Œuvres. Tome X : Thériaque à Pamphilianos

Feuilleter le livre

Œuvres. Tome X : Thériaque à Pamphilianos

Texte établi et traduit par : Véronique Boudon-Millot

Présentation

Médicament fétiche des empereurs romains, la thériaque, précieux antidote composé de très nombreux et coûteux ingrédients dont l’opium et la chair de vipère, était réputée efficace contre les venins et les poisons et supposée guérir toutes les maladies. Sa préparation complexe a donné lieu à une importante littérature où les médecins grecs rivalisent de science et d’habileté pour adapter la fameuse recette mise au point par Andromaque, médecin de Néron. À côté du traité sur les Antidotes où le grand médecin Galien de Pergame expose comment il obtint la charge de préparateur impérial de la thériaque sous Marc Aurèle, le corpus galénique nous a conservé deux traités apocryphes consacrés au célèbre électuaire : après la Thériaque à Pison parue dans la CUF en 2016, le petit traité sur la Thériaque à Pamphilianos vient donc compléter cet ensemble consacré à cette préparation emblématique de la pharmacologie antique et dont la recette, transmise d’occident en orient et jusqu’en Chine, a continué d’être préparée dans les officines jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Biographies Contributeurs

Galien

Né à Pergame en 129 de notre ère, à la fois médecin, philosophe et commentateur de l’œuvre d’Hippocrate, Galien est l’auteur de la plus vaste œuvre médicale qui nous soit parvenue. La centaine de traités conservés sous son nom abordent des domaines aussi divers que l’anatomie, la physiologie, la nosologie, la thérapeutique, la pharmacologie, l’alimentation, l’hygiène, la gymnastique, la littérature, la lexicologie, l’éthique ou les facultés de l’âme. Son enseignement, fondé sur la théorie des humeurs et popularisé sous le nom de galénisme, s’est imposé dans les facultés de médecine pendant tout le Moyen Âge et une grande partie de la Renaissance.

Véronique Boudon-Millot

Véronique Boudon-Millot, ancienne élève de l’École normale supérieure, directrice de recherche au CNRS, a dirigé l’UMR Orient & Méditerranée à la Sorbonne (2014-2018). Elle est à l'origine de l’édition princeps de Ne pas se chagriner de Galien (2007) dont elle dirige l’édition pour la CUF. Elle a récemment publié dans cette collection la Thériaque à Pison (2016). Elle est également l’auteur d’une biographie de Galien publiée aux Belles Lettres en 2012 et traduite en italien chez Carocci editore en 2016.

Table des matières

Notice
I. Titre du traité
II. Débat sur l’authenticité
III. Analyse du vocabulaire
IV. Date du traité
V. Lieu de composition
VI. Auteur du traité
VII. Analyse du traité
VIII. Personnages cités dans le traité
IX. La thériaque et ses indications
X. La recette de la thériaque en prose attribuée à Andromaque fils
XI. La recette de la thériaque adaptée par Criton
XII. Originalité de l’auteur de la Thériaque à Pamphilianos
XIII. La tradition manuscrite grecque
XIV. La tradition orientale
XV. La tradition latine
XVI. La tradition indirecte
XVII. Éditions
XVIII. Traductions dans une langue moderne
XIX. Principes d’édition. Remerciements

Conspectvs siglorvm
Texte et traduction
Notes complémentaires

Découvrez aussi

Œuvres. Tome VII : Les Os pour les débutants - L'Anatomie des muscles
Œuvres.Tome V : Sur les facultés des aliments
Œuvres. Tome VI : Thériaque à Pison
Œuvres. Tome VIII : L'Anatomie des nerfs. L'Anatomie des veines et des artères
Œuvres. Tome II : Exhortation à l'étude de la médecine - Art médical
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés