La Grande Mer
La Grande Mer

Feuilleter le livre

  • XXIV + 744 pages
  • 1 Illustration(s) N&B, 75 Illustration(s) couleurs, 39 Carte(s), Index, Bibliographie
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3378
  • EAN13 : 9782251453064
  • Code distributeur : 71054

La Grande Mer

Une histoire de la Méditerranée et des Méditerranéens

Traduit par : Olivier Salvatori

Lauréat du Prix Mare Nostrum Histoire et géopolitique, 2022

"Un très grand livre."

(Le Figaro Histoire)

"Un ouvrage de référence."

(Le Point)

"Ce livre est incontournable."

(Historia)

"Un récit foisonnant de personnages et de vie."

(Le Monde des Livres)

"Un travail remarquable."

(L'OBS)

Présentation

« Le plus grand historien vivant de la Méditerranée » Andrew Roberts 

« Une réalisation grandiose » Sunday Times 

« Une étude mémorable » Sunday Telegraph

Pendant quelque trois mille ans, le bassin méditerranéen a été un foyer de civilisation de premier ordre. Il a exercé une influence majeure sur les affaires du monde.
David Abulafia retrace ici l’histoire d’une mer à hauteur d’homme, de la guerre de Troie à la piraterie, des batailles navales entre Carthage et Rome à la diaspora juive des mondes hellénistiques, de la montée de l’Islam aux Grands Tours du XIXe siècle jusqu’au tourisme de masse du XXe siècle.
Plutôt que d’imposer une unité artificielle à l’activité foisonnante qui se déroule à la surface de la « Grande Mer », David Abulafia insiste sur sa diversité, qu’elle soit ethnique, linguistique, religieuse ou politique.
Au cœur de sa thèse se trouve l’idée que la prospérité de cités maritimes telles qu’Alexandrie, Trieste, Salonique, Venise et beaucoup d’autres, a reposé pour une large part sur leur capacité à accueillir peuples, religions et identités et à leur permettre de coexister : la Méditerranée a incarné pendant des millénaires ce lieu exceptionnel où religions, économies et systèmes politiques se sont rencontrés, affrontés, influencés et finalement assimilés.
David Abulafia combine la recherche historique la plus exigeante avec le style enlevé du conteur. Son histoire de très longue durée a été unanimement saluée comme une splendide réussite.

Médias

La Grande Mer : une histoire de la Méditerranée et des Méditerranéens
Mare Nostrum

Accéder au contenu

3000 ans d’histoire de la Méditerranée à hauteur d’hommes : David Abulafia, La Grande Mer
Le Blog des Belles Lettres

Accéder au contenu

La Méditerranée, mère des conflits et des contacts
En attendant Nadeau | Journal de la littérature, des idées et des arts

Accéder au contenu

Existe-t-il une identité méditerranéenne ?
Storia Voce - Émission "Grand entretiens" du 10/10/2022 présentée par Christophe Dickès

Accéder au contenu

Presse

Un professeur à l’université de Cambridge déroule trois mille ans d'histoire comme une épopée à hauteur d'homme.
Le Journal du Dimanche - 31/07/2022

Plus que sur l'unité de la Méditerranée que chantait Braudel, Abulafia insiste sur sa diversité, sa fragmentation, ses peuples, son caractère mouvant, ses contacts brutaux intéressés ou amicaux avec ses arrière-pays, sa sécurité maritime, ses routes maritimes, ses marchands et ses hommes de foi. 
Le Figaro Histoire - 01/08/2022

La variété des sociétés méditerranéennes a favorisé une émulation extraordinaire que raconte avec talent l’historien David Abulafia.  
Le Point - 11/08/2022

Entretien avec David Abulafia : « La religion est un enjeu majeur des tensions en Méditerrannée. »
Le Point
Accéder au contenu

L’auteur multiplie les anecdotes, et les spécificités de chaque période deviennent évidentes, claires, limpides. [...] Combinant la recherche historique la plus exigeante avec le style enlevé du conteur, ce livre est incontoumable pour comprendre ce lieu exceptionnel et sa place dans l’histoire de la civilisation humaine. 
Historia - 01/09/2022

Retraçant les continuités et les ruptures, [David Abulafia] décrit l'évolution des sociétés avec un plaisir narratif réjouissant, dans un récit foisonnant de personnages et de vie. Pour les époques les plus anciennes, il offre au lecteur de palpitantes énigmes, comme celles de la langue et des origines de la civilisation étrusque en Italie. 
Le Monde des Livres - 26/08/2022

Le livre de David Abulafia a tout ce qu’un ouvrage historique majeur exige : un thème important, des recherches solides, une écriture somptueuse qui plaira aux savants comme aux débutants, et une vision très perspicace de la nature humaine, parfois non dénuée d’humour… En résumé, un ouvrage à mettre entre toutes les mains, fourmillant d’anecdotes historiques passionnantes.
Mare Nostrum - 04/09/2022

L'intérêt de ce livre passionnant, aussi facile à lire qu’érudit - ce qui en soi est un tour de force -, est de nous aider à comprendre comment s’est construite la première « mondialisation » et d'en tirer les leçons.
Le Point Références - 01/09/2022

David Abulafia retrace l'histoire multiple et foisonnante des riverains de la Méditerranée. 
Histoire & Civilisations - 19/10/2022

On se laisse emporter par ce livre. [...] Combinant la recherche historique la plus exigeante avec le style enlevé du conteur, ce livre est incontournable pour comprendre ce lieu exceptionnel que l’auteur appelle « le continent liquide » et sa place dans l’histoire de la civilisation humaine.
L'Ours - 01/12/2022

II y a de l'épique dans ce livre qui traverse les époques jusqu'au drame des migrants, la Grande Mer devenant la frontière d’un nouveau monde.
L'OBS - 13/10/2022

Aucune zone du monde n’a une histoire aussi riche que la Méditerranée : [ce] livre-somme entreprend de la retracer, en faisant la part belle au récit événementiel.
Books - 01/11/2022

« Parfois, l’exploitation de la mer possède un potentiel explosif » : Dans un entretien au « Monde », l’historien David Abulafia revient sur l’exploitation des richesses de la Méditerranée et les particularités de cette mer singulière.
Le Monde - 06/11/2022
Accéder au contenu

Dans une synthèse magistrale, à la mesure de la richesse, de la diversité, de l’étendue de son sujet, David Abulafia nous restitue notre passé, notre âme, la Méditerranée.
Corse Matin - 11/11/2022

Biographies Contributeurs

David Abulafia

Professeur émérite d’histoire méditerranéenne à l’université de Cambridge, David Abulafia en a présidé la faculté d’histoire. Son travail porte sur l’Espagne, l’Italie et la Méditerranée médiévales. La Grande mer. Une Histoire de la Méditerranée et des Méditerranéens a reçu le prix de la British Academy ainsi que le Mountbatten Maritime Award.

Table des matières

Préface 

Introduction. La mer aux cent noms 



Partie I. La première Méditerranée, 22000‑1000 av. J.-C.
1. Isolement et insularité, 22000‑3000 av. J.-C. 
2. Cuivre et bronze, 3000‑1500 av. J.-C. 
3. Marchands et héros, 1500‑1250 av. J.-C. 
4. Peuples de la mer et Peuples de la terre, 1250‑1100 av. J.-C. 
 

Partie II. La deuxième Méditerranée, 1000 av. J.-C.-600 apr. J.-C.
5. Marchands de pourpre, 1000‑700 av. J.-C. 
6. Descendants d’Ulysse, 800‑550 av. J.-C. 
7. Le triomphe des Tyrrhéniens, 800‑400 av. J.-C. 
8. Vers le jardin des Hespérides, 1000‑400 av. J.-C. 
9. Thalassocraties, 550‑400 av. J.-C. 
10. Le phare de la Méditerranée, 350‑100 av. J.-C. 
11. « Il faut détruire Carthage », 400‑146 av. J.-C. 
12. « Mare Nostrum », 146 av. J.-C.-150 apr. J.-C. 
13. Anciennes et nouvelles croyances, 1‑450 
14. Désintégration, 400‑600 


Partie III. La troisième Méditerranée, 600‑1350
15. Fosses méditerranéennes, 600‑900 
16. Par-delà les frontières de la chrétienté et de l’islam, 900‑1050 
17. Bouleversements dans la Grande Mer, 1000‑1100 
18. « Le profit que Dieu voudra accorder », 1100‑1200 
19. Les routes de la mer, 1160‑1185 
20. Mort et renaissance des empires, 1130‑1260 
21. Marchands, mercenaires et missionnaires, 1220‑1300 
22. « Serrata », le grand verrouillage, 1291‑1350 


Partie IV. La quatrième Méditerranée, 1350‑1830
23. Empereurs romains en herbe, 1350‑1480 
24. À l’Ouest, du nouveau, 1391‑1500 
25. Saintes ligues et alliances inavouables, 1500‑1550 
26. « Akdeniz », la bataille de la mer Blanche, 1550‑1571 
27. Intrusions en Méditerranée, 1571‑1650 
28. Les diasporas aux abois, 1560‑1700 
29. Encouragements à d’autres, 1650‑1780 
30. À travers le prisme russe, 1760‑1805 
31. Deys, beys et pachas, 1800‑1830 


Partie V. La cinquième Méditerranée, 1830‑2014
32. Et toujours ils se rencontreront, 1830‑1900 
33. Grecs et non-Grecs, 1830‑1920 
34. Fin de partie ottomane, 1900‑1918 
35. Un conte des quatre villes et demie, 1900‑1950 
36. « Mare Nostrum », le retour, 1918‑1945 
37. Une mer fragmentée, 1945‑1990 
38. La Dernière Méditerranée, 1950‑2014 


Conclusion. La traversée 

Notes 
Sources citées 
Table des illustrations 
Index 

Découvrez aussi

Les Ottomans par eux-mêmes
Choix d'écrits
La Fin de l'Occident ?
Traité des rapports entre les rapidités dans les mouvements. Suivi de : Sur les rapports de rapports
Gagner ou perdre
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés