La psychiatrie à Rome
La psychiatrie à Rome
  • 320 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • La roue à livres
  • N° dans la collection : 100
  • Parution :
  • CLIL : 3385
  • EAN13 : 9782251455419
  • Code distributeur : 74868

La psychiatrie à Rome

Comprendre et soigner la folie d'après Celse et Caelius Aurelianus

Textes introduits, traduits et commentés par Pierre-Henri Ortiz.

Extrait Audio

Présentation

Dès les origines, les sociétés grecque et romaine reconnaissent dans les troubles mentaux les plus graves une maladie, qui est un enjeu social et appelle des réponses juridiques adaptées. Toutefois, ce n’est qu’à l’époque hellénistique et à Rome que naît véritablement la psychiatrie.

L’accès relativement récent au corpus médical en traduction nous permet désormais de découvrir une période décisive dans laquelle émergent une pratique et une théorie psychiatriques complexes, très éloignées des préjugés les plus communément admis. La maladie mentale n’est pas l’objet d’une explication surnaturelle ; le trouble mental pur est pris en charge par la médecine, mais c’est à Rome plutôt qu’aux temps hippocratiques que cette évolution se produit ; cette extension du domaine de la médecine est liée au développement de remèdes inédits, ainsi qu’à la nouvelle configuration socio-économique et culturelle de l’empire.

L’objectif de ce livre est de proposer un exposé synthétique, et en partie renouvelé, des débuts de cette histoire, et de donner à lire les textes majeurs de Celse (Ier s.ap. J.-C.), reprenant Asclépiade de Bithynie (IIe-Ier s. av. J.-C.), et de Caelius Aurelianus (Ve s. ap. J.-C.), reformulant en latin l’enseignement de Soranos d’Éphèse (IIe s. ap. J.-C.),traduit ici en français pour la première fois.

Extrait

Médias

À quoi reconnaît-on une maladie mentale ? Avec P.H. Ortiz
Podcast Etincelles sur RCN

Accéder au contenu

Presse

Mais ce livre est encore plus intéressant par sa longue et riche introduction, qui constitue une synthèse de près de milleans d’histoire de la psychiatrie antique. Pierre-Henri Ortiz la prolonge et la renouvelle en insistant sur les aspects socioculturels de la psychiatrie : ainsi est-il donné un aperçu d’enjeux comme la contrainte qui peut s’exercersur l'« aliéné », la relation thérapeutique et les conditions sociales d’exercicede la psychiatrie à Rome, ou encore le rôle des familles dans la prise en charge quotidienne des malades.
Etudes - 01/06/2024

[Un] recueil admirable.
La Revue du Praticien - 01/06/2024

Biographies Contributeurs

Celse

Probablement issue des régions espagnoles ou narbonnaises de l'Empire romain, Celse est l'auteur d'une vingtaine de volumes traitant de sujets aussi variés que l'agriculture, la médecine, la rhétorique, l'art militaire ou la philosophie, dont il ne reste que les huit livres du de Medicina. On admet qu'il les rédigé sous le règne de Tibère. entre 14 et 37 ap. J.-C.

Caelius Aurelianus

Médecin romain et écrivain spécialisé dans les questions médicales; qui vécut au Ve siècle. Originaire de Sicca Veneria en Numidie. Il est surtout connu pour sa traduction du grec au latin d'un ouvrage de Soranos d'Éphèse, Sur les maladies aiguës et chroniques.

Pierre-Henri Ortiz

Pierre-Henri Ortiz est maître de conférences en histoire romaine à l’université d’Angers. Ses travaux portent sur l’histoire de la folie dans ses différents aspects (juridiques, médicaux, culturels) de la Grèce classique à l’Antiquité tardive.

Table des matières

INTRODUCTION

1. D’Alcméon à Caelius : mille ans d’histoire de la psychiatrie
2. Classer : les grandes catégories de la maladie mentale

a. La phrenitis : pierre angulaire des catégories médicales
b. La manie : la folie à l’état pur
c. La mélancolie : la déraison des sentiments
3. Expliquer : la maladie mentale entre humeurs et atomes
a. L’héritage hippocratique et alexandrin : humeurs, cerveau, nerfs
b. La révolution romaine de la psychiatrie : Asclépiade et le méthodisme
c. La théorie méthodiste : mots et images
4. Soigner : restaurer le corps pour rétablir la pensée
a. Le cadre matériel, social et légal du soin
b. Les soins d’intervention
c. Le régime du corps et de l’esprit
5. Note à propos de cette traduction

CELSE
De la médecine, livre III, chapitre 18
La première espèce de folie : la phrénite
La deuxième espèce de folie : la mélancolie
La troisième espèce de folie : la folie pure (ou manie, ou furor)
Les maladies voisines du genre « insania »

CAELIUS AURELIANUS
Maladies aiguës, livre I
Préface
Sur la phrénite

Maladies chroniques, livre I
Sur la démence (furor) ou folie (insania), que les Grecs appellent mania
Sur la mélancolie

Notes à la traduction
Glossaire des soins et remèdes
Orientations bibliographiques
Index des noms de lieux et de personnes
Index des notions médicales
Index des sources

Informations détaillée

  • 320 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • La roue à livres
  • N° dans la collection : 100
  • Parution :
  • CLIL : 3385
  • EAN13 : 9782251455419
  • Code distributeur : 74868

Découvrez aussi

De la De la médecine. Tome I : Livres I et II
L'Art rhétorique
La Babylonie hellénistique
Les Guerres contre les Perses
Lettres pour toutes circonstances