Les Soldats de l'Everest
Les Soldats de l'Everest

Feuilleter le livre

  • 576 pages
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • 950 g
  • Romans, Essais, Poésie, Documents
  • Parution :
  • CLIL : 3390
  • EAN13 : 9782251445632
  • Code distributeur : 53347
  • Export ONIX 3.0

Les Soldats de l'Everest

Mallory, la Grande Guerre et la conquête de l'Himalaya

Traduit par : Christophe JAQUET

Mention spéciale du Grand prix du Salon du livre de montagne de Passy-Mont-Blanc, 2016

Présentation

« Puissant et profond, émouvant et haletant,
un chef-d'œuvre de littérature, d'histoire et d’espérance. »
The Times

« Magnifique… Impressionnant… Un récit saisissant. »
The Observer

Le 6 juin 1924, 7 000 m d’altitude : deux hommes quittent leur camp perché sur une vire de glace. Objectif : le sommet de l’Everest, encore jamais gravi.
On ne les reverra pas vivants. Avec George Mallory, âgé de 37 ans, le monde perd le meilleur alpiniste britannique de sa génération.
Qui sont ces hommes partis, quelques années après la Première Guerre mondiale, au coeur d’un Himalaya inconnu des cartes ? C’est ce que nous raconte Wade Davis, qui nous emmène de l’Angleterre aux Indes, des tranchées de 14-18 aux confins encore inexplorés du Tibet, des sables ensanglantés d’Irak et de Gallipoli aux sommets immaculés de l’Himalaya.
Intrigues diplomatiques entre la Grande-Bretagne et la Russie tsariste et bolchévique, négociations secrètes entre le Raj indien et le Dalaï-lama : l’aventure de l’Everest ne fut pas qu’un haut fait de l’alpinisme ; après une victoire militaire qui laissait les vainqueurs aussi exsangues que les vaincus, elle représenta, pour les rares soldats revenus vivants mais à jamais meurtris, et pour un pays qui avait perdu toute foi en lui-même, un puissant symbole d’espoir et de rédemption nationale.
Grâce à Wade Davis, nous découvrons ces hommes remarquables qui ont mené cette aventure à bien, anciens soldats pour la plupart, géographes, médecins, explorateurs, naturalistes et alpinistes. Ils ont parcouru à pied, à dos de mule et de cheval des milliers de kilomètres dans un territoire jamais exploré, affrontant les chaleurs de l’Inde et les rigueurs glacées du Tibet, l’oeil fixé sur un nouveau Graal : le sommet de l’Everest.

Wade Davis a reçu de nombreuses distinctions comme la Golden Medal of the Royal Canadian Geographical Society (2009), la Lowell Thomas Medal (2002), la Explorers Medal (2011) ou encore la David Fairchild Medal for Plant Exploration (2012).
En 2012, ce livre a remporté le prix Samuel Johnson, la plus haute distinction britannique pour un ouvrage de non-fiction. Il a été traduit en Chine, au Japon, en Hollande et en Espagne.

Presse

Profondément ambitieux… Impressionnant… Monumental… C'est peut-être le premier livre… qui traite le sujet non comme un record d’aventuriers, une prouesse d’explorateurs, un exploit technique de l’alpinisme ou un moment crucial de l’histoire politique, mais comme un Zeitgeist. … Il en dit long sur l’impact spirituel exercé par le toit du monde, tel qu’il se présentait alors, vu au travers l’horrible prisme de la guerre.
The Telegraph

L'histoire est connue, mais elle n'a jamais été racontée de cette façon, avec cette force et cette capacité inouie, universitaire, mais absolument passionnante de remonter dans le temps...
Wider - 01/03/2016

C'est un long et passionnant prologue aux expéditions de 1922 et 1924.
Paris Chamonix - 01/06/2016

Plus que le récit de leur échec, ce livre foisonnant, plein de portraits et de flash-back, est celui de la découverte de cette région reculée de l'Himalaya...
Le Figaro Littéraire - 09/06/2016

Le passionnant récit de Wade Davis mêle intrigues diplomatiques et aventures héroïques...
Le Point Références - 01/07/2016

... Wade Davis dans ce livre passionnant, qui noue avec talent les fils de l'aventure géographique, de l'épopée sportive et de la rivalité politique.
Le Figaro Histoire - 01/08/2016

Il y a quelque chose de magnifique dans ce récit qui touche au mythe...
L'Obs - 17/03/2016

Un livre passionnant relate dans le détail l'expédition de 1924.
Ouest France - 30/03/2016

Un décor parfait pour un récit périlleux et frissonnant!
L'Amour des Livres - 01/03/2016

... enquête fouillée, originale et magistrale, sur cette génération de pionniers.
Montagnes magazine - 01/04/2016

..."magnifique" ouvrage Les Soldats de l'Everest...
Books - 01/05/2016

Un livre envoûtant qui nous entraîne dans la conquête des sommets, quitte, par l'abondance d'informations qu'il nous livre, à nous donner parfois le vertige.
Historia - 01/03/2016

Une très belle étude d'histoire sociale de l'alpinisme qui remet en cause bien des idées reçues.
L'Histoire - 01/03/2016

Into the silence n'est pas un livre d’alpinisme comme les autres. L’auteur nous livre un récit époustouflant des premières expéditions britanniques sur l’Everest, mais surtout il analyse comment le bain de sang dans les tranchées de la Grande Guerre a nourri le désir d’une rédemption sur le toit du monde… Au fond, Into the Silence est une élégie pour cette génération sacrifiée… un livre unique, magnifique et audacieux.
The Sunday Times

Davis est un fin romancier… Un profond courant de sympathie traverse l'ouvrage. …On en sort plein de tendresse pour ces hommes, plein d'admiration pour leur stoïcisme face à l’extrême souffrance et pour leur détermination à tout mettre en jeu pour un idéal supérieur. … Finalement, il ne s’agit pas tant de l’ascension de l’Everest ou des raisons pour lesquelles ils ont échoué, mais plutôt d’une compréhension nuancée et empathique du monde dans lequel ils ont vécu et se sont éteints.
The Boston Globe

Puissant et profond, émouvant et haletant, un chef-d'œuvre de littérature, d’histoire et d’espérance.
The Times

Davis a écrit le récit brillant et rigoureux des expéditions mises sur pied pour redorer le blason d'un empire en déroute et qui donnèrent naissance à l’une des légendes les plus prégnantes du xxe siècle.
Financial Times

Biographies Contributeurs

Wade DAVIS

Né en 1953, Wade Davis est Canadien. Anthropologue et ethnobotaniste de formation, il est un des plus grands connaisseurs mondiaux des cultures indigènes. La National Geographic Society l'a nommé explorateur du millénaire, et il y occupe actuellement le poste d’explorateur résident. Il est l’auteur d’une quinzaine de best-sellers, dont deux ont été traduits en français : Vaudou ! Un chercheur américain dévoile le secret des faiseurs de zombis (Presses de la Cité, 1987) et Pour ne pas disparaître : pourquoi nous avons besoin d’une sagesse ancestrale (Albin Michel, 2011). Ses explorations récentes l’ont mené en Afrique de l’Est et de l’Ouest, dans l’Arctique, en Australie, à Bornéo, en Mongolie, au Népal, en Nouvelle-Guinée, au Pérou, en Polynésie et à Vanuatu, entre autres.

Extraits

Retrouvez quelques photos inédites.

Table des matières

Cartes 
Avant-propos


Chapitre 1 : L'hommage aux morts du Great-Gable
Aux lendemains de la victoire de 1918, les alpinistes britanniques encore vivants rendent hommage aux leurs, morts dans les tranchées.


Chapitre 2 : L'Everest imaginé
En 1918, cela fait 20 ans que des hommes, à Londres et à Dehli, rêvent de conquérir un jour l'Everest. Mais la montagne est au coeur d'un pays inconnu : le Tibet.


Chapitre 3 : Le plan d'attaque
1918. Après quatre ans de guerre, l’Empire britannique est exsangue. La Grande-Bretagne a besoin de héros et d’exploits. L’expédition à l’Everest est décidée.


Chapitre 4 : Hinks à la baguette
Dirigé par l’astronome et géographe Arthur Hinks, le Comité Everest lance la première expédition dans l’Himalaya, en 1921, qui durera six mois.


Chapitre 5 : Mallory entre en scène
L’expédition à l’Everest s’organise. Militaires, savants et géographes sont recrutés. Mais il faut un grand alpiniste. Il s’appellera George Mallory.


Chapitre 6 : Aux portes de la montagne
Partis de Londres et des Indes, une vingtaine de Britanniques s’acheminent vers l’Everest, avec sa cohorte de porteurs, de mules et de yacks. L’aventure commence.


Chapitre 7 : La cécité des oiseaux
L’expédition découvre le Tibet, dressant la carte à mesure qu’elle avance vers les sommets les plus hauts du monde, là où les oiseaux sont aveugles, dit une légende.


Chapitre 8 : Les approches orientales
L’exploration prend plus de temps que prévu ; il faut fouiller chaque vallée pour trouver la bonne approche de l’Everest : finalement, ce sera par l’ouest.


Chapitre 9 : Le col Nord
Après des semaines d’allers-retours entre des camps de base glacés et des cols et des sommets impraticables, un accès à l’Everest est découvert : le col Nord.


Chapitre 10 : Le sommet de leurs désirs
En 1921, il avait fallu six mois pour arriver au pied de la montagne. En 1922, on tente les premières ascensions. L’Everest paraît à portée de main.


Chapitre 11 : Le triomphe de Finch
Après de vifs débats, George Finch a le dernier mot : grâce au premier usage de l’oxygène en montagne, il bat tous les records d’altitude : plus de 8 300 mètres.


Chapitre 12 : Le fil de la vie
L’année 1923 est une année de préparatifs pour l’expédition de 1924. Mallory retrouve sa famille et fait une longue tournée de conférences aux États-Unis.


Chapitre 13 : Le prix de la vie est la mort
1924. Mallory est décidé à conquérir le sommet de l’Everest. Il disparaît en vue du sommet avec Irvine : personne ne sait s’il a ou non conquis l’Everest.

Épilogue
Depuis 1924, l’Everest a été conquis, par le versant sud, en 1953. Et le corps de Mallory a été découvert sous le sommet, en 1979.

Remerciements
Bibliographie annotée
Index

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés