Territoire comanche
Territoire comanche

Feuilleter le livre

  • 120 pages
  • 1 Carte(s)
  • Livre broché
  • 12.5 x 19.1 cm
  • Mémoires de Guerre
  • N° dans la collection : 33
  • Parution :
  • CLIL : 3641
  • EAN13 : 9782251452807
  • Code distributeur : 69888

Territoire comanche

Traduit par : Gabriel Iaculli

"Un récit enfin traduit en français."

(Le Figaro Littéraire)

"Un puissant hommage à la caste des reporters de guerre."

(Marianne)

"Un texte brut et magistral."

(Le Télégramme)

Présentation

C’est l’adieu aux armes d’Arturo Pérez-Reverte, alors journaliste de guerre. L’écrivain, membre de l’Académie royale espagnole, livre dans Territoire comanche, publié en 1994, et traduit pour la première fois en France, son témoignage sur la guerre dans l’ex-Yougoslavie. À 41 ans, la liste est longue des conflits qu’il a déjà couverts, d’abord pour le journal Pueblo puis comme reporter de la chaîne de télévision TVE : Chypre, guerre des Malouines, Liban, Tchad, Libye, Mozambique, Angola, conflits en Érythrée, au Salvador au Nicaragua, Roumanie, première guerre du Golfe puis éclatement de la Yougoslavie. Arturo Pérez-Reverte, a, pendant vingt ans, sillonné une planète en feu, vu la mort de près et beaucoup fréquenté le territoire comanche.

Dans le jargon du métier de reporter de guerre, « c’est l’endroit où l’instinct lui dit : arrête la voiture et fais demi-tour, écrit-il. L’endroit où les chemins sont déserts et les maisons des ruines calcinées ; où l’on dirait toujours que la nuit va tomber et où l’on avance en rasant les murs en direction des coups de feu qui retentissent au loin, attentif au bruit de ses pas sur le verre brisé. » Pour Reverte, le territoire comanche se trouvait dans cette Yougoslavie brisée par la guerre. C’est là qu’il a décidé d’en finir avec elle pour se consacrer à sa carrière d’écrivain. Pamphlet contre le journalisme spectacle, réflexion cruelle sur l’éthique de la presse, Arturo Pérez-Reverte dresse aussi une émouvante galerie de portraits du club très fermé des reporters de guerre, ses camarades. 75 d’entre eux périront durant le conflit dans l’ex-Yougoslavie.

Médias

Couvrir la guerre : Arturo Pérez-Reverte, reporter de guerre en « territoire comanche », ex-Yougoslavie
Le Blog des Belles Lettres

Accéder au contenu

L'écrivain des batailles
Hebdoscope

Accéder au contenu

Presse

Territoire comanche se présente comme le récit d'une longue attente près du pont de Bijelo Polje, en Bosnie. Les deux héros sont des reporters chevronnés, des baroudeurs. L'un fictif, le journaliste Barlés, est le double de Pérez-Reverte. L’autre, le caméraman Márquez, son frère d’armes – le livre lui est d'ailleurs co-dédié. Au fil de l’attente, ils décrivent ce qu’ils voient, sans filtre, et se rappellent quelques-unes de leurs précédentes expéditions dans des conflits sanglants, en Amérique latine ou au Liban, ainsi que leurs confrères, vivants ou morts. Un Désert des Tartares en plus brutal.
Livres Hebdo - Entretien avec Arturo Pérez-Reverte - 01/01/2022

Pour solder ces années passées sur le terrain, le reporter écrit Territoire comanche. Qui n’est pas un roman, mais un coup de gueule, une manière bien à lui, directe, d’exprimer sa vision d’un métier qu’il abandonne, d’en montrer les dérives tout en rendant hommage à ses 75 frères d’armes tombés en ex-Yougoslavie.
Le Figaro Littéraire - 24/02/2022

Un puissant hommage à la caste des reporters de guerre. [...] Le narrateur évoque dans ce récit à peine romancé certains de ses collègues, hommes et femmes drogués au risque.
Marianne - 09/03/2022
Accéder au contenu

L’auteur s’arrête sur tous les grands et petits moments, sur les rites et angoisses, qui font le quotidien des reporters de guerre.
Le Télégramme - 28/03/2022
Accéder au contenu

Les paparazzi de la guerre. Territoire comanche d’Arturo Pérez-Reverte
Conflits - 22/03/2022
Accéder au contenu

Un roman singulier d’Arturo Pérez-Reverte : contrairement à ses habitudes, il y transpose une expérience personnelle, vingt ans comme reporter de guerre de Chypre à la Yougoslavie déchirée, décor choisi pour y planter l’action du livre.
Le Soir - 21/05/2022

Table des matières

I – Le pont de Bijelo Polje
II – Beaucoup tank, tutto kaput
III – Champagne, filles, addition, no problema
IV – Les cartes postales de Mostar
V – Il y a des femmes qui en ont une sacrée paire
VI – Le pont de Márquez
Chronologie

Découvrez aussi

La Guerre de face
Adieu Tagab
Une Visite sur trois fronts
Avec Fidel et le Che
Dans les griffes du Tigre
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés