Le Courage de dire non
Le Courage de dire non

Feuilleter le livre

  • 320 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Le Goût des idées
  • N° dans la collection : 67
  • Parution :
  • CLIL : 3642
  • EAN13 : 9782251447926
  • Code distributeur : 59886
  • Export ONIX 3.0

Le Courage de dire non

Conversations et entretiens, 1963-2007

Textes réunis par : Giuseppe MENDICINO, Traduit par : Stéphanie LAPORTE

"Un passionnant recueil d'entretiens."

(Politis)

"Une très bonne porte d'entrée à l'œuvre de Mario Rigoni Stern ou pour donner envie de le relire."

(Libération)

Présentation

« Il avait survécu, quand tant d’autres étaient morts, à plusieurs guerres et périodes de captivité. Il se sentait responsable envers ceux qui ne pouvaient plus parler. Mais écrire ne lui suffisait pas. Il avait aussi le devoir et le plaisir de l’hospitalité, l’attention à la sensibilité d’autrui et l’intérêt pour la conversation, avec une façon caractéristique de rythmer les mots et les concepts, et il avait quelque chose de plus : le désir, l’urgence presque, de perpétuer le souvenir d’événements de la petite et de la grande histoire, de chercher la raison de tant de tragédies et d’erreurs qui ne sont jamais inévitables.
Tel est aussi le but de ces entretiens : raconter, reconstruire, transmettre, avec cette liberté et cette immédiateté que seule la spontanéité du dialogue peut atteindre. (...) Lire ces conversations, c’est un peu comme retrouver ou découvrir un ami. Le temps semble s’arrêter et on se prend à imaginer que d’autres façons de vivre sont possibles. »

Le Courage de dire non rassemble les entretiens inédits de Mario Rigoni Stern de 1963 à sa mort en 2008. Survivant de la guerre et des camps mais aussi conteur des montagnes, de la forêt et de la terre, Rigoni, celui dont son ami Primo Levi dira qu’il avait su « garder son authenticité dans notre époque de fous », fait partie des grands protagonistes du XXe siècle.

Enfance et adolescence sous la Grande guerre, guerre en Russie, retour chez soi, travail, réflexions sur l’écriture, sur la force magique de la nature : Mario Rigoni Stern (1921-2008) aborde chaque question avec la clarté de ceux qui ont assisté à l’un des moments les plus dramatiques de l’histoire. Une œuvre précieuse et émouvante (Le Sergent dans la neige, L’année de la victoire, Les saisons de Giacomo), mais aussi un homme d’une très haute conscience morale.

Médias

Entretiens avec Mario Rigoni Stern : du front aux forêts
Le Blog des Belles Lettres

Accéder au contenu

Mario Rigoni Stern, le courage de dire non
France Culture - Émission "Le Tour du monde des Idées"

Accéder au contenu

Osez dire non !
Le Matin Dimanche

Accéder au contenu

Presse

On découvre les multiples existences de cet homme simple et discret, à l'élocution aussi stylisée et précise que sa belle et sobre écriture. Amoureux de la nature, des forêts et des montagnes de son Italie septentrionale natale, il propose également une véritable leçon de tolérance et de respect de l'environnement.
Politis - 14/06/2018

Lire le Courage de dire non est une très bonne porte d'entrée à l'œuvre de Mario Rigoni Stern ou pour donner envie de le relire. S'y entend une voix à la fois mélancolique et résolue, qui se distingue par sa « tension éthique » pour reprendre les termes du préfacier Giuseppe Mendicmo. Ils permettent de comprendre comment un jeune homme qui a grandi dans la diffuse atmosphère du fascisme découvre que cette guerre « n'était pas la sienne » et se révèle l'humaniste ami de Primo Levi.
Libération - 12/07/2018

Biographies Contributeurs

Mario RIGONI STERN

Mario Rigoni Stern né en 1921 à Asiago. Ses années de jeunesse se déroulent entre études, ski, escalade, chasse et lecture. Comme les autres enfants et adolescents de son âge, il participe aux activités et entraînements sportifs et paramilitaires des jeunes Balilla (l'organisation fasciste pour la jeunesse mise en place en 1926). À 17 ans il réussit le concours d'entrée à l'École militaire centrale d'Alpinisme d'Aoste, où il reçoit une formation d'Alpino (chasseur alpin), suivant ainsi les pas de nombreux hommes de sa famille. Dès le début de la guerre, il est envoyé en France, en Grèce, en Albanie et en Russie. Il vit en première ligne les désastreuses batailles de la grande armée européenne lancée par Hitler contre l'URSS. À la chute de Mussolini, il est capturé par les Allemands et interné dans plusieurs camps en Prusse orientale, en Pologne et dans la Styrie autrichienne annexée à l'Allemagne nazie. Durant ses longs mois de détention, il note, malgré des conditions très difficiles, ses souvenirs de guerre dans un carnet. Il s'évade en mai 1945 et revient chez lui à Asiago, à bout de force et dévasté par ses années d'épreuves. Il réapprend à vivre dans ses bois et aux côtés d'Anna Maria qu'il épouse en mai 1946. Il trouve un emploi au bureau du cadastre de sa ville, qu'il gardera jusqu'à la retraite. Le récit de la retraite de Russie où périrent près de 80 000 soldats italiens fait l'objet de son premier livre Le Sergent dans la neige, publié en 1953, qui rencontre un énorme succès auprès du public, comme de la critique, et connaîtra de nombreuses rééditions et traductions. Ce premier livre sera suivi de nombreux autres. Mario Rigoni Stern s’éteint le 16 juin 2008 à Asiago, après une vie d'écrivain menée en marge des mondanités littéraires, malgré son immense notoriété en Italie.

Stéphanie LAPORTE

Stéphanie Laporte (née en 1967), est enseignante, traductrice et chercheur en littérature italienne des XXe et XXIe siècles. Elle a notamment publié des travaux sur la Première Guerre mondiale et le fascisme. Plusieurs de ses traductions ont été récemment publiées aux Belles Lettres : Viva Caporetto ! de Curzio Malaparte (2012), Chroniques de la guerre sur mer de Dino Buzzati (2014), Tranchées de Carlo Salsa (2015), Prises de bec de Curzio Malaparte et Le Courage de dire non, recueil d'entretiens inédits avec Mario Rigoni Stern (2018).

Table des matières

Préface
Note sur le texte
Note sur la traduction
Le courage de dire non
En manière de préambule : « Apprenez à dire non »

LA VIE

Le sergent à la retraite (1974)
Je rêve de coqs de bruyère, de chamois, de neige et de jeunes filles (1989)
Europe, guerre, rédemption : un voyage entre deux siècles (2005)
Une journée sur l’Altipiano avec Mario Rigoni Stern (2006)
C’est le printemps, et non l’automne, la saison pour mourir (2006)
Il était une fois un petit garçon (2006)
Les nouvelles saisons de Mario Rigoni Stern (2006)

LES LIVRES
Entretien avec Mario Rigoni Stern (1979)
Conversation avec Mario Rigoni Stern (1980)
Conversation sur les saisons (1995)
Je suis un saule nain parmi les grands arbres (2003)
Émotions au fil de la plume (2004)
Rigoni Stern et le livre caché (2007)

LES GUERRES
Cinq mille kilomètres de neige (1963)
Décembre 1941 : enfer de glace sur le Don (1991)
Rencontre avec des élèves du collège de Lozzo di Cadore (1993)
Les derniers (2002)
La Grande Guerre (2005)
Mario Rigoni Stern dans la « guerre maudite » de Grèce-Albanie (2008)

LA NATURE, LES MONTAGNES, LA CHASSE
L’alouette et le canon (1970)
L’homme et la montagne (1991)
Interview (2001)
Une vie sur l’Altipiano (2001)
J’ai vu, il y a quelques jours, entre les sapins, les traces du coq de bruyère (2004)
Au cœur de la forêt en compagnie du vieux sergent (2005)
Les saisons perdues (2007)

Ouvrages de Mario Rigoni Stern traduits en français

Découvrez aussi

Entretiens avec Claude Lévi-Strauss
Quel soulagement : se dire « j’ai terminé »
Le Chemin de l'homme
Le Mariage et la morale suivi de Pourquoi je ne suis pas chrétien
Mémorables
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés