De rebus bellicis

Feuilleter le livre

De rebus bellicis

Sur les affaires militaires

Texte établi et traduit par : Philippe FLEURY

Présentation

Ce traité s'adresse spécifiquement au chef de l'État. L'Anonyme qui y traite d'affaires militaires, comme un "oisif" , porté vers les choses pratiques, ne manque pas d'audace ! Il souhaite se rendre utile à l'empereur et à l'État, se limitant à des considérations de l'ordre de la réalité quotidienne, évacuant tout penchant philosophique et idéologique.

Comportant une préface et 21 chapitres, ce traité foisonnant s'attaque aux questions financières et administratives puis aux questions proprement militaires, décrivant avec force détails et ingéniosité différentes machines militaires : baliste à quatre roues, martelet, char à faux, pont gonflable et transportable, liburne à bœufs, etc.

Biographies Contributeurs

Philippe FLEURY

Professeur de latin à l'Université de Caen-Basse Normandie et chercheur au Centre de recherche sur l'Antiquité et les Mythes, CERLAM (en 2005)

Table des matières

INTRODUCTION
L’auteur et ses intentions
Le titre de l’œuvre
La date de publication du De rebus bellicis
Contenu et organisation de l’œuvre
L’innovation dans le De rebus bellicis
La postérité du De rebus bellicis
Les manuscrits
Remarques sur la rédaction de l’apparat critique
Les illustrations des manuscrits
Les éditions
Les études
BIBLIOGRAPHIE
SIGLA

SUR LES AFFAIRES MILITAIRES

COMMENTAIRE
INDEX NOMINVM ET RERVM
LISTE DES TABLEAUX ET DES ILLUSTRATIONS

Découvrez aussi

Traité de physiognomonie
Les Hommes illustres de la ville de Rome
Querolus. Comédie latine anonyme. Le Grincheux (comédie de la petite marmite)
Rhétorique à Herennius
Les Gestes des évêques d'Auxerre. Tome II
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés