Les Guerres civiles à Rome - Livre V
Les Guerres civiles à Rome - Livre V

Feuilleter le livre

  • 320 pages
  • Bibliographie, Index, 4 Carte(s)
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • La roue à livres
  • N° dans la collection : 91
  • Parution :
  • CLIL : 3385
  • EAN13 : 9782251451152
  • Code distributeur : 66467
  • Export ONIX 3.0

Les Guerres civiles à Rome - Livre V

Introduction de : Philippe Torrens, Traduit et commenté par : Philippe Torrens

Présentation

Les triumvirs l’ont emporté sur les républicains à Philippes, mais les guerres civiles ont encore cinq belles années devant elles. Désormais, Antoine et Octavien doivent tenir les promesses faites aux soldats : Antoine se charge de l’argent en pressurant les provinces d’Orient ; pour les terres en Italie, Octavien exproprie leurs occupants, et tout le pays entre en ébullition. Lucius, consul, et aussi frère d’Antoine, tente alors de rétablir la République, mais l’entreprise se termine vite par sa défaite à Pérouse. Une autre menace vient de Sextus Pompée qui contrôle toujours la Sicile et le trafic maritime : Rome est affamée. Quand Antoine, soucieux, quitte les bras de Cléopâtre pour retrouver l’Italie, ses officiers et ceux d’Octavien ont bien du mal à enrayer la guerre qui commence entre eux…
Ainsi s’ouvre le cinquième livre des Guerres civiles, livre des rebondissements, où discordes, réconciliations, défections, accords vite transgressés, émeutes, tempêtes et mutineries ponctuent la période confuse où la République achève sa longue agonie. Appien arrête son récit à la mort de Sextus Pompée, considérant qu’avec lui la République, elle aussi, est bien morte ; l’historien réserve pour son Livre égyptien (qui ne nous est pas parvenu) la lutte finale entre Antoine et Octavien, une histoire d’une autre nature, celle de l’affrontement entre deux prétendants à la monarchie.

Biographies Contributeurs

Appien

Appien naquit à Alexandrie vers 90 ap. J.-C. et, appartenant à une grande famille, il exerça toutes les fonctions municipales. On sait par un fragment qu'il fut confronté à la révolte juive de 117, sous le règne de Trajan. Il semble avoir été admis dans l'ordre équestre sous Hadrien et, vers 127, il s'installa à Rome où il exerça la profession d'avocat. Sous le règne d'Antonin, il fut nommé procurateur impérial grâce à une intervention de son protecteur Cornelius Fronton. On ignore la date de sa mort.

Philippe Torrens

Philippe Torrens est professeur agrégé des lettres et docteur en histoire ancienne.

Table des matières

Introduction
L’originalité du livre V
Les acteurs
Les qualités littéraires du récit
Les sources
Principes suivis dans la traduction

Avertissement au lecteur
Chronologie des principaux événements
Sommaire du livre V

Les Guerres civiles à Rome – Livre V
Chapitre I
Chapitre II
Chapitre III
Chapitre IV
Chapitre V
Chapitre VI
Chapitre VII
Chapitre VIII
Chapitre IX
Chapitre X
Chapitre XI
Chapitre XII
Chapitre XIII
Chapitre XIV

Notes
Orientations bibliographiques

I. Autres sources antiques concernant la même période
II. Éditions et traductions d’Appien
III. Sur Appien
IV. Le contexte historique

Index des noms de personnes
Index des noms de lieux
Cartes

Découvrez aussi

Les Guerres civiles à Rome - Livre III
Les Guerres civiles à Rome - Livre I
Les Guerres civiles à Rome - Livre IV
Les Guerres civiles à Rome - Livre II
Histoire romaine. Tome XII, Livre XVII: Guerres civiles, Livre V
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés