Dimensions de la conscience historique
  • 304 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Le Goût des idées
  • N° dans la collection : 11
  • Parution :
  • CLIL : 3643
  • EAN13 : 9782251200118
  • Code distributeur : 41681
  • Export ONIX 3.0

Dimensions de la conscience historique

Préface de : Perrine SIMON-NAHUM

Présentation

À travers les Dimensions de la conscience historique, Raymond Aron s'impose comme l'un des penseurs majeurs de l'histoire au XXe siècle. Après les bouleversements issus du second conflit mondial, Raymond Aron pense le monde à l'aune de l'installation durable du communisme à l'Est de l'Europe, de la fin de la colonisation, des mutations que signale une phase de progrès technique encore inconnue dans les sociétés développées. Il prend acte du changement radical que marque pour la condition humaine l'avènement de l'ère nucléaire. Face à ces mutations, le philosophe a plus que jamais le devoir de penser l'histoire et la liberté de l'homme face à l'évènement. Dialoguant avec Thucydide, combattant l'idée d'une fin de l'histoire avancée par Spengler et Toynbee et plus encore par la téléologie marxiste, il poursuit la réflexion sur les limites de l'objectivité historique engagée au cours des années 1930.

Les Dimensions de la conscience historique n'ont cessé de nourrir les débats sur l'histoire. Il demeure aujourd'hui un ouvrage indispensable pour réfléchir à notre condition historique.

Raymond Aron (1905-1983) a soutenu dans son œuvre une philosophie critique de l'histoire, relativiste et pluraliste en critiquant les explications monistes et déterministes du devenir historique. Il a contribué au développement de la sociologie et des sciences politiques. Collaborant à différents journaux (Combat, Le Figaro, L’Express), il fut professeur à l’Institut d’études politiques de Paris (1945-1954) et à l’E.N.A (1945-1947), puis titulaire de la chaire de sociologie de la Faculté des lettres de Paris (1955-1967), directeur d’études à la VIe section de l’École pratique des hautes études (1960-1978) et professeur au Collège de France (chaire de sociologie de la civilisation moderne) (1970-1978).

Presse

 Une réflexion qui n'a rien perdu de son actualité.
Sciences humaines - 01/07/2011

Biographies Contributeurs

Raymond ARON

Raymond Aron reste la figure emblématique de l'intellectuel « de droite » au XXe siècle, le pendant de Jean-Paul Sartre dont il fut le camarade à l’École Normale Supérieure, le collègue au journal Les Temps modernes, puis l’adversaire privilégié à partir de 1947, lorsqu’il devient éditorialiste au Figaro. S’il est vrai que Raymond Aron dénonce dans son ouvrage le plus connu, L'Opium des intellectuels, l'aveuglement et la bienveillance des intellectuels à l'égard des régimes communistes, il garde néanmoins tout au long de sa vie un ton modéré. Il est notamment un commentateur reconnu de Karl Marx, Carl von Clausewitz et Kojève. Le rôle de l’historien et du philosophe face aux événements est un thème central de sa pensée, présent dès sa thèse de philosophie Introduction à la philosophie de l'histoire. Essai sur les limites de l'objectivité historique (publiée chez Gallimard en 1938) et parcourant toute son œuvre.  

Table des matières

Préface de Perrine Simon-Nahum

De l'Introduction à la philosophie de l’histoire aux Dimensions de la conscience historique

La notion de conscience historique

Le déplacement des Dimensions de la conscience historique : une histoire du présent

La philosophie de l’histoire

La pluralité de repensée

La liberté historique : la décision et l’intentionnalité de l’historien

Biographie

DIMENSIONS DE LA CONSCIENCE HISTORIQUE

Avant-propos

PREMIÈRE PARTIE

Chapitre premier. La philosophie de l’histoire

Chapitre II. La notion du sens de l’histoire

Chapitre III. Évidence et inférence

Chapitre IV. De l’objet de l’histoire

1. Les contradictions de la conscience historique

2. Extension et renouvellement de la curiosité

3. Les unités historiques

4. Intentions des historiens et interprétations de l’histoire

Chapitre V. Thucydide et le récit historique

TROISIÈME PARTIE

Chapitre VI. Nations et empires

1. La destruction du système européen

2. La formation du système asiatique

3. La désagrégation des empires européens

4. Diversité des nationalismes

5. Cycles historiques et originalité de la conjoncture

CHAPITRE VII. L’aube de l’histoire universelle

Conclusion. La responsabilité sociale du philosophe

1. Technicien, idéologue et philosophe

2. Une dimension supplémentaire

3. La recherche de la Vérité

4. Le devoir d’état

Bibliographie

Avertissement

Travaux de l’auteur [1964]

1. Philosophie de l’histoire

2. Sociologie générale

3. Théorie des relations internationales

4. Critique idéologique

5. Politique française

6. Conjoncture mondiale

Index des noms

Index des matières

 

Découvrez aussi

À la Recherche d'un monde meilleur
Histoire de la philosophie occidentale
Andy Warhol
Les Somnambules
Le Cri d'Archimède
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés