Écrits métaphysiques et théologiques
Écrits métaphysiques et théologiques
Écrits métaphysiques et théologiques

Feuilleter le livre

  • CXXX + 848 pages
  • Index, Bibliographie
  • Livre broché
  • 12.6 x 19.3 cm
  • Bibliothèque scolastique
  • N° dans la collection : 17
  • Parution :
  • CLIL : 4189
  • EAN13 : 9782251451626
  • Code distributeur : 67539
  • Export ONIX 3.0

Écrits métaphysiques et théologiques

La résompte de 1362 (Tome I & II)

Introduction de : Alain Boureau, Texte établi et traduit par : Alain Boureau

Présentation

Deux volumes non vendus séparément.

Vers 1360, la carrière de Nicole Oresme connut un tournant capital, largement ignoré jusqu’à présent : après plus de vingt-cinq ans en Faculté des arts, il se fit théologien.
Se munissant d’un doctorat de théologie, il accomplit les étapes successives du cursus. Il faut s’en surprendre : la cohérence de son parcours de philosophe de la nature aurait pu le conduire aux mêmes choix que Jean Buridan qui s’était lui-même refusé l’accès aux Facultés supérieures et était demeuré à la Faculté des arts de Paris.
Ce tournant se manifeste dans un manuscrit, unique le Vat. Lat. 986, épais dossier issu, d’une circonstance universitaire précise, la résompte d’Oresme. Une introduction détaillée en donne la composition. Dans ce manuscrit, Alain Boureau pense avoir découvert le texte de dix longues
questions sur les Sentences, inédites et même inconnues, dont la transcription et la traduction constituent les deux premiers tomes de cette série.

Biographies Contributeurs

Alain Boureau

Alain Boureau est directeur d'études à l’EHESS, spécialiste d’histoire de la scolastique médiévale. Parmi ses ouvrages récents : En somme… Pour un usage analytique de la scolastique médiévale (2011), L’Errance des normes (2016) et une édition critique et bilingue des Questions disputées (six volumes parus aux Belles-Lettres depuis 2011) et des Quodlibets (trois volumes depuis 2015) de Richard de Mediavilla. Aux Belles Lettres, il dirige également avec Michel Desgranges la collection « Histoire » et avec Ruedi Imbach la « Bibliothèque scolastique ».

Table des matières

TOME 1

QUESTIONS SUR LES SENTENCES DE PIERRE LOMBARD

Sommaire de l'introduction générale
Introduction générale
Annexes

Introduction à la Question I
I. Le fidèle catholique doit-il concéder ce principe théologique : Dieu peut faire tout ce qui peut être fait, sans que cela n’implique une contradiction ?

Introduction à la Question II
II. Sur la première distinction du premier livre, je demande s’il faut user ou jouir de toute chose et ne le faire ensemble pour rien.

Introduction à la Question III
III. En second lieu, sur la même distinction première, je demande si l’utilisation ou la jouissance constituent une représentation ou bien une connaissance de leur objet. .


TOME II

QUESTIONS SUR LES SENTENCES DE PIERRE LOMBARD

Introduction à la Question IV
IV. À partir de la saisie qu’a de Dieu la créature en ce monde, peut-on conclure avec évidence qu’existe dans l’univers un principe infini ?

Introduction à la Question V
V. À propos des distinctions où le Maître traite de l’immuabilité de Dieu, de sa simplicité et de sa généralité, par quoi il se trouve partout, je demande si, du fait que Dieu est partout, à la manière dont il est, et pas autrement, on peut conclure de façon suffisante que Dieu est simple et immuable.

Introduction à la Question VI
VI . À propos de la distinction 17, je demande si un homme d’ici-bas peut être admis sans grâce à la vie éternelle.

Introduction à la Question VII
VII . À propos de la distinction 33 et des suivantes, où le Maître traite de la prédestination, je demande si la contingence des choses est compatible ou peut l’être avec la prescience de Dieu et avec sa science certaine.

Introduction à la Question VIII
VIII . On demande si l’action de la volonté divine est compatible avec la contingence dans notre volonté.

Introduction à la Question IX
IX. À partir du sujet du quatrième livre des Sentences, je pose cette question : le pèlerin de la vie d’ici-bas est-il tenu de rendre des grâces à Dieu tout-puissant de façon égale pour tous ses bienfaits ?

Introduction à la Question X
X. À propos du troisième livre des Sentences, je demande si, en raison de la bienheureuse union de la nature humaine au Verbe, il faut véridiquement accorder que Dieu s’est fait nouvellement homme.

Index des sources explicites
Bibliographie

Découvrez aussi

Des Secours de la Grâce
Premier Quodlibet
Josephina
Deuxième Quodlibet
De la reconquête de la Terre sainte
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés