Faut-il prendre les Deipnosophistes au sérieux ?
Faut-il prendre les Deipnosophistes au sérieux ?

Feuilleter le livre

  • 304 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 12 x 19 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3643
  • EAN13 : 9782251451206
  • Code distributeur : 66488
  • Export ONIX 3.0
English version

Faut-il prendre les Deipnosophistes au sérieux ?

Livre broché 21,00 €
À paraître
Être prévenu de la disponibilité ?

Présentation

De l’apéritif à la dernière coupe, Athénée de Naucratis rapporte les conversations d’un cercle de lettrés réunis dans la maison d’un haut fonctionnaire de l’Empire romain, au début du IIIe siècle de notre ère. Médecins, musiciens, rhéteurs, philosophes suivent le rituel du banquet grec, le dîner, puis le sumposion, temps du vin et des divertissements de l’esprit.
Mais ce colloque avant l’heure subvertit les codes puisqu’il démarre dès le début du repas et a pour unique objet le banquet lui-même : d’emblée le lecteur est submergé par une encyclopédie improbable sur les fruits et légumes, les poissons et les salaisons, les vins et les gâteaux, la vaisselle, les courtisanes et les devinettes, et mille autres curiosités. De plus, les convives suivent une règle stricte : ils ne parlent que par citations, des milliers de citations, issues de leurs bibliothèques, matérielles et mentales.
On défend ici la thèse qu’Athénée met en scène dans les Deipnosophistes un cercle réel de grands lecteurs et d’érudits, engagés dans un jeu vertigineux : les citations, échangées sur un rythme infernal, sont autant de pions pour se déplacer sur le damier de la bibliothèque, de la langue, de la culture grecques classiques.
C’est donc sur le mode d’une ethnographie de ce milieu savant, avec ses codes et ses pratiques, que Christian Jacob nous invite à nous perdre dans le labyrinthe des mots et des mets et dans l’imaginaire de la bibliothèque, entre Babel et Alexandrie, entre raison et folie, entre errance et rêve de maîtrise.
Jorge Luis Borges et Umberto Eco ne sont pas loin…

Biographies Contributeurs

Christian Jacob

Christian Jacob est directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’EHESS. Membre de l’UMR Anhima (Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques), il a notamment travaillé sur la géographie et l’ethnographie antiques, sur les pratiques lettrées liées à la bibliothèque d’Alexandrie, et plus généralement sur l’histoire des savoirs, dans une perspective comparatiste et interdisciplinaire.

Table des matières

Préface

1 – « Savez-vous planter les choux ? »
2 – Festin, Banquet, Bibliothèque
3 – « Athénée est le père du livre »
4 – Dîner et sumposion
5 – Un art de la convivialité : Plutarque et Athénée
6 – Le cercle de Larensis
7 – Écrire le banquet
8 – Formes de la collection
9 – Accumulation et structure
10 – Servir les plats, citer les textes : le déroulement du banquet
11 – Comment parler à table ?
12 – Bibliothèques et bibliophiles
13 – Pratiques de lettrés
14 – Galien le deipnosophiste
15 – Les mots et les choses
16 – Les Deipnosophistes comme texte : genèse, usages
17 – Le Web d’Athénée : l’art de tisser des liens
18 – L’Épitomé du monde
19 – Quand une culture réfléchit sur elle-même

ATHÉNÉE ET LES LIVRES
20 – Auteur ou bibliothécaire ?
21 – Jeux de lecteurs
22 – Casaubon lecteur d’Athénée

Bibliographie

Livre broché 21,00 €
À paraître
Être prévenu de la disponibilité ?

Découvrez aussi

Des Mondes lettrés aux Lieux de savoir
Le Poète et l'Empereur
Culture ou mise en condition ?
Œuvre critique VII
La Révolte de l'Esprit
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés