Les Racines du hasard
Les Racines du hasard
  • 144 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Le Goût des idées
  • N° dans la collection : 60
  • Parution :
  • CLIL : 3444
  • EAN13 : 9782251447681
  • Code distributeur : 59293
  • Export ONIX 3.0

Les Racines du hasard

Traduit par : Georges FRADIER

Présentation

Ce livre est une excursion à la frontière de deux domaines fondamentaux de la recherche : la physique quantique, infra-atomique, d’une part, la parapsychologie, d’autre part.
En montrant comment la parapsychologie est devenue scientifiquement respectable, Koestler rappelle qu’aux États-Unis on se servait de l’électronique pour expérimenter sur la psychokinèse et qu’en URSS, la télépathie était une discipline officielle de la recherche.
De plus en plus « occulte », la physique théorique, enfreignant joyeusement les lois de la nature, naguère encore sacro-saintes, montrait une inclination étonnante pour des concepts « surnaturels » comme la masse négative, les trous dans l’espace, le temps renversé. Dans le monde fantastique de la physique des quanta, les notions raisonnables d’espace, de temps, de matières et de causalité n’ont plus cours. Les plus grands physiciens de notre époque, Einstein, Planck, Heisenberg ont été parfaitement conscients du caractère « mystique » des concepts dont ils se servaient, et plusieurs d’entre eux ont tenté une synthèse de la physique et de la parapsychologie.
Koestler examine certains de ces efforts de synthèse pour relier les sciences exactes aux intuitions de l’homme en quête de réalités profondes ; il esquisse une hypothèse personnelle à propos de ce problème qu’il demande à tous les chercheurs d’aborder sans préjugés, en se gardant à la fois d’un matérialisme figé et d’une crédulité superstitieuse.

Médias

Arthur Koestler et la parapsychologie : extraits de deux essais réédités au catalogue
Le Blog des Belles Lettres

Accéder au contenu

Biographies Contributeurs

Arthur KOESTLER

Juif hongrois né à Budapest en 1905, Arthur Koestler fait ses études à Vienne, puis devient journaliste en Palestine. Revenu en Europe, il adhère au Parti communiste allemand, trouvant là une réponse à la menace nazie, et il est également séduit par l'utopie soviétique. Il part un an en Union Soviétique, puis participe à la guerre civile espagnole. Dès 1938, ayant rompu avec le Parti communiste, il combat sans relâche le régime stalinien, notamment à travers son roman majeur, Le Zéro et l'Infini. À partir de 1940, il vit en Angleterre, où il se suicide avec sa femme en mars 1983. Son œuvre de romancier, philosophe, historien et essayiste lui vaut une renommée mondiale.

Table des matières

Chapitre premier
L’ABC de la perception extra-sensorielle

Chapitre II.
Perversité de la physique

Chapitre III.
Sérialité et synchronicité

Chapitre IV.
Janus

Chapitre V.
Le pays des aveugles

Références
Bibliographie

Découvrez aussi

L'Étreinte du crapaud
Hiéroglyphes
Les Somnambules
Le Cri d'Archimède
Le Cheval dans la locomotive
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés