Manuel du Prince Indien
Manuel du Prince Indien

Feuilleter le livre

  • 272 pages
  • 17 Illustration(s) couleurs
  • Livre relié
  • 12.5 x 19 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3285
  • EAN13 : 9782251453026
  • Code distributeur : 70735

Manuel du Prince Indien

L'Arthashastra de Kautilya

Morceaux choisis introduits, commentés et traduits du sanskrit par Marinette Dambuyant. Photographies et postface par Anthony Cerulli

Présentation

« Celui qui ne sait pas garder le secret, ses affaires péricliteront à coup sûr, même si elles avaient d’abord réussi, comme un bateau désemparé sur l’océan. »

Ce texte est le traité de politique par excellence de l’Inde ancienne. Son objet n’est pas de s’interroger sur la meilleure forme de gouvernement. Pour son auteur, la réponse à cette question est claire : le seul régime valable est la monarchie, le roi doit concentrer tous les pouvoirs et, sans un pouvoir fort, on tomberait dans la violence anarchique. Sur cette base, le texte est rédigé comme un manuel d’instruction princière : comment le souverain doit-il asseoir le pouvoir de l’État, comment doit-il réguler l’économie et comment doit-il se comporter en politique étrangère, avec ses alliés et ses ennemis ? Le titre sanskrit de cet ouvrage pourrait être traduit par « Traité du profit ».

La politique occupe en effet la place essentielle dans la « science du profit » qui constitue, dans l’Inde classique, l’un des trois grands objets de l’activité humaine, les deux autres étant le devoir et le plaisir. L’Arthashatra, après des siècles d’oubli, n’a été redécouvert qu’en 1905 par Rudrapatna Shamasastry alors que ce chercheur effectuait le catalogage des manuscrits (sur feuilles de palmier) de la Mysore Oriental Library. Ceci pose la question des manuscrits et de la transmission du savoir en Inde, dont l’histoire est bien différente de la tradition occidentale. Pour donner quelques éléments de compréhension de ce contexte, l’ouvrage est illustré par les photos de manuscrits, d’archives et d’archivistes indiens réalisées par Anthony Cerulli dans le cadre de son projet « Manuscriptistan », ainsi que d’une notice présentant la tradition ecdotique indienne. 

Pour retrouver tous les volumes de notre Série indienne, cliquez ici.

Médias

Série indienne ~ L’Arthashastra de Kautilya ou le traité politique par excellence
Le Blog des Belles Lettres

Accéder au contenu


Antony Cerulli présente le Manuel du Prince indien

Biographies Contributeurs

Marinette Dambuyant

Marinette Dambuyant (1907-2001) fut professeur de philosophie, indianiste et psychologue. L’une des rares femmes bachelières en 1925, agrégée de philosophie en 1934, elle a toujours mené de front sa carrière de professeur de philosophie au lycée, ses recherches (psychologie de l’enfant, phénoménologie, histoire de la philosophie, histoire des catégories et fonctions psychologiques indiennes), ainsi qu’un engagement politique par exemple au sein du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes.

Anthony Cerulli

Anthony Cerulli, est professeur d’études sud-asiatiques à l’Université de Wisconsin-Madison. Ses recherches portent essentiellement sur la médecine, la religion et le corps en Inde du Sud, sur la manière dont les textes y sont utilisés pour favoriser la guérison et le bien-être. Il est l'auteur de différents ouvrages sur ces questions (Somatic Lessons: Narrating Patienthood and Illness in Indian Medical Literaturen State University of New York Press, 2011 ; The Practice of Texts: Education and Healing in South India, University of California Press, 2022). En 2012-2013 il a été fellow de l’Institut d’études avancées de Paris. En 2015, il a imaginé « Manuscriptistan », un projet photographique tournant un regard esthétique sur les manuscrits, les archives et les archivistes.

Table des matières

INTRODUCTION
I. – Le problème de la date
II. – Le type de société
III. – Le réalisme

Liste des livres de l’Arthaśāstra
Bibliographie sommaire
Tables des extraits de l’Arthaśāstra traduits dans ce volume

ARTHAŚĀSTRA
I. – Le pouvoir d’État.
1. – Les éléments de l’État
2. – Leur importance comparée
3. – Surveillance et répression
4. – Confiscations
5. – Continuité de l’État

II. – L’État maître de l’économie
1. – Configuration du pays. Police des villes et des campagnes
2. – Le budget
3. – Entreprises d’État (agricoles, industrielles, commerciales)
4. – Contrôle des entreprises non étatiques (agricoles, artisanales, commerciales)
5. – Les travailleurs

III. – La politique étrangère.
1. – Le « Cercle » des États
2. – Les six procédés de la politique (étrangère)

Postface d’Anthony Cerulli : L’Art dans l’archive : Les manuscrits dans l’histoire de l’Inde

Découvrez aussi

Faire parler le destin
Du Printemps de Prague à la chute du Mur de Berlin
Les Nomades face à la guerre
Les Médias et l'information aux États-Unis de 1945 à aujourd'hui
Réflexions sur l'exil, l'art et l'Europe
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés