’où naquit la langue japonaise moderne. Les écrits de ses toutes dernières années, quand la tuberculose osseuse le cloue à son lit de douleur, sans cesse réédités en poche, ont gardé de fervents lecteurs depuis plus d’un siècle. Des extraits d’Une goutte d’encre (1901) avaient été proposés en anglais par Janine Beichman (A Drop of Ink) en 1975.

Philippe FOREST

Le préfacier, Philippe Forest, romancier, a consacré de nombreux essais à la littérature japonaise (La Beauté du contresens, 2005).

Emmanuel LOZERAND

Emmanuel Lozerand, ancien élève de l'ENS de Saint-Cloud, agrégé de Lettres modernes, docteur en études extrêmes-orientales, est professeur de langue et littérature japonaises à l'INALCO (les « Langues’O »). Il s’intéresse aux auteurs de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Il a notamment publié Littérature et génie national (Belles Lettres, 2005) et collaboré avec Michael Lucken et Anne Bayard-Sakai au Japon après la guerre (Picquier, 2007). Il dirige aux Belles Lettres la « Collection Japon ».

Table des matières

Préface : « De longues traces de pas », par Philippe Forest

Masaoka Shiki, Un lit de malade six pieds de long

Postface : « Gouttes d'encre. Masaoka Shiki et l’écriture du corps malade », par Emmanuel Lozerand

Notes
Repères biographiques
Note bibliographique
Remerciements

Découvrez aussi

Un An et demi
Errances sur les voies du bouddhisme / Errances sur les Six Voies (1981-1982)
La Pagode à cinq étages
Recueil des joyaux d'or
Au-delà / Entrée triomphale dans Port-Arthur
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés