De la Famille
  • 428 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • La roue à livres
  • Parution :
  • CLIL : 3436
  • EAN13 : 9782251339726
  • Code distributeur : 46536
  • Export ONIX 3.0

De la Famille

Texte établi et traduit par : Maxime CASTRO

Présentation

Leon Battista Alberti (1404-1472), connu comme l'un des plus grands architectes florentins de la Renaissance, est également un philosophe, un savant, et un artiste complet que l'on a souvent comparé à Léonard de Vinci.
Son De Familia (rédigé en 1434) est un dialogue mené par plusieurs personnages emblématiques et traite du rôle politique, social et économique d'une puissante famille au sein de la Cité; mais Alberti aborde aussi, et de façon nouvelle, la place et le rôle de l'argent, le choix d'un métier, la gestion du temps, l'éducation et la formation de la jeunesse, la morale, l'amitié, la renommée, voire la vie du courtisan auprès de grands princes de la Renaissance. Il évoque également des sujets plus inattendus: le vêtement et le maquillage des femmes, l'allaitement, le choix d'une épouse, etc.
Le De familia occupe enfin une place essentielle dans le débat sur l'origine du capitalisme: à ce titre, il a exercé une influence notable sur la Renaissance en Italie et plus généralement en Europe.

Maxime Castro, ancien élève de l'ENS Saint-Cloud, agrégé de l'Université, est professeur de Chaire Supérieure à Nancy.

Presse

On dispose avec De la famille d'un ouvrage finement traduit, libre et dense...
La Revue des deux Mondes - 01/12/2013

Biographies Contributeurs

Leon Battista ALBERTI

Leon Battista Alberti, fils illégitime de Lorenzo degli Alberti, est né à Gênes, en 1404, descendant d'une lignée de grands marchands, désormais en exil, après qu'ils ont été chassés de Florence par leurs rivaux, la famille Albizzi, en 1382. Soumis à des difficultés économiques, en raison de ses origines, Leon Battista Alberti deviendra fonctionnaire auprès de la Curie pontificale.Artiste complet, souvent comparé à Léonard, il brillera dans tous les domaines où il exercera ses nombreux talents : on lui doit des travaux mathématiques (Ludi mathematici), des traités d’architecture (De re aedificatoria), de peinture (De pictura), de sculpture (De statua), ainsi que des réalisations concrètes (Santa Maria Novella à Florence, San Sebastiano et Sant'Andrea à Mantoue) qui vont durablement et notablement influencer les arts italiens de la Renaissance, en particulier par la redécouverte de Vitruve et des grandes réalisations de l’Antiquité.Leon Battista Alberti a également rédigé de nombreux écrits littéraires (Momus, Avantages et inconvénients des Lettres, une grammaire de la langue vulgaire, un traité sur le cheval, des poésies…)Il meurt en 1472, en pleine gloire, quelques mois après avoir fait visiter les ruines romaines à Laurent le Magnifique.

Maxime CASTRO

  Maxime Castro, ancien élève de l'ENS Saint-Cloud, est professeur de Chaire Supérieure au Lycée H. Poincaré de Nancy.

Table des matières

Préface. Vive les riches. Et vive les pauvres, par Michel Paoli

Présentation

Bibliographie sommaire
Textes
Principales traductions françaises
Principales études et ouvrages collectifs

Note du traducteur

DE LA FAMILLE

Prologue

Livre I. Du devoir des vieux envers les jeunes
et des cadets envers les aînés
et de l'éducation des enfants

Livre II. De l'épouse

Proême du Livre III.
À Francesco d'Altobianco Alberti

Livre III. Économique

Livre IV. De l'amitié

Notes

Index des noms propres

Découvrez aussi

Grammaire de la langue toscane / Grammatichetta
Momus ou le Prince
Rime / Poèmes
Un Vieux doit-il se marier ?
Ilion n'a pas été prise
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés