Mécène, ombres et flamboyances

Feuilleter le livre

  • 314 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Études anciennes
  • N° dans la collection : 78
  • Parution :
  • CLIL : 3385
  • EAN13 : 9782251328928
  • Code distributeur : 49368
  • Export ONIX 3.0
English version

Mécène, ombres et flamboyances

Présentation

Mécène, descendant des rois étrusques, ami du premier empereur, Auguste, et personnalité phare de la fin de la République romaine et de l'Empire naissant, demeure aujourd’hui encore une figure méconnue.
Tout à la fois diplomate, conseiller d’Octavien/Auguste et même, durant un temps, responsable du gouvernement de Rome et de l’Italie, il a joué un rôle majeur dans l’émergence d’un régime d’essence monarchique. Cet engagement politique lui a valu, de la part de ses adversaires sénateurs (et, plus tard, de Sénèque), un portrait noir. Son adhésion à l’épicurisme, notamment, fut instrumentalisée afin de décrédibiliser un chevalier qui jamais n’aurait dû revêtir les responsabilités qui furent les siennes au sein de l’État romain. C’est toutefois essentiellement en tant que protecteur des poètes, Virgile, Horace et Properce en particulier, que Mécène a laissé son nom à la postérité. Très vite, il a symbolisé l’âge d’or du patronage littéraire.
Sous son égide, certaines des œuvres majeures de la littérature latine ont vu le jour, l’Énéide en premier lieu. Il a été l’un des fers de lance d’une politique culturelle visant à donner à Rome une littérature capable de rivaliser avec celle du monde grec. Personnalité singulière ayant tout à la fois le goût de l’ombre et celui de la provocation, figure centrale d’un cercle épicurien qui servit sans doute en partie de thérapie à sa nature inquiète, Mécène est une figure hors norme de l’histoire de Rome.
Résultat de cinq années de recherche, cette biographie renouvelle le portrait de Mécène, éclairant tout à la fois son action politique, son œuvre de protecteur des lettres latines et les singularités d’un personnage peu orthodoxe, controversé et souvent incompris.

Philippe Le Doze est agrégé, maître de conférences en histoire ancienne à l’université de Reims Champagne-Ardenne et membre du Centre d’Études et de Recherche en Histoire culturelle (CERHiCEA 2616). Il a publié Le Parnasse face à l’Olympe. Poésie et culture politique à l’époque d’Octavien/Auguste (2014).

Presse

A travers l'analyse de ce personnage, c'est donc à une relecture stimulante de cette période, trop souvent ramenée au seul Auguste, que nous invite l'auteur.
L'Histoire - 01/10/2015

Table des matières

AVANT-PROPOS

PREMIERE PARTIE : LE POLITIQUE

CHAPITRE I : LES PREMIERS PAS
Les débuts de la guerre civile        
De Modène à Pérouse              
L'action diplomatique de Mécène
       
CHAPITRE II : DE LA GUERRE DE SICILE AU CONTROLE DE ROME ET DE L'ITALIE
La guerre de Sicile         
Le rôle de Mécène à Rome en 36       
La participation de Mécène à la bataille d'Actium     
Le contrôle de Rome et de l'Italie       
Origine et légitimité des pouvoirs de Mécène      

CHAPITRE III : LA RETRAITE POLITIQUE
La fin d'une expérience singulière              
Les handicaps d'un chevalier romain       
L'opposition de l'aristocratie sénatoriale      
À propos de la disgrâce de Mécène       
L'amitié entre Auguste et Mécène       
La pensée politique de Mécène    
         
DEUXIEME PARTIE : LE PROTECTEUR DES LETTRES LATINES

CHAPITRE IV : LE DESSEIN DE MECENE
L'affaiblissement de Rome             
La rivalité avec les Grecs             
La question identitaire et le bouillonnement littéraire du Ier siècle av. n. è.   

CHAPITRE V : LE PATRONAGE LITTERAIRE : UN INTERET PARTAGE
L'intérêt d'un aristocrate             
L'intérêt bien compris des poètes            
De la liberté d'inspiration   
          
CHAPITRE VI : RENCONTRES ET REUSSITES D'UN COMPAGNONNAGE
Varius               
Virgile              
Horace              
Properce               
La réussite d’une entreprise    
         
TROISIEME PARTIE : SINGULARITES

CHAPITRE VII : PORTRAIT DE MECENE
Indolence et effémination : la riposte des Élégies à Mécène         
C. Maecenas epicurianus            
La charge de Sénèque    
         
CHAPITRE VIII : MECENE ET SON CERCLE
La question des « cercles littéraires » à Rome           
La vie entre épicuriens        
     
CHAPITRE IX : LA PART DE L’ÉTRUSQUE
Mécène, l’Étrusque              
Stratégies poétiques et sympathies territoriales           
Mécène défenseur des intérêts étrusques à Rome ?   
      
ÉPILOGUE : IOCOSUS MAECENAS


REPERES CHRONOLOGIQUES
FRAGMENTS DE MECENE
BIBLIOGRAPHIE
INDEX

Remerciements

Découvrez aussi

La Maladie de l'âme
Kairos, L'À-propos et l'occasion
Lectures de Fronton
"Basiléia"
Histoire et morale dans les Vies Parallèles de Plutarque
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés