Shobogenzo. Muchu-setsumu
Shobogenzo. Muchu-setsumu

Feuilleter le livre

  • XL + 98 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 17.3 x 24.1 cm
  • Français, Japonais
  • Encre Marine
  • Parution :
  • CLIL : 4225
  • EAN13 : 9782350881935
  • Code distributeur : 69217
  • Export ONIX 3.0

Shobogenzo. Muchu-setsumu

En rêve, dire le rêve

Introduction de : Charles Vacher, Traduit et commenté par : Charles Vacher, Postface de : Francoise Dastur, Photographies de : Hiroshi Sugimoto

Présentation

En rêve, dire le rêve fait partie des textes fondamentaux de Dōgen (1200-1253) nécessaires à la compréhension du « Shōbōgenzō » et du bouddhisme qu’il représente, le Zen. Cependant, peu de traducteurs occidentaux se sont aventurés à en faire une analyse en profondeur.
Le « rêve », selon la tradition du bouddhisme, se développe selon deux axes qui se confondent : le caractère illusoire et éphémère du monde conventionnel et le vide, où toutes les distinctions et dichotomies se trouvent abolies.
Ce « rêve » unitaire est le monde archétypal où évoluent les bouddhas, un archétype qui inspire tous les bouddhas depuis un temps immémorial.
La traduction proposée par Charles Vacher est accompagnée d’un important appareil critique : introduction conséquente et commentaires.
Françoise Dastur, philosophe et phénoménologue, a rédigé une postface qui élargit le débat et met en regard la pensée de Dōgen et la philosophie européenne.
L’ouvrage est complété par la photographie d’un artefact propre au bouddhisme japonais, le stūpa des Cinq Éléments. L’artiste japonais, Sugimoto Hiroshi, qui fait de la lumière son champ d’action, en a réalisé une version très originale. Un essai lui est consacré.

Biographies Contributeurs

Charles Vacher

Charles Vacher, né en 1944 en France (dans un village de moyenne montagne aux confins de la Loire, de la Haute Loire et de l’Ardèche), a fait sa carrière dans la finance. Il vit à Tokyo depuis 1982. Il a déjà publié à « encre marine » six extraits du Shōbōgenzō de Dōgen : – Uji/Être-temps (dans sa première traduction), – Yui butsu yo butsu /Seul bouddha connaît bouddha, – Shōji/Vie-mort, – Busshō/La Nature donc bouddha, – In-mō/ça, – Zenki/Chaque instant est un instant de plénitude.

Francoise Dastur

Françoise Dastur, professeur honoraire de philosophie, a enseigné dans les Universités de Paris-I, Paris-12 et Nice-Sophia Antipolis. Son travail porte sur la philosophie allemande et la phénoménologie. Elle est présidente honoraire de l’École Française de Daseinsanalyse dont elle fut l’un des membres fondateurs. Chez Encre marine, elle a publié Figures du néant et de la négation entre Orient et Occident (2018), Chair et langage (2016), Hölderlin, le retournement natal (2013), À la naissance des choses (2005), Dire le temps (2002).

Hiroshi Sugimoto

Hiroshi Sugimoto 杉本博司 est né à Tokyo en 1948. Rendu mondialement célèbre par ses photographies, Sugimoto a étendu son champ d’activité à l’architecture et aux arts de la scène. Son observatoire d’Enoura, face à l’océan Pacifique, est orienté selon le temps solaire, solstices et équinoxes.

Table des matières

Introduction de Charles Vacher
Bibliographie sélective

Muchū setsumu / En rêve, dire le rêve

« Les cinq éléments » photographie : Essai sur l’art de Sugimoto Hiroshi
Postface de Françoise Dastur

Découvrez aussi

Yui butsu Yo butsu - Shōji / Seul bouddha connaît bouddha - Vie-mort
Chaque instant est un instant de plénitude
Shōbōgenzō
In-mo / ça / it
Busshō
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés