Dialogue de Timothée et Aquila
Dialogue de Timothée et Aquila

Dialogue de Timothée et Aquila

Dispute entre un juif et un chrétien

Traduit et commenté par : Sébastien MORLET

Présentation

La polémique religieuse représente une page importante dans l’histoire des relations entre juifs et chrétiens. L’Antiquité en a laissé de nombreux témoignages littéraires, dont des dialogues mettant aux prises un juif et un chrétien. Ces textes se présentent en général comme des comptesrendus de débats réels. Les deux adversaires discutent sur les points essentiels de désaccord : Jésus est-il le Messie ? L’Évangile s’est-il substitué à la Loi juive ? Qui, des juifs ou des chrétiens, est le peuple de Dieu ? Mais, composés par des chrétiens, ces dialogues ont toujours pour but de montrer la supériorité du christianisme. Ils sont adressés avant tout aux chrétiens et servent à les instruire dans la foi.

Le Dialogue de Timothée et Aquila, composé par un auteur inconnu, peut-être sous le règne de Justinien (vie s.), constitue, en grec, le témoin le plus important de ce genre littéraire dans l’Antiquité tardive. Le texte se présente comme la relation d’un débat organisé à Alexandrie entre le chrétien Timothée et le juif Aquila. Au terme d’une controverse consacrée avant tout à la question du Christ, le juif admet sa défaite et reçoit le baptême. Reflétant davantage une discussion idéale qu’une controverse réelle, le texte est un témoignage capital sur la façon dont les chrétiens se représentaient leur position par rapport au judaïsme à la fin de l’Antiquité.

Cet ouvrage offre la première traduction française du dialogue dans sa forme longue, munie d’une introduction et d’un index biblique.

Biographies Contributeurs

Sébastien MORLET

Maître de conférences à Paris-Sorbonne, membre de l'Institut universitaire de France, Sébastien Morlet est spécialiste des textes de l'Antiquité tardive. Sa thèse porte sur l’œuvre apologétique d’Eusèbe de Césarée. Aux Belles Lettres, il coordonne la version française d’un commentaire sur l’Histoire ecclésiastique d’Eusèbe dont le premier tome est paru. Il prépare une nouvelle édition des fragments de Porphyre contre les chrétiens.

Table des matières

INTRODUCTION
Les dialogues Aduersus Iudaeos
Le Dialogue de Timothée et Aquila
La discussion mise en scène : fiction ou réalité ?
La méthode du dialogue

DIALOGUE D’UN CHRÉTIEN ET D’UN JUIF, dont les noms sont, pour le chrétien, Timothée, et pour le juif, Aquila, qui eut lieu à Alexandrie, à l’époque du très saint Cyrille, patriarche d’Alexandrie

Prologue
Discussion préliminaire : les Écritures reçues
Premier problème : Dieu a-t-il un conseiller ?
Objection : comment Dieu peut-il avoir vécu ce qu’a vécu Jésus ?
Le conseiller de Dieu est Dieu
Réponse à l’objection : tout ce que Jésus a vécu a été annoncé par les prophètes
Objection : le Psaume 2 concerne Salomon
Reprise de la démonstration prophétique
Objection : toutes ces annonces concernent un Messie à venir.
Réponse : les noms « Jésus » et « Christ »
Réponse à l’objection : Za 3 ne concerne pas le fils de Josédec
Digression : rejet des juifs (1) et vocation des nations
Réponse à l’objection « Israël reste son premier-né »
Dieu et Abraham
Comment Jésus est-il né ?
La naissance virginale du Christ (1)
Reprise de la discussion : la croix
Digression : la désobéissance des juifs
Reprise de la discussion : la croix (suite)
La croix : fin de la discussion
Reprise de la discussion initiale : la Trinité
L’Incarnation (1) ; la naissance virginale (2)
Reprise de la discussion : le conseiller de Dieu était Dieu Autres preuves sur la divinité du Fils
Objection : s’ agit-il de Jésus ?
Réponse : il est issu d’Abraham
La bénédiction s’est transmise d’Abraham à Jacob, puis à Juda.
Objection : à qui les bénédictions s’ appliquent-elles ?
Jésus est fils de David
Objection et réponse : le Messie ne devait-il pas être beau ?
Digression : le rejet des juifs (2)
Objection et réponse : les chrétiens ont corrompu les Écritures
La traduction des Soixante-douze
Le complot du traducteur Aquila
Reprise de la discussion antérieure : la chute de Jérusalem
Objection et réponse : la royauté de David devait être éternelle
Digression : l’Incarnation (2)
Reprise : Israël et les nations
Objection et réponse : le texte sur le nom nouveau s’applique à Jacob
Les juifs n’ont pas reconnu Jésus comme Dieu
La Passion du Christ
Résurrection du Christ, résurrection des hommes
Il connaissait sa Passion par avance
Il est venu juger les vivants et les morts
Victoire du chrétien et baptême du juif

Bibliographie
Index biblique

Découvrez aussi

Deux frères caucasiens de Prométhée, Amiran et Abrsk'il
Saints fondateurs du christianisme éthiopien
Voter pour définir Dieu
Histoire de la littérature grecque chrétienne des origines à 451, T. III
Instructions
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés