La Dioptre

Feuilleter le livre

La Dioptre

Édité par : Micheline Decorps-Foulquier, Traduit par : Jean-Yves Guillaumin

Présentation

La Dioptre d’Héron d’Alexandrie est un traité tout à fait étonnant et original en ce sens qu’il mêle étroitement la théorie mathématique et des applications techniques diverses. On y apprend tout aussi bien, par exemple, à calculer la surface d’un triangle quelconque dont on ne connaît que les côtés, qu’à prendre les niveaux nécessaires pour l’établissement d’une conduite d’eau, ou à adapter des regards sur le parcours d’un aqueduc souterrain, dont un autre chapitre célèbre enseigne à calculer le tracé. La dioptre, dont la construction est minutieusement décrite par Héron au début du livre, a de multiples utilisations dont s’enorgueillit l’auteur, au point que cet instrument pourrait être considéré comme symbolique des travaux héroniens comme la groma l’est de ceux des arpenteurs romains. Dans le traité se réunissent les deux personnages qui coexistent en Héron d’Alexandrie, le géomètre euclidien auteur des Metrica et l’ingénieur, particulièrement connu comme constructeur d’automates. Le texte, soigneusement édité et traduit selon des critères appropriés, est équipé d’un important appareil d’analyses et de commentaires visant à le resituer dans le contexte de la science et de la technique antiques dont il est un des fleurons remarquables.

De l’auteur il est vain d’espérer mettre en place une biographie même sommaire ; l’ignorance des savants, sur ce point, est totale et les a conduits à faire errer le personnage sur plusieurs siècles, entre le IIe s. av. J.-C. et le IIe apr. J.-C. Un certain nombre d’indices poussent à le situer plutôt dans la seconde moitié du Ier siècle apr. J.-C., ce qui est l’opinion prédominante aujourd’hui. Ce Grec d’Égypte, dans une Alexandrie où vit encore le souvenir du prestigieux centre intellectuel des Ptolémées, assure dignement l’héritage par la manière dont ses travaux témoignent encore, dans un monde élargi aux dimensions de l’Empire romain, du goût pour l’universalisme scientifique qui avait si nettement caractérisé la Bibliothèque et le Musée.

Biographies Contributeurs

Micheline Decorps-Foulquier

Micheline Decorps-Foulquier est professeur de Grec à l’Université de Clermont-Ferrand. Spécialiste de l’histoire des textes mathématiques grecs, elle a publié une histoire du texte grec et l’édition des Livres grecs I-IV des Coniques d’Apollonius de Pergé, ainsi qu’une édition d’Eutocius d’Ascalon. On lui doit dans la Collection des Universités de France l'édition de La Section du cylindre. La Section du cône de Serenus, ainsi que celle de La Dioptre de Héron d'Alexandrie. 

Jean-Yves Guillaumin

Jean-Yves Guillaumin, professeur émérite de l’Université de Franche-Comté, a consacré une grande partie de ses travaux aux textes scientifiques, philosophiques et encyclopédiques dans l’Antiquité, éditant notamment aux Belles Lettres, dans la CUF ou dans ALMA, un certain nombre de traités mathématiques et techniques latins.

Table des matières

INTRODUCTION (Jean-Yves Guillaumin) 
Héron d’Alexandrie : le personnage, l’époque 
Le corpus héronien 
Œuvres authentiques et conservées 

Les Metrica 
Les Pneumatica 
Les Automates 
Les Belopoeica 
La Chirobaliste 
La Dioptre 
Œuvres connues par des traductions ou des excerpta 
Le Commentaire sur les Éléments d’Euclide 
Les Mechanica 
Les Catoptrica 
Œuvres disparues 
Le traité sur les horloges à eau 
Le traité sur les balances 
Le traité sur les voûtes 
Le Baroulkos 
Traités apocryphes 
Les Geometrica 
Les Définitions 
Les Stereometrica 
Le De mensuris 
Les Geoponica 


NOTICE : Le traité héronien sur la dioptre (Jean-Yves Guillaumin) 
Au commencement était le tube 
La dioptre chez Archimède et Hipparque 
La dioptre sur le terrain 
Dioptre héronienne et arpenteurs romains 
Autres textes en rapport avec la Dioptre d’Héron 

Les Cestes de Julius Africanus 
L’Anonyme Byzantin 
La Geometria Incerti Auctoris 
Souvenirs d’Égypte ? 
Contenu du traité d’Héron 
Élégance, classicisme et hapax 
Matérialité et mathématique dans la Dioptre 


NOTICE : Histoire du texte (Micheline Decorps-Foulquier) 
Les sources manuscrites 
Description des manuscrits 
Classement des manuscrits 
La transmission du traité de la Dioptre 
1. Les informations tirées de la partie ancienne du manuscrit de Mynas 
2. Les conditions de transmission du traité de la Dioptre 
La tradition imprimée 
Principes éditoriaux 

1. Choix éditoriaux 
2. Division du texte 
3. Figures 
4. Graphies adoptées 
Avertissement du traducteur 


NOTICE : La dioptre d’Héron et ses restitutions (Micheline Decorps-Foulquier) 
Les restitutions de l’instrument 
1. Les étapes décrites par Héron 
2. Aperçu sur les restitutions de l’instrument
3. Les difficultés restantes 
Les figures du traité de la Dioptre 
1. La figure représentée dans les opérations de terrain 
2. La figure comme illustration technique 
Remerciements 

Conspectvs siglorvm


Héron d’Alexandrie, La Dioptre (texte et traduction) 
Notes complémentaires 


Bibliographie 
1. Sources 
2. Études 

Index verborvm 
Index nominvm

Découvrez aussi

Phénomènes
La Section du cylindre. La Section du cône
Météorologiques. Tome II: Livres III-IV
Œuvres. Tome IV : Commentaires d'Eutocius - Fragments
Œuvres. Tome II : Des spirales - De l'équilibre des figures planes - L'Arénaire - La Quadrature de la parabole
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés