On regardait ailleurs
On regardait ailleurs
  • 224 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Mémoires de Guerre
  • N° dans la collection : 38
  • Parution :
  • CLIL : 3665
  • EAN13 : 9782251455037
  • Code distributeur : 73930

On regardait ailleurs

Des Russes ordinaires contre la guerre

Textes russes révisés par Pavel Merzlikine et publiés par Meduza. Traduit du russe par Catherine Perrel. Préface de Catherine Perrel.

Extrait Audio

Présentation

Pour la première fois, des citoyens russes, gens simples et ordinaires, évoquent leur opposition à la guerre en Ukraine. Depuis les premières heures du conflit, la jeune journaliste Kristina Safonova a recueilli les témoignages de ces femmes et de ces hommes que l’on n’entend jamais.

« J’ai peur que les gens en Russie qui ne soutiennent pas le pouvoir se retrouvent isolés, sans voix. Et je voudrais montrer que tous les Russes ne sont pas pour la guerre et aussi faire en sorte qu’ils se sentent un peu moins seuls. » Kristina Safonova, 29 ans, travaille pour le site d’information indépendant Meduza, l’un des plus réputés pour la qualité et le sérieux de ses enquêtes. Elle a dû fuir son pays en 2021 après que la police se soit présentée à son domicile parce qu’elle avait couvert, en tant que journaliste, un meeting d'Alexeï Navalny. Depuis elle s’attache à raconter la vie de ses compatriotes, des gens ordinaires, de toutes conditions sociales, et à les faire réagir sur la guerre en Ukraine. Elle montre le poids de l’histoire, comment la main de fer de Vladimir Poutine a peu à peu étranglé le pays mais aussi la complexité des choix, des existences. Elle donne la parole, avec une écoute fine et attentive, à des gens qui se questionnent, s’opposent, un peu partout en Russie.

Un texte qui éclaire avec nuances les vies et positions de différents habitants de l’immensité russe trop souvent considérés comme une masse homogène.

Extrait

Médias

Des Russes ordinaires contre la guerre : le livre choc de Kristina Safonova
Chaîne YouTube des Belles Lettres

Émission Accents d'Europe (à partir de la 12e minute)
RFI

Accéder au contenu

Presse

C’est brut, bref, parfois déroutant, glaçant parfois, terriblement humain, toujours :rien n’est noir ou blanc. À travers ces 220 pages particulièrement riches, émaillées de commentaires et d’éclairages de Kristina Safonova, c’est la guerre dans ce qu’elle a de plus banal, serait-on tenté de dire, de quotidien, entre résignation, incompréhension, cécité volontaire et emportement.
Le Figaro - 30/11/2023

Biographies Contributeurs

Kristina Safonova

Kristina Safonova, journaliste russe exilée depuis 2021, travaille pour le site d’information indépendant Meduza.

Table des matières

Note de la traductrice
PRÉFACE

1re PARTIE
ON REGARDAIT AILLEURS

- Premier jour. La guerre. État de choc
- Avant la guerre de 2022. L’héritier. Espoir et désillusion
- Cent jours. La guerre. Peur, solitude, impuissance
- Huit ans. Ukraine. La faute
- Six mois. La guerre d’usure. Résignation
- Septembre. La mobilisation. La panique
- Les nouveaux héros de la Russie
- Le retour
- Février dure. Un an déjà. Fatigue
- L’émigration
- Les enfants et la peur
- Après nous. L’avenir. Consolation


2e PARTIE
LA RUSSIE SERA LE PAYS DES FEMMES
Comment les femmes sont devenues les héroïnes
majeures de la résistance antiguerre
- Ioulia
- Marina
- Angelika

NOTES
ANNEXES

- Liste des organisations et associations en Russie qui aident les réfugiés ukrainiens et les Russes s’opposant à la guerre
- L’aide aux réfugiés ukrainiens
- Aider ceux qui fuient la mobilisation
- La participation à des manifestations antiguerre

Informations détaillée

  • 224 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Mémoires de Guerre
  • N° dans la collection : 38
  • Parution :
  • CLIL : 3665
  • EAN13 : 9782251455037
  • Code distributeur : 73930

Découvrez aussi

La guerre et l'exil
Rwanda, la fin du silence
Pacification en Algérie
Dans les griffes du Tigre
Invasion